Je découvre les experts

icône de la maladie "Fracture du cotyle"Fracture du cotyle

1|

Qu'est-ce qu'une fracture du cotyle ?

L’os iliaque, c’est-à-dire l’os du bassin, est formé de trois éléments anatomiques qui se réunissent au niveau d’une zone qu’on appelle le cotyle osseux ou acétabulum. 

Le cotyle osseux correspond donc à la partie iliaque de l’articulation de la hanche. Le cotyle a une forme concave et accueille la tête du fémur (l’os de la cuisse) pour former l’articulation de la hanche. 

Une fracture du cotyle entraîne donc une atteinte de l'articulation de la hanche ce qui peut retentir de manière importante sur la mobilité ou le fonctionnement de cette articulation. 

Une fracture du cotyle peut entraîner des complications à court et à long terme :

  • À court terme, on peut retrouver une luxation de la tête fémorale contemporaine de la fracture, qui nécessitera une réduction en urgence, ou encore une lésion du nerf sciatique ou des vaisseaux iliaques associée à la fracture également. Enfin des corps étrangers osseux ou cartilagineux intra articulaires peuvent bloquer l’articulation.
  • À long terme, une coxarthrose peut s’installer, c’est-à-dire une arthrose au niveau de la hanche qui se traduira, entre autres, par des douleurs et une mobilité diminuée.

La fracture du cotyle touche aussi bien le sujet âgé avec une fragilité osseuse importante, que les personnes jeunes victimes d'accidents à haute énergie, comme les accidents de la route.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une fracture du cotyle ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour fracture du cotyle ?

Il existe plusieurs intérêts à consulter pour un deuxième avis dans le cas d'une fracture du cotyle.

Dans un premier temps, un deuxième avis confirme le diagnostic de fracture et peut éventuellement le préciser grâce aux examens d’imagerie réalisés. Le spécialiste délivrant ce deuxième avis explicite clairement les enjeux de sa pathologie au patient et répond à l’ensemble de ses questions.

Un deuxième avis permet aussi au patient de connaître l’ensemble de l’arsenal thérapeutique à sa disposition et d’être de ce fait informé des traitements disponibles, de leurs avantages et de leurs inconvénients selon son cas particulier. Il est essentiel que le patient participe activement aux soins, qu’il comprenne bien les objectifs des traitements entrepris et qu’il s’implique pleinement dans la prise en charge thérapeutique. 

De plus, en raison des possibles complications à long terme, comme la coxarthrose, un deuxième avis dans le cadre du suivi peut être tout à fait pertinent notamment afin d'appréhender au mieux l’apparition de cette complication fréquente dans les fractures du cotyle.

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour une fracture du cotyle ?

  • Comment risque d’évoluer ma fracture du cotyle ?
  • Existe-t-il une autre lésion en plus de ma fracture du cotyle ?
  • Cette fracture est-elle associée à un bon pronostic ?
  • Quelles sont les complications possibles de ce type de fracture ?
  • Est-il possible de prévenir ces complications ?
  • Ma mobilité va-t-elle être réduite définitivement ?
  • Quel est le traitement le mieux adapté à mon cas personnel ?
  • Combien de temps dois-je rester alité lorsqu’un traitement orthopédique est choisi ?
  • Quels sont les effets secondaires des traitements ?
  • La chirurgie est-elle évitable dans mon cas particulier ?
  • Y a-t-il des mouvements/activités à éviter pour optimiser ma récupération ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes de la fracture du cotyle ?

Le spécialiste à consulter pour un deuxième avis dans le cadre d'une fracture du cotyle est le chirurgien orthopédiste : c’est le spécialiste des traumatismes osseux et articulaires de manière générale. Il tient une place centrale pour le traitement dans le cadre d'une fracture du cotyle. 

4|

Quels sont les symptômes d'une fracture du cotyle ?

Plusieurs symptômes peuvent être présents dans le cadre d'une fracture du cotyle. Dans un premier temps, le symptôme prédominant est une douleur généralement intense au niveau de la hanche lors de la mobilisation de l’articulation, lors de la mise en charge par exemple. 

Ensuite, une impotence fonctionnelle est souvent présente. En effet, quand la fracture est déplacée, c’est-à-dire quand les pièces osseuses ont perdu leur congruence, la mobilisation de la hanche est très compliquée voire impossible. 

Le membre peut aussi être déformé et un peu plus court que le côté non atteint en cas de grands déplacements ou de luxation associée. 

Enfin, lorsqu'une lésion vasculo nerveuse est associée à la fracture, une douleur le long de la jambe, des sensations de picotement, le pied froid ou encore des troubles de la sensibilité ou l'impossibilité de bouger les orteils ou de relever la cheville pourront se faire ressentir.

5|

Comment diagnostiquer une fracture du cotyle ?

Le diagnostic de la fracture du cotyle sera suspecté lors de l’entretien avec le médecin devant le contexte assez évocateur de chute ou de traumatisme à haute énergie.

Le diagnostic de fracture du cotyle repose ensuite sur les examens d’imageries. On retrouve notamment deux examens fondamentaux :

  • La radiographie : cet examen d’imagerie utilise les rayons X pour obtenir une image de l’articulation entre l’acétabulum et l’os fémoral en 2D avec une bonne précision.
  • Le scanner : cet examen utilise des rayons X tout comme la radiographie, mais permet en plus d’acquérir des images en 3D de la hanche et plus particulièrement de l’articulation entre le fémur et le cotyle. C’est un examen d’une très grande précision qui tient une place centrale dans la caractérisation d’une fracture du cotyle.

Ces examens d’imageries permettent à la fois de poser le diagnostic de fracture du cotyle, mais aussi de l’étudier précisément et de guider les traitements entrepris.

6|

Comment soigner une fracture du cotyle ?

Il existe deux types de traitements disponibles dans le cadre d’une fracture du cotyle : un traitement orthopédique et un traitement chirurgical. 

Le traitement orthopédique pourra suffire dans certains cas notamment pour les fractures moins importantes, c’est-à-dire non déplacées. 
Ce traitement consiste à décharger le membre en restant alité pendant un certain temps, afin de limiter la mobilisation du foyer de fracture et permettre sa consolidation sans déplacement secondaire.

Le traitement chirurgical est le traitement de référence lorsque les fractures sont déplacées. Il vise à restituer la congruence anatomique normale entre les pièces osseuses en reconstruisant l’articulation, c’est ce qu’on appelle l'ostéosynthèse.
Dans certains cas, une prothèse totale de hanche pourra être indiquée, notamment chez le sujet âgé, lorsque la fracture du cotyle est importante ou qu’une remise en charge ou une mobilisation rapide est nécessaire. 

La rééducation est une étape clef quel que soit le traitement entrepris ; elle permettra notamment de retrouver une certaine mobilité et de s’adapter progressivement à sa nouvelle situation. Cette rééducation pourra se faire avec un kinésithérapeute et être prescrite par le médecin.

Mise à jour le 30/07/2021 Revue par le Docteur Jean-Philippe Camilleri

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

L’écho-doppler vasculaire en 5 questions

Cardiovasculaire

L’écho-doppler vasculaire en 5 questions

Par Philippine Picault le 24/11/2021

Prostate, vessie, rein… Comment soigne-t-on les cancers urologiques ?

Gynécologie, urologie

Prostate, vessie, rein… Comment soigne-t-on les cancers urologiques ?

Par Marion Berthon le 22/11/2021

Cancer et fertilité masculine : comment la préserver ?

Gynécologie, urologie

Cancer et fertilité masculine : comment la préserver ?

Par Marion Berthon le 17/11/2021

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires

Maladie de la hanche :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion