Découvrir les médecins référencés

icône de la maladie "Maladie de Lyme"Maladie de Lyme

1|

Qu'est-ce que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme, qu’on appelle aussi la « borréliose de Lyme », est une maladie infectieuse d’origine bactérienne transmise par les piqûres de tique.

Cette pathologie est fréquente, première maladie vectorielle de l’hémisphère Nord et affecte des personnes dans plusieurs pays du monde. Selon un rapport de l’OMS de 2006, environ 85 000 cas sont répertoriés chaque année en Europe (sans compter les nombreux cas non diagnostiqués) et l’incidence de la maladie augmente dans tous les pays d’Europe. En France, ce sont plusieurs milliers de cas de contamination qui sont dénombrés, en particulier au printemps et fin de l’été, qui est la période d’activité maximale des tiques. Toutes les régions de France sont concernées par la maladie y compris le Sud Est de la France contrairement aux années 2000.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour la maladie de Lyme ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour la maladie de Lyme ?

Dans le cadre de la maladie de Lyme, un deuxième avis est indiqué si vous avez des doutes sur le diagnostic, ou si vous êtes inquiet des conséquences de cette maladie sur votre organisme. En effet, la maladie évoluant de façon particulière, parfois insidieuse, le diagnostic n’est pas toujours aisé. Par ailleurs, la maladie de Lyme affecte de très nombreux organes nobles et les séquelles peuvent, dans certains cas, être irréversibles. Il est donc légitime que vous cherchiez à connaître tous les aspects de cette maladie de manière à pouvoir la soigner aussi efficacement que possible, sachant que de la précocité du diagnostic peut dépendre la réussite du traitement.


Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour la maladie de Lyme ?

  • Comment être sûr(e) que j’ai contracté la maladie de Lyme ?
  • A quel stade se situe ma maladie ?
  • Vais-je garder des séquelles ?
  • Comment savoir si je suis guéri(e), ou si je suis entre deux phases de la maladie ?
  • J’ai suivi un traitement antibiotique, suis-je susceptible de faire une rechute ?

Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes de la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme est prise en charge par un médecin spécialiste des maladies infectieuses et tropicales mais aussi par des Médecins Internistes voire des rhumatologues, pédiatres, dermatologues ou neurologues. Les cardiologues et les ophtalmologues sont aussi concernés.

4|

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme peut toucher différents organes (les articulations, les muscles, le cœur, le système nerveux, les yeux, la peau, exceptionnellement le foie) et évoluer sur plusieurs mois, voire sur plusieurs années si pas de traitement antibiotique adapté. Non soignée, cette affection peut aboutir à des handicaps physiques et mentaux sévères. Mais lorsqu’elle est détectée tôt, la maladie de Lyme se traite souvent facilement.

D’un point de vue théorique, on distingue habituellement trois grandes phases d’évolution de la maladie de Lyme. Entre chaque phase, certains symptômes disparaissent ou non et peuvent revenir parfois quelques semaines ou mois, plus tard. Dans la pratique, l’évolution est souvent moins formelle et ces phases peuvent être amenées à se chevaucher, selon les organes touchés et les individus.

Durant la première phase de la maladie de Lyme, une lésion rouge se forme sur la peau tout autour de la piqûre, théoriquement, 3 à 30 jours après que le patient ait été piqué. On appelle cette lésion un érythème chronique migrant (EMC). Des maux de tête, de la fatigue et éventuellement de la fièvre peuvent accompagner l’EMC. Parfois, lorsque la bactérie continue de se propager dans l’organisme, des ganglions font leur apparition ou on passe déjà à des atteintes plus diffuses.

En l’absence de traitement antibiotique, au cours de la deuxième phase de la maladie de Lyme, dans un délai de quelques jours à quelques mois, de nouvelles manifestations cutanées (érythème migrant diffus, apparition de nodules sur le front, et l’oreille ou les organes génitaux appelés lymphocytome cutané bénin) peuvent apparaître, accompagnées ou non de douleurs et/ou d’inflammations et gonflements articulaires, principalement au genou, mais aussi à l’épaule ou au coude voire d’autres articulations. Il arrive que le patient présente des malaises  ou ressente des troubles cardiaques comme des palpitations, des ralentissements cardiaques et des douleurs thoraciques. D’autres manifestations, neurologiques cette fois, sont à l’origine de douleurs importantes des membres telles des sciatiques, voire d’une paralysie faciale surtout chez l’enfant, d’une méningite ou d’une encéphalite. Il y a aussi des tableaux psychiatriques de dépression, d’accès maniaque voire de schizophrénie.

