Rechercher une maladie :
Vous ne trouvez pas votre maladie :
Contactez-nous
Accueil > Les familles de maladies > Tumeurs et Cancers > Tumeur osseuse, Cancer des os

Tumeur osseuse, Cancer des os

Filtres : Tout Enfants Adultes

Chondroblastome

Le chondroblastome est une tumeur osseuse bénigne d’origine cartilagineuse. Elle est relativement rare puisqu’elle ne représente que 2,5% des tumeurs osseuses bénignes et touche principalement les patients, majoritairement les garçons, âgés de cinq à vingt ans. Le chondroblastome se développe le plus souvent au niveau de l’extrémité des os longs (humérus, fémur, tibia…). Les localisations principales du chondroblastome sont donc l’épaule, la hanche et le genou....
Accès à la fiche info chondroblastome
Accès rapide dans la fiche info Chondroblastome
Définition Diagnostic Traitement Deuxième avis

Ostéoblastome

L’ostéoblastome est une tumeur osseuse bénigne rare (représentant moins de 1% de toutes les tumeurs osseuses) affectant principalement les enfants et les jeunes adultes (plus de 85% des patients ont moins de 30 ans). Il existe une prédominance chez les garçons. Elle est due à une prolifération d’ostéoblastes (cellules produisant le tissu osseux) qui prend le plus souvent naissance au centre de l’os, mais aussi parfois àpla surface de l’os.Les localisations principales...
Accès à la fiche info ostéoblastome
Accès rapide dans la fiche info Ostéoblastome
Définition Diagnostic Traitement Deuxième avis

Ostéome ostéoïde

L’ostéome ostéoïde est une tumeur osseuse bénigne de petite taille qui touche en particulier les enfants et les jeunes adultes (plus souvent les garçons que les filles) âgés entre 10 et 30 ans. Elle représente environ 12% de l’ensemble des tumeurs osseuses bénignes. L’ostéome ostéoïde peut toucher tous les os, mais elle est généralement située sur la partie médiane des grands os des membres inférieurs (comme le tibia ou le fémur). L’évolution de la tumeur est très...
Accès à la fiche info ostéome ostéoïde
Accès rapide dans la fiche info Ostéome ostéoïde
Définition Diagnostic Traitement Deuxième avis

Tumeurs osseuses des enfants

Comme la plupart des tissus de notre organisme, le tissu osseux est susceptible de développer des tumeurs. Chez l’enfant, ces tumeurs osseuses sont presque toujours primitives (T.O.P). Dans la très grande majorité des cas, il s’agit de tumeurs bénignes. Les tumeurs malignes constituent 6 à 10% des tumeurs osseuses de l’enfant et de l’adolescent. Cela représente environ 0,2% de l’ensemble des cancers. Soit environ 300 nouveaux cas chaque année en France. C’est au cours...
Accès à la fiche info tumeurs osseuses des enfants
Accès rapide dans la fiche info Tumeurs osseuses des enfants
Définition Diagnostic Traitement Deuxième avis
Recevez votre deuxième avis en 7 jours seulement
Vous êtes atteints d'une maladie grave, rare ou invalidante, deuxiemeavis.fr vous permet d'accéder à un médecin spécialiste qui est expert de votre maladie et de lui poser toutes vos questions
Recherchez votre maladie
Nous couvrons une liste croissante de maladies graves, rares ou invalidantes. Recherchez la vôtre ou contactez nous si vous ne la trouvez pas.
 
Complétez votre dossier médical
Collectez votre dossier médical auprès de votre médecin. Complétez ensuite votre questionnaire médical en ligne et transmettez vos documents et examens.
 
Choisissez votre médecin expert
Nous avons sélectionné des médecins experts de votre maladie. Choisissez parmi eux ou laissez le site vous affecter un expert disponible pour gagner du temps.
 
Recevez votre deuxième avis en 7 jours
Le médecin expert de votre maladie analyse votre dossier et vous répond sous 7 jours. Vous pouvez échanger un message avec lui concernant son avis.
Bénéficier d'une expertise médicale, par une démarche simple, rapide et sécurisée
Ils témoignent...
Parce que la parole des patients qui vivent les mêmes situations que vous vaut plus que la nôtre, découvrez ce qu'ils pensent de notre service
Rétrécissement aortique
J’ai découvert le site deuxiemeavis.fr grâce à une amie, fille et sœur de médecins, qui m’en a parlé alors que j’étais préoccupée par le choix d’une prothèse qu’on devait poser dans mon cœur. Âgée de 53 ans, je souffre d’un rétrécissement de la valve aortique, probablement consécutif à une chimiothérapie subie à 19 ans. Ce rétrécissement était jugé suffisamment sévère pour qu’un remplacement de la valve soit préconisé, et une chirurgie à cœur ouvert programmée. Sans douter du bien-fondé de l’opération, j’hésitais entre les deux types de valve qui m’étaient proposés.