Je souhaite l'avis d'un expert

icône de la maladie "Maladie de Verneuil"Maladie de Verneuil

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

1|

Qu'est-ce que la maladie de Verneuil ?

La maladie de Verneuil aussi appelée hidradénite suppurée est une maladie inflammatoire chronique de la peau. 

L’inflammation, qui évolue par poussées, se développe à partir des glandes apocrines, glandes qui produisent de la sueur à la base des poils situés surtout dans les plis (aisselles, plis de l'aine et fesses). La maladie de Verneuil touche 3 à 4 % de la population française et elle apparaît le plus souvent vers la puberté. 

La cause précise de la maladie de Verneuil n’est pas encore précisément établie aujourd’hui. Ce qu’on sait : il existe une pullulation microbienne à la base des poils dans les plis impliqués, qui serait à l’origine d’une inflammation intense. Pour autant, la maladie de Verneuil n’est pas une maladie infectieuse au sens propre, mais cette surinfection détruit progressivement les glandes anormales de la base des poils. D’où les abcès, récidivants, aboutissant à une destruction de la paroi des follicules pilo-sébacés avec des cicatrices fibreuses anormales et la formation de tunnels sous la peau (fistules) faisant parfois communiquer les abcès entre eux.
Une forte composante génétique et un dérèglement du système immunitaire ont aussi été mis en évidence, d’où les nouveaux traitements ciblant ce système immunitaire.

Il existe également des facteurs favorisant l’apparition de la maladie de Verneuil, comme un surpoids ou une obésité, le sexe féminin ou encore un tabagisme actif. 

La maladie de Verneuil peut être dans certains cas associée à une spondylarthrite ankylosante, une spondylarthropathie, une maladie rhumatismale ou encore une maladie de Crohn qui est une maladie inflammatoire digestive.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour la maladie de Verneuil ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une maladie de Verneuil ?

Consulter pour un deuxième avis permet dans un premier temps de poser le diagnostic de la maladie de Verneuil avec certitude et donc d'écarter les autres diagnostics différentiels. 

Lors d’un deuxième avis, le patient peut aussi poser toutes ses questions au spécialiste, notamment pour mieux comprendre sa maladie et pour mieux comprendre les traitements proposés.
Il est fondamental que le patient soit acteur de ses soins et cela passe notamment par une bonne compréhension et une bonne adhésion à la stratégie thérapeutique. 

Un deuxième avis permet aussi de s’assurer que les traitements entrepris sont les plus adaptés au cas personnel du patient. 

La maladie de Verneuil étant chronique, un suivi au long cours de la maladie est nécessaire pour suivre son évolution, mais aussi pour adapter les thérapeutiques en fonction de cette évolution. Un deuxième avis peut également avoir un intérêt dans cette phase de suivi.

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour une maladie de Verneuil ?

  • Comment risque d’évoluer ma maladie de Verneuil ?
  • Quelle est l’étiologie de ma maladie de Verneuil  ?
  • La maladie de Verneuil est-elle génétique ?
  • La maladie de Verneuil est-elle fréquente ?
  • La maladie de Verneuil peut-elle régresser définitivement ?
  • Suis-je éligible au traitement chirurgical ?
  • Le traitement chirurgical est-il évitable dans mon cas ?
  • Quels sont les effets secondaires des traitements ?
  • Quels bénéfices attendre des traitements ?
  • Le traitement médical est-il prescrit à vie ?
  • Existe-t-il des règles hygiéno-diététiques particulières pour limiter l’évolution de la maladie de Verneuil ?
  • Existe-t-il des essais cliniques en cours dans le cadre de la maladie de Verneuil ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Qui sont les spécialistes de la maladie de Verneuil ?

Le spécialiste de la maladie de Verneuil est le dermatologue. C’est le spécialiste des maladies de la peau de manière générale.

4|

Quels sont les symptômes de la maladie de Verneuil ?

Plusieurs symptômes de la maladie de Verneuil peuvent être présents.
Les poussées de la maladie de Verneuil se manifestent par l’apparition de “boules” sous la peau, qu’on appelle des nodules qui peuvent être rouges voire violacés. 
Ces nodules sont parfois douloureux et ils peuvent aussi dans certains cas s’abcéder, c’est-à-dire s’infecter et se remplir de pus, et couler. 
Ces suppurations et les nodules de manière générale sont situés dans certaines régions particulières du corps, notamment au niveau de la région anale et périnéale, sous les aisselles, derrière les oreilles ou encore sous les seins et dans les plis de l'aine.

5|

Comment diagnostiquer la maladie de Verneuil ?

Le diagnostic de la maladie de Verneuil est un diagnostic clinique, c’est-à-dire qu’il repose sur l’examen clinique et sur la localisation et l’observation minutieuse des lésions cutanées qui sont caractéristiques.

Aucun examen complémentaire n’est nécessaire dans le cadre de la maladie de Verneuil. 

Il existe cependant des diagnostics différentiels, c’est-à-dire des diagnostics à ne pas confondre avec la maladie de Verneuil. Les nodules présents dans la maladie de Verneuil peuvent en effet être confondus avec des kystes ou encore des furoncles dans le cadre par exemple d’une furonculose.
L’abcédation des nodules cutanés ne doit, quant à elle, pas être confondue avec les autres causes d’abcès cutanés comme les infections bactériennes ou fongiques.

6|

Comment soigner la maladie de Verneuil ?

Différents types de traitements pour la maladie de Verneuil peuvent être proposés. 

Le traitement médical associe notamment des antiseptiques et des antibiotiques locaux. Ces traitements restent souvent peu efficaces dans la maladie de Verneuil, et peuvent être associés à des corticoïdes en injection dans les lésions ou des anti-inflammatoires lorsqu'une douleur est présente. 

Un traitement chirurgical peut aussi être proposé, c’est le traitement le plus efficace. 
Il existe deux possibilités de traitement chirurgical :

  • Le drainage : le drainage de l’abcès permet de faire sortir le pus et de réduire de manière importante la douleur.
  • Lexcision large des abcès ou des nodules : cette technique permet d’enlever les lésions cutanées en totalité notamment lorsque le drainage n’est pas assez efficace.

D’autres thérapeutiques peuvent aussi être utilisées comme par exemple les rétinoïdes, bien que leur efficacité reste très aléatoire. 

Il est aussi conseillé en plus de l’utilisation des traitements précédents, de réduire voire d’arrêter la consommation de tabac qui est un facteur favorisant les lésions. 
Enfin, la recherche actuelle s’oriente vers des traitements ciblant le système immunitaire, en bloquant de petites molécules impliquées dans cette inflammation majeure (anti TNF notamment).

Mise à jour le 22/10/2020 - Revue par le Docteur Pierre-André Becherel

Partager
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q