Je découvre les experts

icône de la maladie "Epiphysiolyse de hanche"Epiphysiolyse de hanche

1|

Qu'est-ce qu'une épiphysiolyse de hanche ?

L’épiphysiolyse de la hanche est la maladie de la hanche la plus connue chez l’adolescent. Elle se caractérise par la destruction de la partie osseuse qui se trouve aux extrémités de l’os (appelée épiphyse), entraînant ainsi un glissement de la tête du fémur vers l’arrière et le bas. L’épiphysiolyse touche une personne sur 50 000.

Elle concerne les adolescents (entre 9 et 18 ans) et plus particulièrement les garçons, au moment où ils connaissent une poussée rapide de croissance. Dans 20 % des cas, elle est bilatérale. Le glissement peut aussi bien se faire de façon brutale et rapide (on dit de la maladie qu’elle est aiguë) que de manière progressive et lente (l’épiphysiolyse est alors qualifiée de chronique).
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une épiphysiolyse de hanche ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une épiphysiolyse de hanche ?

Dans le cadre d’une épiphysiolyse de la hanche, le deuxième avis est pertinent car il s’agit d’une maladie dont les conséquences en cascade peuvent être nombreuses et sévères. Un retard de diagnostic notamment, peut entraîner une aggravation du glissement. Celle-ci est bien souvent source de complications, comme la nécrose de la tête fémorale ou encore la chondrolyse, qui à leur tour augmentent considérablement le risque d'arthrose précoce.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • Quelle intervention faut-il réaliser ?
  • Quel est le traitement après l’opération ?
  • Quel type de rééducation doit-on envisager ?
  • Au bout de combien de temps pourra-t-on enlever la vis ?
  • Au bout de combien de temps mon enfant pourra t-il reprendre appui sur sa jambe ?
  • Pourra-t-il refaire du sport ?
  • Dans le cas d’une épiphysiolyse unilatérale, faut-il s’attendre à ce que l’autre hanche soit atteinte à l’avenir ?
Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Quel est le spécialiste de l'épiphysiolyse de hanche ?

Un orthopédiste pédiatrique spécialisé dans les problèmes de hanche.
4|

Quels sont les symptômes d'une épiphysiolyse de hanche ?

L'épiphysiolyse de hanche se manifeste par une douleur plus ou moins forte au genou (plutôt qu’à la hanche), un boitement, voire une impossibilité de marcher. Si le diagnostic tarde à être avéré, deux types de complications peuvent survenir rapidement: la nécrose de la tête fémorale et la chondrolyse. La nécrose de la tête fémorale est due à une altération de la circulation sanguine. L’os se détruit alors progressivement. Quant à la chondrolyse, elle désigne le processus de destruction du cartilage articulaire de la hanche qui, dans ces conditions, devient de plus en plus raide.
5|

Comment diagnostiquer une épiphysiolyse de hanche ?

Le diagnostic se base tout d’abord sur un interrogatoire du médecin qui recherche notamment les symptômes et les facteurs de risque de l'épiphysiolyse de hanche. Les causes de l’apparition de cette pathologie restent encore inconnues. Mais bien souvent, elle touche des enfants en surcharge pondérale. D’autres facteurs tels qu’une insuffisance de testostérone, d’hormones de croissance ou encore une insuffisance rénale peuvent augmenter les risques de la contracter.
Le diagnostic est établi par des radiographies des hanches.
6|

Comment soigner une épiphysiolyse de hanche ?

Le choix du traitement d'une épiphysiolyse de hanche dépend :

  • De l'importance du glissement
  • Du type d’épiphysiolyse (aiguë ou progressive)
  • De la rapidité de son évolution
  • Du caractère uni ou bilatéral
  • De la présence ou non d’un cartilage de croissance.


Le traitement est forcément chirurgical. Il n’y a pas d’autre option. De plus, l’intervention doit se faire sans attendre. Une fois le diagnostic établi, l’hospitalisation est immédiate, de manière à éviter à l’enfant de prendre davantage appui sur le membre inférieur affecté, ce qui pourrait accentuer le glissement et entraîner des complications. Le traitement se fait en deux temps : la traction et la fixation.

La traction collée : dès que le diagnostic est fait, le membre inférieur doit être impérativement mis en décharge absolue. Une force de traction est appliquée sur le membre atteint, en attendant l’opération chirurgicale. Chez l’enfant, on privilégie la traction collée car la force de traction est plutôt légère et exercée sur le membre par des bandes auto-adhérentes.

La fixation : le traitement chirurgical vise à éviter que le glissement augmente. Si le glissement est inférieur à 40°, ou si l’épiphysiolyse est chronique, on se contente de fixer l’épiphyse (extrémité distale de l’os du fémur), sans réduction préalable. Pour ce faire, une vis est introduite dans le col fémoral, traverse le cartilage de croissance et se termine dans la tête du fémur. Après l’opération, le membre inférieur est alors mis en décharge pendant 1 mois. En revanche, si le glissement est trop important (supérieur à 70°), il faudra alors repositionner la tête fémorale sur le col, selon la technique de Dunn. En post-opératoire, le membre inférieur est alors mis en décharge durant 3 mois.

Ajoutée le 30/07/2021

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Votre enfant est malade ? Découvrez comment l’aider à accepter le regard des autres

Orthopédie

Votre enfant est malade ? Découvrez comment l’aider à accepter le regard des autres

Par Fanny Bernardon le 06/07/2020

Comment adapter son poste de travail à son problème orthopédique ?

Orthopédie

Comment adapter son poste de travail à son problème orthopédique ?

Par Philippine Picault le 15/06/2020

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance ?

Orthopédie

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance ?

Par Fanny Bernardon le 10/06/2020

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires

Maladie de la hanche :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion