image Maladies des os, des articulations et des muscles

Ostéoblastome

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 17 juillet 2020

  • Qu'est-ce que l’ostéoblastome ?

    L’ostéoblastome est une tumeur osseuse bénigne rare (représentant moins de 1 % de toutes les tumeurs osseuses) affectant principalement les enfants et les jeunes adultes (plus de 85 % des patients ont moins de 30 ans). Il existe une prédominance chez les garçons. Elle est due à une prolifération d’ostéoblastes (cellules produisant le tissu osseux) qui prend le plus souvent naissance au centre de l’os, mais aussi parfois à la surface de l’os.

    Les localisations principales de l’ostéoblastome sont la colonne vertébrale (40 % des cas) et les grands os tels que le fémur (os de la cuisse) mais ils peuvent aussi se développer au niveau des os des mains et des pieds ainsi que sur le crâne et la face.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour l’ostéoblastome ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour l’ostéoblastome ?

    L’ostéoblastome est une tumeur rare. A cause de cette singularité, il arrive que les symptômes d’un ostéoblastome soient mal interprétés (si la tumeur est située proche d’une dent par exemple, la douleur fera d’abord penser à une infection dentaire). C’est la raison pour laquelle un deuxième avis peut s’avérer pertinent. Il permet de confirmer (ou infirmer) un diagnostic délicat.

    D’autre part, l’ostéoblastome nécessite presque toujours un traitement chirurgical. Mais en raison de la localisation de la tumeur, (à proximité de la colonne vertébrale par exemple), le geste opératoire est parfois difficile à réaliser. Un deuxième avis vous permettra de posséder toutes les informations nécessaires pour participer aux choix thérapeutiques qui vous seront proposés, et d’en évaluer lucidement les risques et les bénéfices.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Quelle est précisément la localisation de l’ostéoblastome ?
    • Quelle est sa taille ?
    • Comment diminuer la douleur ?
    • Quel traitement est le plus adapté ?
    • Quels sont les risques liés à ce traitement ?
    • On m’a informé(e) qu’une scoliose est associée à la tumeur. Va-t-on pouvoir la corriger ?
    • La douleur empêche d’utiliser pleinement le membre atteint par la tumeur. Mon enfant va-t-il récupérer toute sa mobilité après le traitement ?
    • Y a-t-il des risques de récidives ?
    Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quel est le spécialiste de l’ostéoblastome ?

    L’ostéoblastome est pris en charge par un chirurgien orthopédiste (pédiatrique ou non en fonction de l’âge du patient) spécialiste des tumeurs osseuses.
  • Quels sont les symptômes de l’ostéoblastome ?

    L’ostéoblastome est une tumeur bénigne : elle n’engage pas le pronostic vital mais peut avoir un impact fonctionnel. Il est très rare que la tumeur se transforme en tumeur maligne.

    L’évolution de l’ostéoblastome est lente : les symptômes sont donc parfois absents et souvent tardifs.

    Parmi les symptômes qui doivent alerter le patient, on peut mentionner l’existence d’une douleur (qui peut survenir autant le jour que la nuit) et la présence d’un bombement au niveau de l’os concerné. Lorsqu’il est situé le long de la colonne vertébrale, il existe un risque de scoliose et un risque de compression de la moelle épinière (50 % des cas) pouvant se manifester sous la forme de douleurs, de paralysie ou de troubles de la sensibilité (picotements, fourmillements…) au niveau des membres supérieurs ou inférieurs.
  • Comment diagnostiquer l’ostéoblastome ?

    Le diagnostic se base tout d’abord sur l’interrogatoire et l’examen clinique du patient à la recherche, notamment, des symptômes de l’ostéoblastome.

    Des examens complémentaires sont ensuite réalisés : la radiographie de la zone concernée est très souvent prescrite.

    En fonction des résultats de la radiographie, il pourra éventuellement être demandé une scintigraphie osseuse, un scanner ou une IRM afin de mieux caractériser la lésion.
  • Comment soigner l’ostéoblastome ?

    Le choix du traitement dépend :
    • de l’âge du patient,
    • des antécédents familiaux et personnels (médicaux et chirurgicaux) du patient,
    • de l’intensité des symptômes et de la gêne occasionnée,
    • de la localisation de la tumeur,
    • de la taille de la tumeur.

    Le traitement de l’ostéoblastome est presque toujours chirurgical. Il consiste à enlever la partie centrale de la tumeur appelée nidus. Une fois le nidus repéré par un scanner pré-opératoire, son excision peut se faire soit par un simple curetage (méthode préférée lorsque la tumeur se trouve près de la colonne vertébrale), soit au moyen d’une mini exérèse qui emporte le nidus et une petite partie périphérique. L’intervention se pratique sous anesthésie générale.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies pour tumeur osseuse, cancer des os

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 22/09/2017
Antoine* est un jeune homme de 17 ans très actif et entreprenant, depuis toujours passionné d'agriculture et de mécanique. Il vit dans le sud de la France.Depuis 2 ans, il souffre de douleurs dorsales. Ces douleurs vont de mal en pis et sa scoliose...
Lire la suite...