témoignage fibromes utérins
Témoignages

L'histoire de Camille, 31 ans, souffrant de fibromes utérins

Pour traiter ses fibromes utérins, le médecin de Camille* lui propose une intervention chirurgicale. Elle craint que cela puisse avoir un impact sur sa fertilité. Afin de prendre la meilleure décision possible pour sa santé, elle décide de recourir à l’avis d’un expert auprès de deuxiemeavis.fr.



Les fibromes utérins : un retentissement important sur la qualité de vie

 

Tumeurs bénignes de l’utérus, les fibromes utérins se développent le plus souvent chez les femmes entre 30 et 50 ans et concernent environ une femme sur trois. 

Ils sont également appelés fibromyomes ou myomes de l'utérus et seraient liés aux sécrétions hormonales, sans pour autant que l’on puisse déterminer les raisons exactes de leur apparition. Bien souvent, ils disparaissent spontanément après la ménopause, au moment ou diminue le taux d’oestrogènes. 

Ces fibromes passent souvent inaperçus car ils ne provoquent des symptômes que rarement mais lorsqu’il y en a, ils peuvent être très invalidants. Les règles peuvent être extrêmement abondantes et douloureuses, les envies d’uriner très fréquentes, les personnes peuvent également souffrir de constipation, ressentir une sensation de pesanteur pelvienne et avoir des rapports sexuels douloureux.  

 

Il y a 4 ans, le gynécologue de Camille lui explique que ses règles très abondantes et douloureuses sont dues à des fibromes utérins. Elle réalise 5 hystéroscopies opératoires à la suite de ce diagnostic. L’hystéroscopie est un examen d’exploration de l’utérus à visée diagnostic mais parfois cette méthode peut être utilisée pour pratiquer en même temps une intervention chirurgicale, on l’appelle donc l’hystéroscopie opératoire. Pour Camille il s’agit de réséquer une partie des fibromes. Malheureusement, à chaque fois c’est insuffisant car les fibromes reviennent rapidement. Les conséquences de cette pathologie sur la qualité de vie de Camille sont considérables : ses règles sont extrêmement abondantes, les douleurs intenses, elle a fréquemment envie d’uriner et se sent très fatiguée. A cause de tous ses symptômes, sa vie sociale est devenue très compliquée. Son gynécologue lui propose alors une myomectomie par laparotomie : une intervention consistant à retirer les fibromes par ouverture de l’abdomen. Camille est très réticente à l’idée de cette opération, elle craint que son utérus ne soit trop impacté et que son désir de grossesse soit compromis. Elle se sent découragée. 

Son médecin l’incite à prendre un autre avis médical et lui parle de deuxiemeavis.fr

 

Un deuxième avis éclairant pour la patiente quant aux possibilités thérapeutiques

 

En une semaine, Camille reçoit l’avis d’un médecin radiologue interventionnel sur son dossier médical. Il confirme le diagnostic de fibromes utérins sur la base de l’IRM qu’elle lui a confiée. L’expert explique à Camille qu’il y en a plusieurs dizaines sur l’ensemble du myomètre et que les traitements médicamenteux ne suffisent plus. Il est nécessaire d’envisager pour elle un traitement local des fibromes. Il existe plusieurs possibilités chirurgicales ou radiologiques. La chirurgie de myomectomie multiple, par voie coelioscopique ou par laparotomie, comme il lui a été proposé, est une technique efficace pour enlever plusieurs fibromes. Cependant, Camille souffre d’une maladie diffuse de l'utérus avec de très nombreux fibromes, et dans ce cas là, la myomectomie peut être insuffisante. En effet, tous les fibromes ne peuvent être enlevés et le risque de récidive est important. Pour le médecin expert, si elle n’avait eu que quelques fibromes, la myomectomie aurait été une très bonne option sans discussion. L’expert fait exactement le même constat pour les techniques percutanées par radiofréquence ou ultrasons

L’hystérectomie n’est bien sûr pas une option pour cette jeune patiente qui souhaite avoir des enfants. 

L’embolisation des artères utérines semble être la technique la plus efficace pour traiter l’ensemble des fibromes mais elle est peu recommandée en cas de désir de grossesse car il n'existe pas d'étude de fort niveau scientifique ayant assuré l'absence d'effet négatif. Pour autant, l’expert indique à Camille que beaucoup d'équipes pratiquent cette technique dans des cas comme le sien où l'utérus présente beaucoup de fibromes, avec des grossesses possibles par la suite. 

La situation n’est donc pas simple et le désir de grossesse de Camille est primordial. L’expert lui conseille donc de discuter avec son chirurgien : combien de fibromes compte-t-il enlever ? Estime-t-il pouvoir en enlever suffisamment pour améliorer sa qualité de vie ? Si les chances sont minces, le médecin-expert suggère à Camille de se tourner vers un radiologue interventionnel pour qu’il puisse lui expliquer en détails les avantages et les inconvénients de l’embolisation. Après cela, elle aura toutes les informations nécessaires pour prendre sa décision.

Camille est satisfaite de l’avis de l’expert, elle comprend désormais beaucoup mieux sa situation et pourra prendre une décision rapidement concernant le choix du traitement. 

 

Nous souhaitons bon courage à Camille pour la suite de son parcours de soins

 

Vous vous posez aussi des questions sur votre traitement ? Un deuxième avis médical peut vous être utile. N’hésitez pas à en parler à votre médecin !



*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, le nom des personnes a été changé.

Par Olivia Derrien - Publication le 24/09/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Témoignages
témoignage discopathie

L'histoire de Martha, 60 ans, souffrant d'une discopathie

Malgré une intervention chirurgicale il y a deux ans, Martha* souffre de douleurs lombaires en permanence. Aujourd’hui, on lui propose une nouvelle opération pour tenter de réduire ses souffrances....

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Olivia Derrien le 15/10/2021

témoignage algodystrophie

L’histoire de Victor, 45 ans, souffrant d’algodystrophie

Depuis 5 ans, Victor* souffre de douleurs résiduelles suite à un accident touchant son genou. Ces douleurs, ayant un impact considérable sur sa vie personnelle et professionnelle, l’ont amené à...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Olivia Derrien le 08/10/2021

témoignage tendinite sur un carpe bossu

L'histoire de Maxime, 38 ans, souffrant d'une tendinite sur un carpe bossu

Depuis un an, le poignet droit de Maxime* le fait souffrir. Il se demande si l’absence d’amélioration malgré les traitements ne serait pas due à son métier. Afin de savoir si sa tendinite est une...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Olivia Derrien le 01/10/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion