image Maladies digestives

Diarrhée fonctionnelle

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 15 septembre 2020 - Revue par Professeur Michel Dapoigny

  • Qu'est-ce qu'une diarrhée fonctionnelle ?

    La diarrhée fonctionnelle est définie comme une émission de selles molles ou liquides, dont la fréquence peut être plus ou moins élevée, le bilan paraclinique ne montrant aucun signe de lésion de la muqueuse digestive, de colite microscopique (lésions inflammatoires de la muqueuse colique visibles seulement sous le microscope), ou d’hypersécrétion hormonale.

    Une diarrhée fonctionnelle est une diarrhée chronique, c’est-à-dire persistante sur une longue période. Les symptômes doivent être présents depuis au moins douze semaines, pas forcément consécutives, lors des douze derniers mois. La diarrhée fonctionnelle représente la première cause de diarrhées. Plusieurs mécanismes peuvent être à l’origine de ces diarrhées fonctionnelles : un fonctionnement trop rapide de l’intestin, une malabsorption des acides biliaires, une pullulation bactérienne endoluminale (il s’agit d’une prolifération excessive de bactéries dans l’intestin grêle). La diarrhée fonctionnelle peut survenir après un épisode, même ancien, d'infection intestinale aiguë et sévère ou être liée à des facteurs psychologiques. On estime que la diarrhée fonctionnelle touche environ 4 % de la population.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une diarrhée fonctionnelle ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour une diarrhée fonctionnelle ?

    Le diagnostic de diarrhée fonctionnelle reste difficile du fait de la nécessité d'éliminer de nombreux autres diagnostics possibles. En outre, le traitement reste très aléatoire en fonction des patients. Un deuxième avis s’avère donc nécessaire pour mettre en place un diagnostic précoce et proposer une prise en charge la plus adaptée possible. Un deuxième avis apparaît donc comme primordial pour améliorer le pronostic et la qualité de vie des patients.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Suis-je atteint de diarrhée fonctionnelle ou s’agit-il d’un autre type de diarrhée ?
    • Les diarrhées fonctionnelles peuvent-elles dévoiler une maladie sous-jacente plus grave ?
    • Quels sont les bénéfices et risques de la coloscopie ?
    • Quel est le traitement médicamenteux le plus adapté dans mon cas ?
    • Quelles sont les mesures hygiéno-diététiques à adopter ?
    Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quel est le spécialiste de la diarrhée fonctionnelle ?

    Le professionnel spécialiste de la diarrhée fonctionnelle à consulter est le gastro-entérologue.
  • Quels sont les symptômes d'une diarrhée fonctionnelle ?

    Le principal symptôme de diarrhée fonctionnelle est l’émission de selles dont la consistance est molle ou liquide. La fréquence des émissions est moins pertinente. Le plus souvent, il s’agit d’une diarrhée de type “moteur” avec des selles impérieuses/urgentes, survenant au réveil, et après les repas, contenant parfois des résidus alimentaires visibles, sensible au stress (qui aggrave la diarrhée) et aux ralentisseurs du transit (qui améliorent les symptômes). Des douleurs abdominales peuvent être associées, mais ne sont pas au premier plan. Il convient de s’assurer de l’absence de symptômes évocateurs d’une pathologie non fonctionnelle : amaigrissement involontaire, sang dans les selles, prise d’antibiotiques récente, diarrhée nocturne réveillant le patient, intolérance au lactose ou au fructose, et de l’absence d’antécédents familiaux de cancer colorectal, de maladie coeliaque, ou de maladies inflammatoires intestinales. Si un ou plusieurs de ces éléments sont retrouvés, des investigations complémentaires doivent être réalisées.

    Il faudra également s’affranchir d’une fausse diarrhée de constipation : alternance de phases de diarrhée avec des phases de constipation, évacuation d’un bouchon de selles dures avant d’évacuer des selles molles puis liquides en quantité abondante avant de revenir à une phase de constipation.
  • Comment diagnostiquer une diarrhée fonctionnelle ?

    Le diagnostic de diarrhée fonctionnelle est établi grâce à l’anamnèse du patient (qui consiste à retracer les antécédents médicaux personnels et familiaux, l’historique des symptômes du patient et la recherche de signes d’alarme qui doivent être absents). L’examen clinique effectué par le médecin doit être normal ou non significatif par rapport à la diarrhée. Le toucher rectal est indispensable pour s’assurer de l’absence de fécalome (boule de selles très dures dans le rectum), ou de lésion suspecte du bas rectum, ainsi que de l’absence de sang ou de glaires sur le doigtier. La normalité des examens complémentaires est la règle : le plus souvent une coloscopie est effectuée surtout si le patient a plus de 50 ans et/ou s’il présente des signes d’alarme.

    Des prélèvements de la muqueuse colique (biopsies) doivent systématiquement être réalisés dans ce cadre de diarrhée chronique. Les paramètres biologiques classiques et en particulier ceux de l’inflammation doivent être normaux.

    Dans certains cas, lorsqu’on suspecte une diarrhée infectieuse, un examen parasitologique des selles (examen visant à la recherche de parasites) et une coproculture (examen bactériologique des selles) peuvent être proposés. L’intolérance au lactose peut être éliminée par l’interrogatoire du patient et éventuellement la réalisation d’un test respiratoire à l’hydrogène tout comme le syndrome de pullulation microbienne au niveau de l’intestin grêle. La maladie cœliaque peut être suspectée sur la positivité des tests sérologiques, elle sera confirmée par les prélèvements de la muqueuse duodénale lors d’une endoscopie oeso-gastro duodénale. Le diagnostic de diarrhée chronique fonctionnelle reste un diagnostic d’élimination.
  • Comment soigner une diarrhée fonctionnelle ?

    Le traitement médicamenteux le plus utilisé repose sur les antidiarrhéiques (lopéramide essentiellement). Les résines échangeuses d’ions (cholestyramine) sont parfois utiles lorsqu’il existe une mauvaise absorption des sels biliaires (les sels biliaires étant des acides sécrétés par le foie qui permettent de digérer). Des antidépresseurs à très faible dose (essentiellement l'amitriptyline) sont parfois utiles. Les probiotiques (ensemble des micro-organismes utiles de la flore intestinale) sont parfois efficaces, leur absence d’effet indésirable en fait souvent un traitement de première intention. Enfin, des méthodes complémentaires comme l’hypnose ou la psychothérapie peuvent être utilisées.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies des intestins