Les 8 chirurgies du cancer

Par Fanny Bernardon le 3 juin 2019
les 8 chirurgies du cancer
On ne devrait pas parler du cancer, mais des cancers. Il en existe en effet une multitude, chacun nécessitant une prise en charge quasiment unique pour le patient. En fonction du type de cancer, du stade de la maladie, des traitements disponibles, de leurs bénéfices et de leurs risques ainsi que des caractéristiques du patient, un projet thérapeutique personnalisé est élaboré par l’équipe soignante à l’occasion d’une Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP), et proposé au patient.

Parmi l’arsenal thérapeutique contre les cancers, on trouve la chirurgie¹. La décision d’entreprendre une opération chirurgicale et ses modalités se fondent sur une décision partagée entre le médecin et le patient. Voici les 8 types de chirurgie qui peuvent être proposés :

1 - La chirurgie diagnostique


Elle a pour but de poser le diagnostic définitif de la maladie, accompagnée par d’autres examens comme un bilan sanguin. Il s’agit souvent d’une biopsie qui consiste à prélever un fragment de tissu sous anesthésie locale ou générale, puis à le faire analyser au microscope par un médecin anatomopathologiste.

2 - La chirurgie à visée curative


Elle consiste à retirer la tumeur. Elle est dite radicale lorsque l’intégralité de l’organe est ôté, et conservatrice lorsque l’ablation est partielle. L’organe conserve alors sa fonction. L’enjeu est de préserver l’image du corps pour le patient tout en s’assurant une suppression totale des cellules tumorales.

3 - La chirurgie d'exérèse ganglionnaire


Il s’agit d’extraire les ganglions lymphatiques au voisinage de la tumeur dans un but curatif si leur aspect est suspect et préventif si les examens d’imagerie ne décèlent aucune anormalité.

4 - La chirurgie de réduction tumorale


Elle permet de réduire la taille de la tumeur afin d’optimiser l’action des futurs traitements de chimiothérapie et de radiothérapie. Elle est indiquée pour le cancer du testicule par exemple. Elle ne vise pas à retirer l’intégralité de la tumeur, à l’inverse de la chirurgie curative.

5 - La chirurgie des métastases


Une métastase est une seconde tumeur qui se développe à partir de cellules tumorales s’étant propagées à un autre organe du corps. L’ablation d’une métastase trouve différentes indications :
- s’il y a une seule ou un nombre limité de métastases
- si la survie du patient peut être significativement améliorée grâce à la chirurgie

6 - La chirurgie prophylactique


Elle est réalisée à titre préventif, lorsque le risque de développer un cancer est grand. Par exemple, une mastectomie (ablation du sein) peut être proposée aux femmes porteuses d’une mutation des gènes BRCA1 ou BRCA2 car leur prédisposition au cancer du sein et de l’ovaire est supérieure à celle de la population générale.

7 - La chirurgie réparatrice et reconstructrice


Ces chirurgies sont proposées aux patients dont les traitements anti-cancer ont détérioré la fonction d’un organe, entraîné des effets secondaires sur le long terme ou encore altéré l’aspect physique. Il peut s’agir d’une reconstruction mammaire par exemple, suite à une mastectomie.

8 - La chirurgie palliative


Elle vise à restaurer une fonction dégradée par le cancer comme la respiration ou la digestion, à soulager des douleurs liées à l’augmentation de volume de la tumeur par exemple et ainsi à maintenir la meilleure qualité de vie possible pour le patient.


Face à ces différents types de chirurgie, le patient peut ressentir le besoin de demander un deuxième avis médical afin de s’assurer de l’importance de cette chirurgie, de déterminer la méthode la plus adaptée à son cas et d’y adhérer totalement. 


¹  Institut National du Cancer 

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier