La chirurgie de l’infertilité

Par Philippine Picault le 2 septembre 2020
chirurgie infertilité

Bien que vous ayez tout mis en œuvre pour favoriser vos chances de grossesse, vous n’êtes toujours pas enceinte. Vous avez alors consulté un spécialiste pour essayer de trouver la ou les causes de votre infertilité. En fonction de son diagnostic, le médecin vous proposera un traitement adapté à vos besoins. Plusieurs problèmes d’infertilité ayant une cause mécanique, peuvent être traités par chirurgie.

La chirurgie a deux objectifs : soit elle corrige la cause de l’infertilité et permet une procréation naturelle, soit elle permet d’améliorer les résultats des techniques de procréation médicalement assistée (PMA).

Selon l’origine du trouble, la chirurgie de l’infertilité peut concerner aussi bien les femmes que les hommes.

 

Cœlioscopie, hystéroscopie… : les chirurgies de l’infertilité féminine

Les traitements chirurgicaux pour l’infertilité des femmes peuvent concerner trois zones : les trompes de Fallope, la nidation et la muqueuse de l’utérus.

Il existe plusieurs techniques de chirurgie. Il y a par exemple la cœlioscopie ou laparoscopie, qui permet d'étudier les trompes, l’utérus, les ovaires et de détecter une éventuelle endométriose ou des séquelles d’infection. Pour vérifier la perméabilité des trompes, un “test au bleu” est réalisé lors de la cœlioscopie diagnostique : un produit bleu est alors passé à travers le col de l’utérus. En cas de trompes abîmées ou bouchées, une plastie tubaire peut être réalisée pour réparer la trompe. Enfin, la cœlioscopie peut permettre de faire un drilling ovarien c’est-à-dire une perforation en plusieurs petits trous de l’ovaire pour stimuler l’ovulation notamment en cas d’ovaires polykystiques

Autre technique chirurgicale, l’hystéroscopie qui peut être aussi à visée diagnostique ou opératoire. Elle permet notamment de retirer des adhérences (synéchies utérines), des fibromes de petite taille, des polypes, et de traiter une hypertrophie de l’endomètre

Ces techniques de microchirurgie sont réalisées sous anesthésie, en ambulatoire ; la patiente pouvant sortir de l’hôpital dans la journée. Avec ces techniques, il n’y a pas d’ouverture de la cavité abdominale et donc pas de cicatrice.

 

La chirurgie de l’infertilité masculine

La chirurgie de l'infertilité masculine peut être :

  • curative, c’est-à-dire qu’elle répond à une pathologie à l'origine d'une infertilité 
  • palliative, c’est-à-dire qu’elle permet de recueillir chirurgicalement des spermatozoïdes ou des prégamètes (spermatides) pour la réalisation de la procréation médicalement assistée (PMA).

Pour les problèmes anatomiques, la chirurgie concerne généralement le rétablissement des anomalies fonctionnelles pouvant affecter le transport du sperme, du liquide séminal ou une cure de varices au niveau des testicules.

En effet, la microchirurgie peut lever certains obstacles tubaires, présents dans le canal déférent et dans l’épididyme, empêchant la libre circulation des spermatozoïdes. 

Un traitement par chirurgie peut aussi résoudre un problème de varicocèle. Il s’agit d’une dilatation des veines des testicules qui diminue le nombre de spermatozoïdes et réduit leur mobilité. Une opération peut permettre l'obstruction des veines dilatées.

 

Les risques liés à la chirurgie

Bien que la majorité des chirurgies de l’infertilité soit mini-invasive et ne nécessite qu’une toute petite incision, une anesthésie générale est parfois nécessaire. L’anesthésie peut entraîner des effets secondaires et des complications post-opératoires peuvent apparaître nécessitant parfois une nouvelle intervention. 

Bénéficier d’un deuxième avis d’un spécialiste en fertilité peut vous éclairer sur les avantages et les risques des différentes traitements possibles. Mieux comprendre l’intervention proposée, vous aidera à prendre part à la décision médicale

 

 

SOURCES :

  • CNGOF, Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français

http://www.cngof.fr/interventions-gynecologiques/354-la-coelioscopie

  • Belvédère, Chirurgie gynécologique

http://www.ch-belvedere.fr/

  • CHU de Liège, Chirurgie de la fertilité

http://cpma-ulg.be/les-traitements/chirurgie-de-la-fertilite/

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier