Je souhaite l'avis d'un expert

Maladie coeliaque

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

Définition
1|

Qu'est-ce que la maladie coeliaque ?

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune de l’intestin grêle (entéropathie) qui se manifeste lorsque le patient consomme du gluten. Le gluten est un ensemble de protéines contenues dans certaines céréales comme le blé, l’orge, l’épeautre ou le seigle.  

Chez le patient atteint de la maladie cœliaque, l’ingestion du gluten entraîne une inflammation de la paroi de l’intestin. Endommagé, celui-ci ne peut plus absorber les nutriments et les vitamines nécessaires à notre organisme. Les villosités (les petits replis de la muqueuse intestinale qui facilitent le processus d’absorption) sont détruites, on parle d’atrophie villositaire.

En Europe, on estime qu’une personne sur 100 peut la développer. En revanche, en France, seuls 10 à 20 % des cas seraient aujourd’hui diagnostiqués. Nombreux des patients atteints de la maladie cœliaque sont asymptomatiques. La maladie cœliaque est 2 à 3 fois plus fréquente chez la femme. L’intolérance au gluten est souvent héréditaire. Il existe une prédisposition génétique des patients. D’autres causes existent, mais elles n’ont pas encore été clairement définies.
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour la maladie coeliaque ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour la maladie cœliaque ?

Avant de commencer un régime aussi astreignant, il faut établir avec certitude un diagnostic précis. En effet, soustraire le gluten de l’alimentation est le principal défi des patients et ce défi est particulièrement contraignant. La vigilance est de mise lors des repas pris en collectivité, mais pas seulement. Le gluten est aussi présent ans de nombreux produits alimentaires, de manière indirecte, ou par contamination. On trouve du gluten dans bon nombre de produits inattendus, comme la bière, certains chocolats, des médicaments, etc. Il faut donc rester prudent, même lors du choix de ses produits alimentaires quotidiens. Dans ce contexte, un second avis est tout à fait pertinent car il vous permettra de confirmer ou d’infirmer un diagnostic, avant de vous soumettre à un tel régime. Il vous permettra également de mieux connaître la maladie et, si elle est avérée, d’apprendre à vivre avec.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • Y a-t-il différents degrés dans la maladie ?
  • Peut-elle se développer davantage ?
  • Doit-on compenser le manque de gluten par d’autres protéines ?
  • Mes enfants vont-ils être nécessairement atteints par cette maladie ?
  • Doit-on mettre en place un suivi particulier ?
 Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Quel est le spécialiste de la maladie cœliaque ?

La maladie cœliaque est prise en charge par un gastro-entérologue (ou un gastro-pédiatre si le patient est un enfant). C’est le spécialiste du tube digestif et de ses maladies. C’est donc vers lui qu’il faut se tourner pour établir un diagnostic précis.
4|

Quels sont les symptômes de la maladie cœliaque ?

Les symptômes de la maladie cœliaque varient énormément d’un patient à l’autre. Elle se traduit essentiellement par des problèmes digestifs : diarrhée chronique, douleurs, ballonnement abdominal.

D’autres symptômes plus ou moins intenses peuvent se faire sentir, comme la fatigue, la dépression ou encore des douleurs articulaires. Enfin, la maladie cœliaque peut entraîner des complications secondaires à la malabsorption de certains nutriments. Ainsi, la malnutrition, l’intolérance au lactose, l’anémie, l’ostéoporose ou encore les calculs rénaux, sont autant de complications possibles attribuées à la maladie cœliaque. Chez l’enfant, la maladie se traduit également par une forme d’apathie, il semble triste. Sa croissance ralentit, en poids, mais aussi en taille (retard staturo-pondéral). La puberté est retardée. Des anomalies de l’émail dentaires peuvent apparaître. Chez les femmes, la maladie cœliaque peut également causer des règles irrégulières et des fausses couches à répétition.
5|

Comment diagnostiquer la maladie cœliaque ?

Le diagnostic se base tout d’abord sur un interrogatoire du médecin qui recherche notamment les symptômes et les antécédents familiaux de maladie cœliaque.

Ce sont les examens complémentaires de première intention qui permettent un diagnostic formel :
  • l'endoscopie digestive permet la réalisation de biopsies duodénales (partie supérieure de l’intestin grêle),
  • la recherche d’anticorps spécifiques de la maladie cœliaque dans le sang du patient.
6|

Comment soigner la maladie cœliaque ?

Il n’existe qu’un seul traitement à ce jour et il est applicable par tous, dès lors que la maladie cœliaque a été diagnostiquée : le seul traitement pour lutter contre la maladie cœliaque consiste à suivre un régime sans gluten strict et à vie. A ce jour, il n’existe pas encore de traitement médicamenteux.

Ajouter le 15/09/2020

Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Comment vivre avec une maladie chronique ?

Orientation, information, accompagnement

Comment vivre avec une maladie chronique ?
Maladies chroniques : êtes-vous concerné ?

Orientation, information, accompagnement

Maladies chroniques : êtes-vous concerné ?
Voir plus d'articles

Maladie des intestins :

Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Pour aller plus loin…
Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q