L’histoire de Patrick, 71 ans, ayant des métastases hépatiques suite à un cancer du côlon

Par Olivia Derrien le 9 octobre 2020
métastases hépatiques cancer côlon

A la suite d’une coloscopie, des lésions cancéreuses au niveau du côlon ont été découvertes chez Patrick*. Il a reçu différentes cures de chimiothérapie et se questionne aujourd’hui sur la pertinence de son traitement.

 

Le diagnostic de cancer du côlon et de métastases hépatiques

Le cancer du côlon, appelé également cancer colorectal, est un cancer fréquent qui touche davantage les personnes âgées de plus de 40 ans. Un programme de dépistage est d’ailleurs organisé, en France, concernant les personnes âgées de 50 à 74 ans qui consiste à rechercher du sang dans les selles. 

De nombreux facteurs de risques ont été identifiés pour ce cancer comme la sédentarité, l’alcool, le tabagisme, l’inactivité ou le surpoids. On dit de ce cancer qu’il est “évitable” tant les facteurs de risque sont liés au mode de vie.

 

Les symptômes qui vont alerter les patients peuvent être des troubles du transit, du sang dans les selles ou encore une grande fatigue.

 

Afin d’effectuer un diagnostic, une coloscopie est réalisée pour visualiser les lésions cancéreuses, mais aussi pour effectuer des biopsies (prélèvements de tissus). 

Il est assez fréquent que des cellules cancéreuses migrent par le système sanguin ou lymphatique et se logent sur d’autres organes. 35 % à 40 % des patients touchés par le cancer du côlon ont des métastases au niveau du foie. C’est le cas de Patrick pour qui des métastases hépatiques ont été détectées lors d’un scanner : quatre lésions sont retrouvées. 

 

Plusieurs protocoles de chimiothérapie proposés pour traiter les métastases hépatiques 

En première intention, 4 cures de chimiothérapie sont prescrites à Patrick. Malgré ce traitement, le bilan montre une progression des métastases hépatiques. Un nouveau protocole de chimiothérapie est alors instauré : 4 cures supplémentaires d’un nouveau traitement de chimiothérapie. Ce traitement est plus difficile à tolérer pour Patrick et il n’aura pas l'effet escompté : les lésions ont continué de grossir et il y a un doute sur l’apparition d’une nouvelle métastase. 

La situation inquiète Patrick et il décide de prendre un deuxième avis auprès du service deuxiemeavis.fr qui est pris en charge par sa mutuelle. 

 

Un deuxième avis éclairant pour le patient

C’est quelques heures après avoir envoyé son dossier médical que Patrick reçoit l’avis d’un médecin expert. Le Professeur en chirurgie viscérale et digestive confirme d’emblée le diagnostic de cancer du côlon avec métastases hépatiques. Il explique à Patrick qu’il n’y a pas d’indication à réaliser une intervention chirurgicale au niveau du foie car les lésions évoluent toujours. Cependant, le médecin expert indique qu’il est nécessaire de modifier le protocole de chimiothérapie. Il invite Patrick à se rapprocher de son oncologue pour discuter d’une chimiothérapie intra-artérielle hépatique. Cette technique consiste à mettre en place un cathéter au niveau de l’artère hépatique et y administrer directement le traitement de chimiothérapie. Cela permet d’administrer des doses plus importantes directement au niveau de la tumeur contrairement à la voie intraveineuse classique.

 

Patrick est très satisfait de l’avis du médecin expert sur son dossier et de l’accompagnement du service de deuxiemeavis.fr. Il va pouvoir envisager une autre technique de traitement qui n’avait jusqu’alors pas été envisagée par son équipe soignante.

 

Nous lui souhaitons bon courage pour la suite de son parcours de soin.

 

Vous vous posez aussi des questions sur votre traitement ? Un deuxième avis médical peut vous être utile. N’hésitez pas à en parler à votre médecin !



*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, le nom des personnes a été changé.

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier