Select...

perte de chance inegalite sante
Orientation, information, accompagnement

Perte de chance et inégalités en santé, comment y remédier ?

Bien que l'état de santé de la population française soit bon dans l'ensemble, de nombreuses inégalités sociales et territoriales de santé existent. Défaut ou manque d’information, difficulté d’orientation dans l’offre de soin, erreur ou retard de diagnostic, distance géographique, délais d’attente… Comment remédier à cette inégalité en santé ? On vous explique tout.

 

Qu'est-ce que l'inégalité en santé ?

 

L'inégalité en santé, ce sont toutes les inégalités médicales qui font obstacle à la guérison et à l’amélioration de la qualité de vie d’une personne malade. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), « les inégalités en santé sont des différences en ce qui concerne l’état de santé ou la répartition des ressources entre différents groupes de population, qui découlent des conditions sociales dans lesquelles les gens naissent, grandissent, vivent, travaillent et vieillissent ». Si elles sont flagrantes entre les pays favorisés et les pays à plus faibles ressources, elles ne sont pas moins vraies au sein d’un même territoire. En France par exemple, le lieu de vie et le réseau de professionnels de santé auxquels on a accès peuvent constituer des inégalités en santé pour les personnes malades, parfois privées d’une prise en charge médicale favorable.

 

Comment expliquer les inégalités en santé en France ?

 

Des inégalités territoriales

Quand on habite dans une région loin des centres d’expertise, dans ce que l’on appelle un désert médical, les distances pour consulter un médecin spécialiste et les délais de prise de rendez-vous sont allongés. Difficile dans ces cas-là de se faire soigner correctement. Ces disparités d’accès à des services de santé constituent une réelle inégalité pour les personnes malades : de la naissance à la vieillesse, les problèmes de santé peuvent être nombreux, mais les patients ne sont pas toujours en mesure de rencontrer rapidement les spécialistes de leur pathologie. 

 

Des inégalités sociales

De nombreuses études ont mis en avant certains facteurs sociaux ayant un impact sur la santé des populations, présents dès l'enfance et pouvant exister tout au long de la vie. Ainsi, la composition de la famille, les revenus ou encore la scolarité peuvent influer sur la bonne santé d'un individu. Les personnes ayant un bon niveau d'éducation et des revenus confortables sont globalement en meilleure santé et bénéficient d'une meilleure espérance de vie, que les personnes ayant un faible niveau d'éducation et de revenu.

Les populations les plus défavorisées présentent également le plus de comportements à risques : mauvaises habitudes alimentaires, tabac, alcool, inactivité physique… Tous ces facteurs constituent des risques importants de développement de maladies graves, comme le diabète, différents types de cancers ou les maladies cardio-vasculaires.

 

Quelles sont les conséquences de toutes ces inégalités ?

 

Le défaut d’information sur la maladie et l’offre de soin

On ne le répétera jamais assez : l’information est un droit du patient, inscrit dans la loi. Vous n’avez pas fait d’études de médecine, alors si vous n’avez pas compris ce que dit votre médecin, n’hésitez pas à lui demander de reformuler ou de vous mettre ses conclusions par écrit. Si les informations fournies par votre équipe soignante ne vous semblent pas suffisantes, rapprochez-vous d’une deuxième équipe qui pourra vous apporter son éclairage.

Au-delà, rares sont les gens qui ont la chance d’avoir des soignants dans leur entourage, capables de les orienter vers des spécialistes reconnus dans leur domaine. De nombreuses personnes se trouvent ainsi dépourvues devant la densité de l’offre de soins et ne savent pas vers quelle équipe médicale se tourner.

L’erreur et le retard de diagnostic

Qu’il s’agisse d’erreur ou de retard, les carences de diagnostic constituent un danger pour les personnes malades. Elles mettent à mal la prise en charge thérapeutique précoce des maladies graves, la mise en place de gestes quotidiens d’hygiène de vie qui pourraient améliorer la qualité et l’espérance de vie des personnes concernées. Être affecté par un retard ou une erreur de diagnostic, c’est ne pas avoir toutes les chances de son côté et être empêché d’accéder à un suivi médical de qualité.

 

Quelles solutions pour réduire ces inégalités en matière de santé ?

 

Mener des actions de prévention et de sensibilisation auprès des populations fragiles et promouvoir des modes de vie plus sains peuvent aider à réduire ces inégalités. Assurer une répartition géographique adéquate des services de santé sur le territoire permettrait aussi de garantir l'accès aux soins à tous.

Mais pour remédier durablement aux écarts en termes de santé, le travail doit se poursuivre entre représentants de patients, autorités sanitaires et soignants. L’une des clés pour contrer ces inégalités en santé est sans conteste la télémédecine qui permet notamment d’accélérer le recours à des médecins et de supprimer les barrières géographiques. Deuxiemeavis.fr, service spécialisé dans les problèmes de santé sérieux, propose par exemple d’obtenir en moins de 7 jours un avis d’un médecin expert sur la base du dossier médical du patient.

Quid de la fracture numérique ? Ce défaut d’accès aux nouvelles technologies, au digital et plus particulièrement à la télémédecine, constitue de la même façon une inégalité. C’est pourquoi la plupart des services de télémédecine, dont deuxiemeavis.fr, mettent aussi en place des alternatives téléphoniques pour être accessibles au plus grand nombre.

 

Sources :

  • Organisation mondiale de la Santé, Les inégalités en matière de santé et leurs causes, https://www.who.int/features/factfiles/health_inequities/facts/fr/index9.html
  • Loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000227015&categorieLien=id
  • Santé Publique FranceLes inégalités sociales et territoriales de santé, https://www.santepubliquefrance.fr/les-inegalites-sociales-et-territoriales-de-sante#:~:text=Elles%20r%C3%A9sultent%20d'une%20in%C3%A9galit%C3%A9,telles%20que%20les%20politiques%20sociales.

Publication le 16/05/2024 par Marion Berthon

Mise à jour le 16/05/2024 par Dorothée Berthon

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire maladies thyroide
Webinaire
Maladies de la thyroïde : comprendre et traiter les troubles
Mardi 28 mai de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Orientation, information, accompagnement
Le rôle du médecin traitant

Le rôle du médecin traitant

Depuis le 13 août 2004, la loi oblige désormais les assurés sociaux à choisir un médecin traitant. Il s'agit d'un référent pour le patient car c'est lui qui doit assurer son suivi médical et...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Nathalie Torloting le 30/05/2024

Comment vivre avec une maladie chronique ?

Comment vivre avec une maladie chronique ?

Après des semaines voire des mois de questionnements, de symptômes invalidants, d’examens médicaux, le diagnostic est tombé : vous êtes atteint d’une maladie dite chronique. Rassuré de pouvoir enfin...

Lire la suite, 4 min de lecture

Par Fanny Bernardon le 09/05/2024

Santé, bien connaître ses droits

Santé, bien connaître ses droits

Saviez-vous qu'en tant que patient et usager du système de santé vous bénéficiez de nombreux droits à la santé ? En mai 2023, 41% des Français ignoraient l'existence d'une loi en France obligeant les...

Lire la suite, 4 min de lecture

Par Marion Berthon le 07/05/2024

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Découvrir les médecins référencés

S’informer sur la prise en charge

S’informer sur la protection des données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert

Nous sommes disponibles
pour vous accompagner

Nous sommes disponibles pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins référencésLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Rejoignez-nous !

Copyright © Carians 2024, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris