témoignage reflux gastro-oesophagien
Témoignages

L'histoire de Yves, 67 ans, ayant une suspicion de reflux gastro-oesophagien

Depuis quelques années, les troubles digestifs de Yves* nuisent fortement à son bien-être. Afin d’obtenir l’avis d’un expert sur sa situation, il a contacté deuxiemeavis.fr



La suspicion d’un reflux gastro-œsophagien

 

Suite à de nombreuses gastro-entérites contractées lors de voyages, Yves a commencé à avoir des problèmes digestifs de façon chronique : des constipations, des spasmes, des ballonnements et des brûlures oesophagiennes. 

 

Yves souffre également d’une toux sèche quasi permanente, ce qui contribue à détériorer davantage sa qualité de vie. Divers traitements lui sont prescrits pour limiter les symptômes, mais à ce jour il n’y a aucune amélioration

 

Son médecin suspecte qu’un reflux gastro-œsophagien (RGO) pourrait être à l’origine de ses symptômes.

Le reflux gastro-œsophagien correspond à la remontée du contenu gastrique, acide, dans l'œsophage. Cela peut être occasionnel après un repas ou dans certaines positions et n'engendre aucune complication. En revanche, lorsque les remontées gastriques sont importantes et fréquentes, l’acidité peut provoquer des lésions de la muqueuse oesophagienne. Outre les brûlures et les régurgitations acides, le reflux gastro-œsophagien peut provoquer des manifestations ORL comme une toux chronique, des pharyngites ou des laryngites

 

Afin de vérifier l’état de la muqueuse de l'œsophage de Yves, son médecin lui prescrit une fibroscopie. L’examen montre une muqueuse normale, mais une corde vocale droite épaissie. Son médecin lui indique qu’il va être nécessaire de prendre l’avis d’un ORL

 

Yves prend aujourd’hui un traitement de la famille des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), c’est-à-dire un médicament qui va aider à diminuer l’acidité de l’estomac. Cependant ses troubles sont toujours présents. Son inconfort est tel qu’il dort très mal, il finit souvent la nuit sur son fauteuil pour avoir le buste surélevé. Il désespère de trouver un jour une solution.  

 

Grâce à sa mutuelle, il a découvert l’existence de deuxiemeavis.fr, un service pris en charge par cette dernière. Il décide donc d’envoyer l’ensemble de son dossier médical et de le soumettre à un expert



Un deuxième avis en faveur d’un syndrome de l’intestin irritable

 

En trois jours, Yves reçoit l’avis d’un professeur en gastro-entérologie. Il lui explique que ses symptômes peuvent effectivement correspondre à un reflux gastro-œsophagien. Cependant, les résultats des fibroscopies qu’il a passées ne montrent pas d’éléments en faveur d’un reflux : il n’y a pas d’inflammation de l'œsophage, ni d’hernie hiatale. Par ailleurs, s’il souffrait d’un RGO, le traitement par IPP devrait le soulager, or ce n’est pas le cas, mettant davantage en doute le diagnostic

 

Pour éliminer totalement le diagnostic de reflux gastro-œsophagien, l’expert lui conseille de réaliser une pHmétrie oesophagienne. Il s'agit de placer une petite sonde qui mesure en continu pendant 24 heures l'acidité présente ou non dans l'oesophage. Cet examen nécessitera l’arrêt de son traitement par IPP 8 jours avant. 

 

Le médecin expert suggère au patient qu’il puisse souffrir du syndrome de l'intestin irritable post-infectieux. Cette pathologie très fréquente, appelée également colopathie fonctionnelle, associe douleurs abdominales, troubles du transit et ballonnements. Elle peut survenir spontanément ou après des infections gastro-intestinales, comme ce pourrait être le cas pour Yves. 

 

L’expert conseille à Yves de revoir son médecin traitant afin de traiter ses symptômes digestifs avec des petites doses de laxatif associées à du psyllium, plante connue pour ses vertus thérapeutiques, et à un anti-spasmodique.

Il suggère également que des probiotiques pourraient être efficaces contre les ballonnements. 

L’expert est rassurant envers Yves, pour lui, il n’y a pas de critères de gravité. Cependant il reconnaît que ce type de pathologie entraîne une altération profonde de la qualité de vie. L'amélioration de ses symptômes par différents traitements devrait lui permettre de mieux vivre avec cette maladie chronique. Il lui indique que le syndrome de l'intestin irritable post-infectieux est une maladie très sensible au stress, ce qui peut créer une sorte de “cercle vicieux” : plus le patient est stressé, plus il a des symptômes, ce qui va créer davantage de stress et ainsi de suite. Avec des traitements adaptés, Yves pourra réduire ses symptômes et ainsi réduire le stress qu’ils génèrent. 

 

La rapidité de l’avis et les recommandations de l’expert ont été très appréciées par Yves : il a mieux compris sa situation.

 

Nous souhaitons bon courage à Yves pour la suite de son parcours de soins

Vous vous posez aussi des questions sur votre traitement ? Un deuxième avis médical peut vous être utile. N’hésitez pas à en parler à votre médecin !

 

*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, le nom des personnes a été changé.

Par Olivia Derrien - Publication le 26/03/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Témoignages
témoignage syndrome de brugada

L'histoire de Vincent, 41 ans, atteint du syndrome de Brugada

Vincent* est atteint d’une maladie héréditaire. Papa de deux enfants, il s’inquiète de savoir à quel moment il est nécessaire de les faire dépister. Grâce à deuxiemeavis.fr, il a obtenu une réponse...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Olivia Derrien le 23/07/2021

témoignage mélanome

L'histoire de Lakshmi, 67 ans, souffrant d'un mélanome

Originaire du Sri Lanka, Lakshmi* vit à la Réunion depuis de nombreuses années. Retraitée depuis peu, cette adepte de méditation et de marche vit avec la maladie depuis plusieurs années. En effet,...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Bonne le 16/07/2021

témoignage syndrome des loges aigu

L'histoire de Célia, 31 ans, souffrant d'un syndrome des loges aigu

Célia* est sportive de haut niveau et s'entraîne de façon très régulière. Ces deux dernières années, deux épisodes de douleurs et gonflements de ses bras ont eu lieu après un entraînement. Les...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Olivia Derrien le 09/07/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Deuxiemeavis.fr - Paris Biotech Santé - 29 rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris

Rejoignez-nous !

Marion