Je découvre les experts

icône de la maladie "Pemphigoïde de la grossesse"Pemphigoïde de la grossesse

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je découvre les experts

Fiche d'information

1|

Qu'est-ce que la pemphigoïde de la grossesse ?

La pemphigoïde de la grossesse (ou pemphigoïde gravidique), appelée dans le passé "herpes gestationis", est une maladie rare de la peau, déclenchée principalement par une grossesse.
C’est une maladie d’origine auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire, produit par erreur des anticorps contre sa propre peau (auto-anticorps).

La pemphigoïde de la grossesse ne touche que les femmes en âge de procréer, et survient le plus souvent dans le deuxième ou le troisième trimestre d’une grossesse.

La pemphigoïde de la grossesse concerne le plus fréquemment les femmes ayant déjà eu plusieurs grossesses (avec le même géniteur à chaque fois).

Des cas de récidive sous pilule ont été relevés, mais restent très exceptionnels.
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une pemphigoïde de la grossesse ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une pemphigoïde de la grossesse ?

Le deuxième avis est particulièrement pertinent dans les cas suivants :
  • Hésitations sur le diagnostic.
  • Résistance aux corticoïdes.
  • Rechute.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • L’enfant risque-t-il plus tard d’avoir une pemphigoïde ?
  • Existe-t-il un risque pour les grossesses suivantes ?
  • Quelle est l'évolution de la maladie ?
  • La maladie est-elle héréditaire ?
Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Quels sont les spécialistes de la pemphigoïde de la grossesse ?

En parallèle avec le gynécologue-obstétricien chargé du suivi de la grossesse, il faut consulter dans un service de dermatologie spécialisé pour la prise en charge des maladies bulleuses auto-immunes.

Il existe également une association de patients « Association Pemphigus Pemphigoïde France », APPF.
Il existe une filière santé maladies rares qui s’occupe des maladies dermatologiques rares, et qui traite de pemphigoïde de la grossesse : Fimarad. Pour savoir ce qu’est une filière de maladies rares, mieux connaître Fimarad et identifier ses centres de prise en charge, rendez-vous sur notre article de blog : à qui s’adresser en cas de maladie dermatologique rare ?
4|

Quels sont les symptômes de la pemphigoïde de la grossesse ?

Les premières manifestations sont des démangeaisons intenses (prurit), puis l'apparition de lésions sur la peau qui peuvent ressembler à :
  • des plaques d’urticaire (comme après une piqûre d’ortie),
  • des bulles (cloques remplies de liquide).

Ces lésions cutanées se trouvent dans un premier temps autour du nombril (ombilic). Elles peuvent s'étendre sur tout le corps mais le visage et les muqueuses sont épargnés. L’état général est conservé.

Les symptômes débutent en général dans la deuxième moitié de la grossesse (surtout lors du troisième trimestre) Le diagnostic de la pemphigoïde bulleuse se fait tout d'abord sur une analyse clinique, plus rarement dans les jours qui suivent l’accouchement.
5|

Comment diagnostiquer la pemphigoïde de la grossesse ?

Le diagnostic de la pemphigoïde de la grossesse débute par une analyse clinique pendant laquelle le médecin examine l’aspect, le nombre et la localisation des bulles et des petites plaies laissées par les bulles (érosions). 

Suite à des biopsies :
  • l'analyse histologique est réalisée. Elle permet de déterminer à quelle profondeur se situe le décollement et se forment les bulles. 
  • l’analyse par immuno-fluorescence directe est menée . Elle permet d'identifier les auto-anticorps qui attaquent la membrane de jonction (membrane basale) entre l’épiderme et le derme. 

Une analyse de sang (analyse biologique) pourra être faite pour rechercher le type et la quantité d’auto-anticorps.
6|

Comment soigner la pemphigoïde de la grossesse ?

Le principal traitement de la pemphigoïde de la grossesse est à base de corticoïdes (médicaments à base de cortisone).

Si le nombre de nouvelles bulles apparaissant quotidiennement est faible, l’application locale d’une crème contenant des corticoïdes (dermocorticoïde) pourra être suffisante.
Si les manifestations sont plus étendues, il sera le plus souvent nécessaire de prendre des corticoïdes par voie orale (à avaler par la bouche). Cette prise de médicaments n'a pas de conséquence néfaste sur le développement fœtus.

Dans tous les cas, les doses souvent élevées au début de traitement seront progressivement adaptées en fonction de l’évolution de l’éruption cutanée. La durée du traitement peut varier de quelques semaines à plusieurs mois (exceptionnellement), après l’accouchement.

Mise à jour le 03/08/2021 - Revue par le Professeur Catherine Prost Squarcioni

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
A qui s’adresser en cas de maladie de peau rare ?

Maladie rare, maladie orpheline

A qui s’adresser en cas de maladie de peau rare ?

Par Joséphine de Becdelièvre le 26/12/2018

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

Sondage : les Français face aux erreurs médicales

Webinaires

Sondage : les Français face aux erreurs médicales

Par Marion Berthon le 22/09/2021

Myélographie : que faire avant, pendant et après ?

Neurologie

Myélographie : que faire avant, pendant et après ?

Par Marion Berthon le 20/09/2021

Je découvre le blog

Dermatose bulleuse :

  • Pemphigoïde bulleuse
  • Pemphigoïde cicatricielle
  • PemphigoÏde des muqueuses
  • Pemphigus
  • Epidermolyse bulleuse acquise
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Deuxiemeavis.fr - Paris Biotech Santé - 29 rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris

Rejoignez-nous !

Marion