traitement cancer urologique
Gynécologie, urologie

Prostate, vessie, rein… Comment soigne-t-on les cancers urologiques ?

Ce sont les cancers les plus fréquents chez l’homme. Les cancers urologiques affectent l’appareil génital masculin (prostate, testicule, verge) mais aussi les appareils urinaires féminin et masculin (vessie, rein, urètre…). Zoom sur les principaux traitements de ces tumeurs qui touchent près de 79 000 personnes chaque année.

 

Comment les traitements des cancers urologiques sont-ils déterminés ?

 

A chaque cancer, une prise en charge personnalisée. Pour toute personne souffrant d’un cancer, le choix du traitement est discuté de façon individualisée par un groupe de médecins spécialistes (oncologues, urologues, andrologues, anesthésistes, radiothérapeutes…). Les dossiers médicaux sont examinés en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP). Les traitements des cancers de la prostate, du testicule, de la verge, de la vessie et des reins sont déterminés en fonction du stade de la maladie (volume de la tumeur, agressivité, présence ou non de métastases), mais aussi de l’âge, des facteurs de risque et de l’état de santé de la personne malade. A l’issue de ces discussions, un « programme personnalisé de soins » expliquant le protocole thérapeutique proposé, les dates des rendez-vous médicaux et les contacts est remis à la personne malade.

 

Les principaux traitements des cancers urologiques

 

Les traitements des cancers urologiques ont pour objectif, selon le stade de la maladie, de détruire la tumeur et les métastases, de ralentir leur développement, de traiter les symptômes et de prévenir les récidives. 

En voici les principaux :

La chirurgie : retrait de la tumeur et des métastases.

La radiothérapie : traitement locorégional dont l’objectif est de détruire les cellules cancéreuses par irradiation. Plus d’un cancer sur deux reçoit une radiothérapie à une étape du traitement.

La chimiothérapie : traitement médicamenteux visant à détruire toutes les cellules cancéreuses présentes dans le corps, même celles qui n’ont pas été identifiées par les examens d’imagerie.

La curiethérapie : des grains radioactifs sont implantés directement au contact de la tumeur pour détruire les cellules cancéreuses.

L’hormonothérapie : elle bloque l’action des hormones qui stimulent la croissance des cellules cancéreuses pour freiner le développement du cancer. Le cancer de la prostate est hormonosensible : il a la particularité d’être stimulé par la testostérone.

Les thérapies ciblées : elles limitent le développement de la tumeur en freinant la multiplication des cellules cancéreuses, avec des effets secondaires moindres. Cette médecine de précision a fait ses preuves pour les cancers du rein avec métastases.

Ces traitements peuvent être utilisés seuls ou en association avec d’autres traitements. Avant de les débuter, vous pouvez avoir recours à des mesures de protection de la fertilité. Pour certains cancers de la prostate, aucun traitement n’est nécessaire, sauf en cas d’évolution de la maladie.

 

A qui s’adresser pour soigner un cancer urologique ?

 

Certains établissements de santé disposent de consultations spécialisées dans les différents cancers urologiques. Pour choisir l’hôpital dans lequel vous serez suivi, soyez attentif à la spécialisation du service, au volume d’activité (nombre de patients traités) et aux travaux de recherche effectués. Ces éléments vous garantiront l’accès à des médecins hyperspécialistes, à du matériel de pointe et à des traitements innovants.

Les traitements des cancers urologiques offrent un bon pronostic. Pour vous aider à prendre les décisions qui vous conviennent le mieux pour traiter votre cancer urologique, un deuxième avis médical pourra vous être utile.

 

SOURCES :

-          Institut national du cancer, Quels sont les traitements contre les cancers ? : https://www.e-cancer.fr/Patients-et-proches/Se-faire-soigner/Traitements

-          Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), Cancers urologiques, 2017 : https://www.aphp.fr/cancers-urologiques

Par Marion Berthon - Publication le 22/11/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Gynécologie, urologie
cancer et fertilité masculine

Cancer et fertilité masculine : comment la préserver ?

Préserver sa fertilité quand on est atteint d’un cancer de la prostate, du testicule ou de la verge, c’est possible. Un simple recueil de sperme avant le traitement ou l’opération permet d’anticiper...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 17/11/2021

facteurs de risque cancer urologique

Prévenir les cancers urologiques : quels sont les facteurs de risque ?

Près de 79 000 cancers de la sphère urologique sont diagnostiqués chaque année. Certains facteurs de risque biologiques et environnementaux peuvent être évités ou atténués pour prévenir ou ralentir...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 15/11/2021

choisir sa contraception

Comment bien choisir sa contraception ?

Mieux informées, les femmes se posent de plus en plus de questions sur leur méthode contraceptive. Qu’il s’agisse du choix d’une première contraception, d’une recherche d’alternative, d’une quête de...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Berthon le 18/08/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion