Select...

que faire quand on ne supporte plus son traitement
Orientation, information, accompagnement

Comment réagir lorsque l’on ne supporte plus son traitement ?

Vous prenez un traitement depuis longtemps et vous le supportez de moins en moins. Vous vous demandez si les effets secondaires sont normaux ou si vous devez modifier votre traitement. Dans cet article, nous vous expliquons comment identifier et gérer les réactions à un traitement que l’on ne supporte plus.

 

Comment savoir si l’on ne supporte pas un médicament ?


Avant toute chose, il est indispensable de surveiller attentivement vos symptômes afin de bien les identifier. Votre médecin vous a prescrit un traitement parce que vous êtes malade ; il est important de pouvoir différencier les signes de la maladie traitée des effets indésirables des médicaments.

Identifiez les symptômes qui vous préoccupent :

  • Des troubles digestifs : douleurs abdominales, diarrhées importantes, nausées, vomissement ;

  • Une fatigue importante ;

  • Maux de tête ;

  • Fièvre ;

  • Modification du comportement : confusion, humeur extrême, discours désorganisé, etc. ;

  • Réaction d’hypersensibilité voire d’allergie : éruption cutanée, sensation de malaise, gonflement du visage, etc.                                                                                                                                                              

Attention : arrêter son traitement brutalement peut présenter un danger pour votre santé. Il est parfois nécessaire de réduire la dose par paliers avant de l’interrompre totalement. L’avis de votre médecin est indispensable pour connaître la conduite à tenir adaptée.

 

Rapprochez-vous d’un professionnel de santé pour évoquer vos difficultés

 

Vous pouvez interroger votre médecin ou votre pharmacien sur les effets secondaires fréquemment observés. Quelques mesures simples peuvent suffire à les atténuer. Si les symptômes persistent ou s’ils deviennent invalidants, signalez-le à votre médecin traitant.

Pour assurer une prise en charge optimale, votre médecin aura besoin d’informations supplémentaires concernant ces effets indésirables . Observez et notez si nécessaire les éléments suivants :

  • Quand sont apparus ces symptômes ?

  • À quelle fréquence ?

  • Combien de temps cela dure-t-il ?

  • Sont-ils de plus en plus intenses ? 

  • Avez-vous déjà eu de tels symptômes ? Dans quelles circonstances ?

  • Avez-vous modifié votre régime alimentaire, votre rythme de vie ? 

  • Pouvez-vous identifier un lien avec la modification de la posologie de votre traitement ou la prise d’un nouveau médicament ?

Vous pouvez aussi venir en consultation avec la liste écrite des questions suivantes : 

  • Ces symptômes sont-ils liés à ma pathologie ?

  • Est-ce que cela signifie que ma maladie s’est aggravée ? 

  • Ces symptômes peuvent-ils être passagers ? Puis-je espérer les voir disparaître ? Risquent-ils de s’aggraver ?

  • Quelles sont les options possibles ? Doit-on modifier la posologie, changer de traitement, prendre un médicament supplémentaire, subir une opération chirurgicale ?

  • Si aucune option n’est envisageable, quelles seraient les conséquences de l’arrêt du traitement sur ma santé ? Comment arrêter le traitement ?

  • Suis-je éligible à des essais cliniques qui me permettraient de bénéficier d’un autre médicament ?

Toutes les questions que vous vous posez sont légitimes. Les réponses apportées par votre médecin permettront de prendre une décision partagée concernant la meilleure option thérapeutique à envisager.

 

En tant que patient, vous avez des droits

 

Les droits des patients sont définis par la Haute Autorité de Santé et émanent du code de la santé publique. On y retrouve :

  • le droit de bénéficier des soins les plus appropriés et des thérapeutiques les plus efficaces.

  • le droit à la prise en compte de la douleur.

  • le droit d’information sur son état de santé, les options thérapeutiques, leur coût et leurs éventuels effets indésirables.

  • le droit de refuser un traitement ou d’en interrompre la prise à tout moment.

  • le droit à participer activement aux décisions médicales qui vous concernent.

  • le droit de demander un second avis médical. Vous présentez peut-être une pathologie complexe qui nécessite l’expertise d’un spécialiste ou d’un hyperspécialiste. Ces derniers peuvent vous recevoir à l’occasion d’une consultation physique ou bien via une plateforme en ligne comme deuxiemeavis.fr. Pour savoir comment identifier un médecin spécialiste de votre maladie, c’est >ici< .

Si vous souhaitez contribuer à améliorer la sécurité des produits de santé, vous pouvez effectuer une démarche auprès de l’ANMS (Agence National de Sécurité du Médicament), en signalant un effet secondaire d’un médicament, pris seul ou en association avec d’autres traitements. 

Lorsque l’on se sent démunis face à la douleur ou l’incompréhension, il est essentiel de devenir acteur de sa santé. Cela signifie comprendre ce qui nous arrive, ne laisser aucune question sans réponse et prendre une part active dans la stratégie thérapeutique à mettre en œuvre.

 

Sources :

Publication le 02/01/2024 par Fanny Bernardon mis à jour par Lénaïg Le Guen

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

Webinaire douleurs du genou deuxiemeavis.fr
Webinaire
Soulager les douleurs du genou : diagnostic & traitement
Mardi 12 mars de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Orientation, information, accompagnement
Maladie grave : tout savoir sur les 3 étapes du parcours de soins

Maladie grave : tout savoir sur les 3 étapes du parcours de soins

Entamer un parcours de soins pour maladie grave peut soulever de nombreuses questions et inquiétudes. De la toute première consultation chez votre médecin traitant à l’expertise d’un spécialiste, en...

Lire la suite, 4 min de lecture

Par Marion Berthon le 21/03/2024

Maladies chroniques : tout savoir sur leur prise en charge

Maladies chroniques : tout savoir sur leur prise en charge

Il existe de nombreux types de pathologies chroniques, des plus connues comme les cancers, le diabète ou les affections cardiovasculaires, au plus rares, telles que la mucoviscidose, l’hémophilie ou...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Berthon mis à jour par Dorothée Berthon le 05/03/2024

Consultations complexes, suis-je concerné ?

Consultations complexes, suis-je concerné ?

On peut consulter un médecin, aussi bien pour un rhume que pour une maladie dégénérative. Mais évidemment, selon les cas, la consultation diffère en de nombreux points, car l’expertise médicale et les...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Berthon mis à jour par Marion Guérin le 30/01/2024

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Découvrir les médecins référencés

S’informer sur la prise en charge

S’informer sur la protection des données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert

Nous sommes disponibles
pour vous accompagner

Nous sommes disponibles pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins référencésLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Rejoignez-nous !

Copyright © Carians 2024, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris