Tout savoir sur l'échographie cardiaque

Par Mathilde Franc le 19 octobre 2020
echographie cardiaque

L’échographie cardiaque ou échocardiographie permet de mettre en évidence les structures du cœur (valves, cavités, oreillettes et ventricules) et donc de déceler une anomalie au niveau du muscle cardiaque

 

L'échographie cardiaque : à quoi ça sert ? 

L’échographie est un examen indolore et non-invasif : elle fonctionne grâce à des ultrasons qui se propagent à l’intérieur du corps. Ces ultrasons rebondissent lorsqu’ils se heurtent à un obstacle et les appareils d’imagerie médicale vont mesurer cet écho, ce qui va leur permettre de créer une image et visualiser l’intérieur du corps. En cas de soupçon d’anomalie au niveau du cœur, l'échographie cardiaque est le premier examen prescrit par le médecin après auscultation au stéthoscope. C’est grâce à l’échographie qu’il pourra observer les mouvements du cœur et la tonicité du muscle cardiaque

 

L’échographie cardiaque est souvent couplée à un Doppler, examen qui repose sur la même technique mais mesurant l’afflux sanguin afin d’avoir des images du système circulatoire.  

 

L'échographie cardiaque : quelles indications ? pour quelles maladies suspectées ?

L’échographie cardiaque crée des images des valves cardiaques et permet aussi d’apprécier le degré d’une insuffisance cardiaque ou d’étudier des malformations cardiaques

 

Examen de première intention, l’échographie cardiaque peut être prescrite dans différentes situations

  •   Avant toute chose, elle peut confirmer l’origine cardiaque de certains symptômes (essoufflements, douleurs thoraciques…).
  •   Ensuite, elle peut indirectement évaluer l’impact de maladies comme l’hypertension ou l'hypothyroïdie sur le cœur.
  •   Elle peut établir le diagnostic d’une insuffisance cardiaque ou suivre l’évolution et la gravité d’une affection cardiaque déjà diagnostiquée.
  •   Le péricarde (enveloppe qui entoure le cœur) peut également être étudié : l’échographie met alors en évidence un éventuel épanchement péricardique ou un épaississement du péricarde

Toutefois, l’échographie cardiaque ne permet en principe pas de faire un bilan complet d’une maladie cardiaque et doit être accompagnée d’examens complémentaires tels que l’électrocardiogramme ou la coronarographie. 

 

Comment se passe une échographie cardiaque ?

Cet examen ne nécessite aucune préparation ou protection particulière et peut s’effectuer dans n’importe quelle salle à condition qu’elle puisse être assombrie. L’échographie dure entre 10 et 30 minutes et peut se faire de deux manières différentes

 

Le plus souvent, l’échographie est réalisée par voie transthoracique. Le médecin pose une sonde sur le thorax du patient (le torse doit être nu) après avoir appliqué un gel facilitant la propagation des ultrasons sur la sonde ou sur la peau. Le patient est couché sur le dos mais devra parfois se tourner sur le ventre ou sur le côté pour faire mieux apparaître certaines structures. 

 

L’autre méthode est l’échographie par voie transoesophagienne. Dans ce cas, une petite sonde doit être avalée par le patient sous anesthésie locale ou sédation. L’objectif est de se rapprocher davantage du cœur pour obtenir des images plus précises ou mieux étudier les oreillettes. Assez désagréable, cet examen est recommandé pour les patients en surpoids ou ayant une maladie aux poumons qui pourrait interférer avec la qualité d’une image recueillie par voie transthoracique. 

 

Enfin, le médecin peut aussi réaliser une échographie “de stress” pour comparer les contractions du muscle cardiaque au repos et lors d’un effort physique

L’image finalement obtenue est en noir et blanc. Lorsqu’elle est couplée à un examen Doppler, des images colorées s’y ajoutent pour représenter le flux sanguin. 

 

L'échographie cardiaque : comment s'y préparer ?

L’échographie cardiaque n’est pas un examen douloureux ou invasif et ne requiert donc pas de préparation spéciale de la part du patient : elle peut être réalisée au moment de la consultation du médecin. Il faut simplement être à jeun dans le cas où l’échographie se fait par voie œsophagienne

Il n’y a par ailleurs aucun risque de complications particulières. 

 

A la suite de l’échographie cardiaque, le médecin peut prescrire d’autres examens complémentaires, mettre en place un traitement médicamenteux et un suivi spécifique ou prescrire un traitement chirurgical.

Les maladies cardiaques ayant un impact important sur la qualité de vie, il est parfois utile pour le patient de demander un deuxième avis sur le traitement adapté à ce stade du suivi.  

 

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier