image Maladies digestives

Cancer des voies billiaires

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 15 septembre 2020

  • Qu'est-ce qu'un cancer des voies biliaires ?

    Le cancer des voies biliaires se développe dans 80 % des cas aux dépens de la vésicule biliaire. Dans les autres cas, la tumeur affecte les voies biliaires (le canal cholédoque principalement) : on l’appelle alors cholangiocarcinome.
    La bile est le liquide visqueux et jaunâtre fabriqué par le foie. Son rôle principal est de faciliter notre digestion grâce aux sels biliaires qu’elle contient qui permettent notamment de dissoudre les graisses. Stockée dans la vésicule, elle va ensuite se jeter dans le duodénum en empruntant les voies biliaires. Ainsi, en obstruant les canaux, la tumeur empêche la bile de s'écouler. C'est ce qu'on appelle la rétention biliaire ou cholestase. Ceci peut alors être une cause importante de complications.
     
    Le cancer des voies biliaires est une maladie rare (moins de 0,5 % de l’ensemble des cancers) qui représente environ 2 000 nouveaux cas par an en France, soit 3 % des cancers digestifs. Ce sont majoritairement les femmes de 60 à 70 ans qui sont concernées. Le pronostic du cancer des voies biliaires reste sombre, malgré les avancées thérapeutiques. On ne connaît pas de cause directe du cancer des voies biliaires. Les pathologies chroniques inflammatoires des voies biliaires semblent favoriser le développement du cancer des voies biliaires.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un cancer des voies biliaires ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour un cancer des voies biliaires ?

    Le cancer des voies biliaires est une maladie qui n’a pas un pronostic facile et qui s'étend rapidement aux organes voisins, comme le foie, le péritoine ou encore le duodénum. L’espérance de vie est rapidement limitée. Dans ce contexte, un deuxième avis est primordial. D’une part il peut venir confirmer un diagnostic incertain, ce qui permet une prise en charge plus rapide et augmente les chances de réussite de la thérapie. D’autre part, au vu de la gravité de la maladie, un deuxième avis permet au patient d’obtenir l’information la plus complète possible sur les différentes options de traitement. Mieux informé et mieux accompagné, il sera plus à même de participer à l’élaboration d’une stratégie thérapeutique la plus adaptée à sa situation.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • De quel type de cancer des voies biliaires suis-je atteint(e) ?
    • Quel est le degré d’évolution de mon cancer ?
    • Quels sont les traitements envisageables dans ma situation ?
    • Suis-je opérable ?
    • Quels sont les risques ?
    • Quels sont les séquelles potentielles ?
    • Je ne suis pas opérable. Quelles sont les options possibles dans mon cas ?
    • Existe-t-il des essais cliniques ? Suis-je éligible ?
    Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quels sont les spécialistes du cancer des voies biliaires ?

    Le cancer des voies biliaires nécessite une prise en charge multidisciplinaire où peuvent intervenir : le chirurgien viscéral, l’hépato-gastro-entérologue et l’oncologue médical.
  • Quels sont les symptômes d'un cancer des voies biliaires ?

    Bien souvent, les symptômes ne se manifestent qu’à un stade avancé du cancer des voies biliaires. Le plus souvent le cancer des voies biliaires est révélé de façon fortuite, lors d’un examen de contrôle. Cependant, plusieurs signes doivent alerter le patient et encourager à consulter un médecin, surtout s’ils sont associés à :
    • un ictère : coloration jaune de la peau et des muqueuses, parfois associée à une décoloration des selles,
    • des démangeaisons très importantes et diffuses sans autre cause retrouvée,
    • une perte d’appétit associée à un amaigrissement,
    • des douleurs lancinantes au niveau de l’hypochondre droit (zone située sous les côtes flottantes, à droite).
  • Comment diagnostiquer un cancer des voies biliaires ?

    Le diagnostic se base tout d’abord sur l’interrogatoire et l’examen clinique du patient à la recherche des symptômes du cancer des voies biliaires. Un bilan biologique à réaliser en laboratoire est très souvent prescrit. Si le diagnostic est suspecté, plusieurs examens d’imagerie complémentaires seront réalisés pour caractériser la lésion (scanner abdominal, IRM hépatique, cholangiopancréatographie à résonance magnétique…). Le diagnostic est confirmé par une biopsie des voies biliaires lors d’une cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE).
  • Comment soigner un cancer des voies biliaires ?

    Le choix du traitement dépend :
    • de l'âge du patient et de ses antécédents familiaux et médicaux,
    • de son état de santé général,
    • de la précocité du diagnostic,
    • de la taille de la tumeur et de son extension locale,
    • de l'atteinte du foie.
     
    Dans la mesure du possible, le traitement est chirurgical et consiste à retirer la tumeur, ainsi que les ganglions et les tissus voisins, si c’est nécessaire. Mais la résection n'est pas toujours réalisable. Le type et l'étendue de la résection dépendent des caractéristiques du cancer (taille de la tumeur, présence ou non de métastases…).
     
    Dans le cas d’un cancer des voies biliaires, le chirurgien pratique l’ablation de la vésicule (ou cholécystectomie). Dans le cas d’un cancer des voies biliaires, il peut également proposer une résection de la voie biliaire principale (VBP) ou des autres voies en contact avec la tumeur. Lorsque le cancer affecte aussi le foie, une partie de cet organe peut être également retiré. La chirurgie peut éventuellement être associée à de la chimiothérapie et de la radiothérapie.
     