Enfin, lors de la troisième phase de la maladie de Lyme, peu fréquente, toujours en l’absence d’un traitement antibiotique adapté, les douleurs articulaires sont chroniques et sont accompagnées d’affections de la peau (inflammations cutanées, atrophie de la peau) et d’atteintes neurologiques évoluées (système nerveux central et périphérique).

Tous ces symptômes qui touchent différents organes peuvent se manifester seuls ou en même temps, selon les cas. Le diagnostic s’en trouve d’autant plus compliqué qu’à ce stade (c’est-à-dire plusieurs mois, voire plusieurs années après la contamination), la notion de piqûres, est bien souvent difficile à retrouver!

5|

Comment diagnostiquer la maladie de Lyme ?

Le diagnostic de la maladie de Lyme se base tout d’abord sur un interrogatoire du médecin qui recherche notamment les symptômes ressentis et les facteurs de risque de la maladie. Les principaux facteurs de risques sont bien entendu toutes les situations qui peuvent vous amener à vous faire piquer par une tique (la vie en plein air, les promenades en forêt, l’activité agricole mais aussi dans son propre jardin de plus en plus…).

Afin d’établir le diagnostic, les examens réalisés en première intention sont des examens biologiques sanguins (sérologie Lyme : ELISA et puis Western Blot pour la confirmation).

D’autres examens de seconde intention peuvent également vous être demandés, notamment un examen biologique sanguin plus complet pour écarter les autres diagnostics.

6|

Comment traiter la maladie de Lyme ?

Le choix du traitement de la maladie de Lyme dépend :

  • De la précocité du diagnostic
  • De l’âge du patient (enfant)
  • Des organes atteints
  • De la capacité à prendre le traitement par voie orale
  • D’une grossesse éventuelle
  • De la notion de co-infection.

Dans les premiers temps de la maladie de Lyme, le traitement consiste à administrer un antibiotique (doxycycline en première intention soit l’amoxicilline) pendant deux à quatre semaines selon l’organe atteint. Les perfusions d’antibiotique sont réservées plutôt  aux formes neurologiques et cas d’échec du traitement oral.

En association au le traitement antibiotique, des corticoïdes ou infiltrations de corticoïdes peuvent également être proposés si une arthrite chronique s’est déclarée voire des traitements immunosuppresseurs.

Dans le cas où la maladie de Lyme a provoqué des lésions cardiaques, articulaires ou neurologiques, le médecin proposera un traitement spécifique de ces pathologies en complément du traitement antibiotique selon les situations.

Mise à jour le 06/12/2023 Revue par le Docteur Raouf Ghozzi

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

Quels sont les effets de la ménopause sur le corps ?

Ménopause

Quels sont les effets de la ménopause sur le corps ?

Par Dorothée Berthon relu par Delfany Mardhel le 16/02/2024

Le mal de dos : quand et pourquoi consulter un neurochirurgien ?

Webinaires

Le mal de dos : quand et pourquoi consulter un neurochirurgien ?

Par Capucine de la Brosse le 14/02/2024

Endométriose : à quel âge peut-on développer la maladie ?

Endométriose

Endométriose : à quel âge peut-on développer la maladie ?

Par Maellie Vezien relu par Delfany Mardhel le 13/02/2024

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

Webinaire douleurs du genou deuxiemeavis.fr
Webinaire
Soulager les douleurs du genou : diagnostic & traitement
Mardi 12 mars de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires

Maladies infectieuses :

  • Infections post opératoires
  • Infection ostéo-articulaire
  • Maladies tropicales et de retour de voyage
  • Tuberculose
  • Fièvre prolongée
  • Spondylodiscite
  • Myosite
Pour aller plus loin…

Découvrir les médecins référencés

S’informer sur la prise en charge

S’informer sur la protection des données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q

Nous sommes disponibles
pour vous accompagner

Nous sommes disponibles pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins référencésLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Rejoignez-nous !

Copyright © Carians 2024, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris