Je souhaite l'avis d'un expert

icône de la maladie "Lichen scléreux"Lichen scléreux

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

1|

Qu'est-ce que le lichen scléreux ?

Le lichen scléreux est une maladie qui touche habituellement la muqueuse génitale et plus rarement la peau. Le lichen scléreux peut toucher homme et femme, enfant et adulte. Il a été montré que la période après la ménopause est particulièrement à risque chez les femmes, de même que la puberté, bien qu’elle puisse parfois faire évoluer favorablement le lichen de l’enfant.

C’est une maladie responsable de démangeaisons et de douleurs, et conférant un aspect plissé et blanchi à la muqueuse génitale et/ou à la peau. Les zones du corps touchées sont majoritairement la sphère génitale et anale (surtout prépuce et gland chez l’homme, petites et grandes lèvres et région clitoridienne chez la femme). Les atteintes cutanées sont rares et parfois, il est difficile de les distinguer d’une affection proche, la maladie de morphée.

La cause du lichen scléreux est, à ce jour, inconnue : il s’agit d’une inflammation de la peau qui produit des modifications de sa structure, et qui est souvent responsable de démangeaisons. Ce n’est en tout cas pas une maladie contagieuse ni transmissible (pas de transmission sexuelle possible).
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour le lichen scléreux ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour le lichen scléreux ?

Comme la plupart des maladies cutanées, il est difficile de poser le diagnostic de lichen scléreux, car il faut un praticien expérimenté. Les lésions sont parfois discrètes et leur détection repose sur une fine analyse de la peau.

Le traitement n’est pas codifié et la durée et le choix du dermocorticoïde sont des éléments cruciaux dans la prise en charge.

Ainsi, un deuxième avis peut être intéressant dans les cas où le diagnostic n’a pas été posé et/ou le traitement ne donne pas satisfaction.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • Est-on sûr de mon diagnostic de lichen scléreux ?
  • Quelles sont les conduites à tenir pour limiter les symptômes ?
  • Quels sont les produits potentiellement irritants à bannir ?
  • Comment utiliser les crèmes anti-inflammatoires ?
  • Est-ce que le lichen scléreux me prédispose à d’autres affections cutanées ?
Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Quel est le spécialiste du lichen scléreux ?

Un dermatologue, spécialiste des affections cutanées.
4|

Quels sont les symptômes du lichen scléreux ?

Il arrive que le lichen scléreux soit découvert lors d’un examen systématique par votre médecin (gynécologue, dermatologue surtout) alors même qu’il n’a pas entraîné de symptômes. Toutefois, les principaux signes sont en général des démangeaisons plus ou moins intenses au niveau des parties génitales. Ces démangeaisons peuvent s’accompagner de douleurs, parfois de saignements, et on peut aussi remarquer un changement d’aspect des muqueuses. En effet, la peau/muqueuse blanchit, et se plisse spontanément. Elle devient plus fine et plus fragile et cela peut entraîner des douleurs et des saignements au moment des rapports sexuels en cas d’atteinte génitale. Lorsqu’il touche la région anale, le lichen scléreux peut engendrer une gêne au moment de la défécation ce qui peut se manifester par une constipation, notamment chez les enfants où l’expression des symptômes peut être différente de celle des adultes.
5|

Comment diagnostiquer le lichen scléreux ?

Le diagnostic de lichen scléreux est suspecté dès l’examen clinique. Une biopsie pour examiner un bout de peau et/ou de muqueuse au microscope est parfois nécessaire.
6|

Comment soigner le lichen scléreux ?

Il n’existe pas de traitement curatif du lichen scléreux, c’est-à-dire qui puisse éradiquer définitivement la maladie. Ainsi la prise en charge du lichen scléreux est symptomatique afin de réduire les démangeaisons et les douleurs. Néanmoins, tout lichen scléreux diagnostiqué doit être pris en charge et surtout suivi, car il existe un risque faible, mais réel de cancérisation lorsqu’il est de siège muqueux. Il peut aussi toucher l’urètre et entraîner des sténoses (obstructions) rendant la miction difficile ; parfois, il peut entraîner une sténose de l’introït vaginal rendant les rapports sexuels impossibles. Les traitements utilisés sont des dermocorticoïdes, ce sont des anti-inflammatoires stéroïdiens locaux (crèmes). Il est conseillé également d’éviter l’application de produits irritants sur les muqueuses génitales fragilisées.
7|

Auteur de la fiche

Directeur adjoint du service de dermatologie et directeur du laboratoire d’immunopathologie au CHU de Strasbourg, le Professeur Dan Lipsker est particulièrement spécialisé dans les maladies systémiques et expression dermatologique des maladies internes, les maladies auto inflammatoires, le syndrome de Schnitzler, les borrélioses et toute la cancérologie cutanée

Le Professeur Dan Lipsker est également coordinateur du centre de compétences des cancers cutanés rares. Il a publié dans plus de 400 revues médicales internationales sur ses domaines de compétences et est auteur de plusieurs ouvrages de dermatologie de référence.

Mise à jour le 15/09/2020 - Revue par le Professeur Dan Lipsker

Partager
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence

Maladies de la peau :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q