    Parfois la chirurgie radicale n’est pas possible. Il existe alors des alternatives pour soulager les symptômes et améliorer autant que possible la qualité de vie du patient. On peut citer parmi ces alternatives, la pose d’un drain ou d’une prothèse qui permet de lever l’obstruction liée à la compression des voies biliaires.
  • Association cancer des voies billiaires

    La Ligue contre le Cancer

    Créée en 1918, la Ligue contre le cancer est une association loi 1901 reconnue d’utilité publiquereposant sur la générosité du public et sur l’engagement de ses bénévoles et salariés formés grâce à une école de formation agréée pour répondre aux besoins des personnes concernées par le cancer. Notre fédération, composée de 103 Comités départementaux présents sur tout le territoire national, est apolitique et indépendante financièrement. La Ligue contre le cancer est le 1er financeur non-gouvernemental de la recherche en cancérologie.
    Ses missions consistent en : 
    - l'amélioration de la qualité de vie des malades et de leurs proches avec sa plateforme téléphonique nationale d'aide, sa présence partout en France avec 300 espaces Ligue et 35 espaces de rencontre et 103 comités départementaux, la visite des malades sur 70% du territoire, des moyens financiers qui facilitent un accompagnement complet.
    - la mise en place d'une politique de recherche structurée avec la labellisation d'équipes de recherche, le programme "Carte d'identité des Tumeurs" permettant une meilleure connaissance des tumeurs pour une recherche plus efficace, la recherche épidémiologique et clinique et le soutien aux jeunes chercheurs.
    - l'information, la sensibilisation, et la prévention pour lutter efficacement contre le cancer : renforcement de la lutte contre l'alcool et le tabac, sensibilisation du public et renforcement de la participation au dépistage, éducation à la santé en milieu scolaire et en entreprise, soutien sur tout le territoire pour une baisse des inégalités et de la désinformation, mobilisation de l'opinion et de la société sur des enjeux de prévention.
    - le changement des mentalités face au cancer en répondant aux questions éthiques liées à la maladie cancéreuse grâce à son comité éthique et cancer, en se fiant à l'Observatoire sociétal des cancers pour fournir toutes les observations nécessaires concernant les aspects sociaux et sociétaux de la maladie cancéreuse, en représentant les usagers du système de santé et en promouvant les droits des personnes malades. 
    - l'engagement à l'échelle internationale avec la fondation de l'Union internationale contre le cancer (UICC) et de l'Alliance des Ligues Africaines et Méditerranéennes contre le cancer (ALIAM) et en étant membre de l'association des Ligues européennes contre le cancer (ECL).
    Contact : 01 53 55 24 00
    Localisation : 103 comités départementaux et plus de 300 espaces Ligue dans toute la France
    Agrément : National

    Tout le monde contre le cancer

    Créée en 2005, l'association Tout le Monde contre le Cancer accompagne les familles touchées par le cancer. Chaque année, l'association met en place 1000 actions dans ses 150 hôpitaux partenaires grâce à ses 350 bénévoles. L'association agit dans le but de transformer l'hôpital en un lieu de joie, de favoriser le bien-être et d'offrir des temps d'évasion en dehors de l'hôpital. L'association s'illustre à travers ses multiples actions : 
    - l'Echappée rose : 1er institut de bien-être mobile pour les femmes à l'hôpital proposant conseils beauté, soins et massages. Sur la route pendant 2 mois, l'institut itinérant a fait étape dans 31 villes en 2018. 
    - la Family Box : un petit coffret mis à disposition des familles à leur entrée à l'hôpital proposant un nécessaire de toilettes et quelques accessoires de confort pour les premiers moment à l'hôpital. Distribué dans 30 établissements depuis 2016, la Family Box met du baume au coeur des familles et tend à s'étendre à plus de villes en 2019.
    - Toques en Truck : le premier fast food à l'hôpital 
    - Rêves : la réalisation de rêves de patients après envoi de la demande de rêve du patient par les équipes soignantes des hôpitaux (rencontre de célébrités, adrénaline...)
    - les Escales au Château :  séjours de ressourcement pour les patients et leur famille animées par de multiples activités en plein air pour rassembler la famille et construire des souvenirs communs. 
    - les Opérations Vacances : séjours de vacances libres en famille grace à des mobil-homes mis gracieusement à disposition sur les côtes méditerrannéennes et atlantiques.
    - l'amélioration des équipements hospitaliers pour des ambiances plus chaleureuses
    - des opérations nationales réparties toute l'année en fonction des fêtes et moments forts où les patients bénéficient d'animations et de toutes sortes de cadeaux à travers la France.
    - ditribution de cadeaux personnalisés et adaptés à chaque enfant à l'occasion des fêtes de Noel.
    Contact : 05 65 45 41 12
    Localisation : VilleFranche, Paris
    Agrément : National
Je télécharge la fiche

Les autres maladies de la vésicule

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 22/06/2020
Un grain de beauté qui a changé d’aspect ? Une boule dans le sein ? Une pathologie suspectée ? Pour mieux comprendre et poser un diagnostic, votre médecin spécialiste peut vous demander de réaliser une biopsie. Dans cet article, découvrez en quoi...
Lire la suite...
Actualité du 01/06/2020
Il est au coeur du diagnostic mais les patients ne le croisent jamais … Pourtant l’anatomopathologiste joue un rôle clé dans le parcours de soins d’un patient. C’est lui qui analyse les prélèvements biologiques permettant de...
Lire la suite...