image Maladies des os, des articulations et des muscles

Sciatique

Je découvre les médecins experts
Je demande un deuxième avis

Mise à jour le 19 janvier 2017

  • Définition sciatique

    La sciatique (ou névralgie du nerf sciatique) se manifeste par une douleur intense et très caractéristique, déclenchée lorsque les racines du nerf sciatique sont comprimées ou irritées. Cette douleur est ressentie depuis le haut des fesses et irradie le long de la cuisse, de la jambe, jusque dans le pied.

    D’où vient le problème ? Au bas de la colonne vertébrale, plusieurs racines nerveuses émergent et sortent de la colonne entre les vertèbres. Elles se rejoignent ensuite pour former le nerf sciatique. C’est le plus gros nerf de notre organisme, en longueur mais aussi en diamètre. Il parcourt une grande partie de chacun de nos membres inférieurs (la fesse, la cuisse, la jambe et enfin le pied). C’est pourquoi la douleur peut être ressentie dans chacune de ces zones.  

    La localisation de la douleur dépend de la racine nerveuse atteinte. Les vertèbres qui composent notre colonne sont nommées en fonction de leur localisation. Nous avons 7 vertèbres cervicales (C1 à C7), 12 vertèbres thoraciques (T1 à T12), 5 vertèbres lombaires (L1 à L5), 5 sacrées (S1 à S5) et 1 coccygienne (Co). La sciatique survient généralement lorsque les racines nerveuses situées entre les vertèbres L4/L5 et L5/S1 sont touchées.

    Dans la majorité des cas, la sciatique est unilatérale. La douleur est amplifiée en position debout, à la marche et, à l’inverse, diminue en position allongée. Dans de rares cas, la douleur est parfois accompagnée d’une perte de force musculaire. Ce symptôme mérite que le patient consulte rapidement un médecin car c’est un signe qui peut nécessiter un traitement chirurgical.

    Dans la grande majorité des cas, c’est une hernie discale qui compresse l'une des racines du nerf sciatique. Celle-ci survient lorsque l’un des disques situés entre les vertèbres déborde de sa position habituelle. Néanmoins, d’autres causes peuvent être à l’origine de ce mal (fracture, infection du rachis, inflammation…)

    La sciatique est une affection très fréquente après l'âge de 30 ans. Elle touche souvent des sujets jeunes (entre 30 et 45 ans).

  • Intérêt d'un deuxième avis

    Pourquoi demander un deuxième avis ?

    Dans le cadre d’une sciatique, un deuxième avis peut être tout à fait pertinent, compte tenu du caractère particulièrement douloureux et invalidant de la sciatique.
    Si celle-ci s’avère persistante, elle peut affecter de manière profonde votre qualité de vie.
    Un second avis permet d’obtenir un éclairage nouveau sur les caractéristiques de votre sciatique, les différents traitements possibles et sur l’opportunité d’une intervention chirurgicale dans votre cas.

    Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    L'avis d'un médecin expert, en moins de 7 jours, pris en charge par votre complémentaire santé !

    deuxiemeavis.fr vous propose une solution rapide et sécurisée :

    Je découvre les médecins experts
    Je demande un deuxième avis
    image de cadenasdeuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL. N° d'autorisation : 1786189
    100% de patients satisfaits

    Combien ça coûte?

    Pour les assurés sociaux français, le service est pris en charge par certaines complémentaires santé. Contactez-nous pour savoir si vous êtes couverts.

    Est-ce sécurisé?

    deuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL.
    N° d'autorisation : 1786189

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées?

    • Quelle est la racine nerveuse touchée dans mon cas ?
    • Comment atténuer la douleur ?
    • Combien de temps va prendre le traitement ?
    • Quel comportement dois-je adopter ?
    • Est-ce que je peux continuer à travailler ?
    • Vais-je devoir me faire opérer ?
    • Est-ce que je risque des récidives ?
    • Comment faire pour prévenir les risques de récidive ?
    Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Traitement sciatique

    Le choix du traitement dépend

    • Des circonstances de l'apparition de la douleur
    • Du degré de gêne
    • Du trajet de la douleur
    • De l’âge et de l’état de santé général du patient
    • De la cause de sa sciatique
    • De ses antécédents familiaux et médicaux

    Les différents traitements

    La première chose à faire est de soulager la douleur. Il est recommandé d’éviter de porter des charges lourdes. Pour atténuer la douleur, le médecin peut prescrire des anti-inflammatoires et des antalgiques comme le paracétamol. Si les médicaments n’ont pas d’effet, il peut également recourir aux infiltrations de cortisone dans la colonne lombaire pour réduire l’inflammation.

    Enfin, des séances de kinésithérapie peuvent également être bénéfiques une fois la crise passée.
    En cas de sciatique persistante ou récidivante, un traitement chirurgical peut être envisagé. La plupart des hernies discales régressent d’elles-mêmes, mais 4 à 5 % d’entre elles doivent être opérées. Lors de l’intervention, le chirurgien enlève tous les fragments de disque qui compriment le nerf.

Télécharger la fiche

Les autres maladies pour problème de dos

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 14/12/2018
Aujourd’hui, nous allons vous raconter l’histoire de Sylvie*, souffrant d'ostéopénie, une baisse de la densité de l'os, et surtout un état physiologique précurseur de l'ostéoporose.Sylvie a 63 ans. Aujourd’hui retraitée, elle a été responsable des...
Lire la suite...
Actualité du 26/10/2018
Cette semaine nous vous partageons l'histoire de Marina, 38 ans qui souffre d’un cancer du corps de l’utérus. Marina habite près de la frontière Suisse et s’interroge sur la suite du traitement qu’elle doit effectuer. En effet,...
Lire la suite...