Je souhaite l'avis d'un expert

icône de la maladie "Rhinite chronique"Rhinite chronique

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

1|

Qu'est-ce qu'une rhinite chronique ?

La rhinite chronique est une pathologie de la sphère ORL qui se définit par l’existence de symptômes nasaux évoluant depuis plus de 3 mois. C’est est une inflammation des voies nasales, plus précisément de la muqueuse. Celle-ci étant très fine et vascularisée, elle est très fragile. La moindre agression (allergène, pollution…) peut l’irriter ; elle va donc gonfler (œdème) et sécréter « du mucus ». La muqueuse nasale a un rôle de filtre d’environnement et est en contact avec bon nombre de particules au quotidien.

Les causes de rhinite chronique sont multiples :
  • la rhinite allergique : saisonnière (pollen) ou perannuelle (acariens, poussière, chat…), elle est accompagnée de crises d’éternuements et d'une rhinorrhée claire et abondante. Le traitement est médicamenteux (corticoïdes nasaux, antihistaminiques, désensibilisation…).
  • La rhinite non-allergique inflammatoire ou NARES (Non Allergic Rhinite Eosinophilic) se caractérise par un infiltrat de cellules nommées les polynucléaires éosinophiles en grand nombre dans le mucus ; elle se traite par les corticoïdes locaux.
  • La rhinite non-inflammatoire extrinsèque liée à : la grossesse, certains médicaments, certaines professions (exposition aux solvants…), l’âge (la rhinite sénile).
  • La rhinite vasomotrice qui se caractérise par une exacerbation des symptômes nasaux (en particulier l’obstruction nasale) en position allongée. C’est la rhinomanométrie antérieure active qui permet de faire le diagnostic positif en consultation.
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une rhinite chronique ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une rhinite chronique ?

Dans le cas de la rhinite chronique, le deuxième avis présente un grand intérêt. En effet, la rhinite chronique peut avoir un impact réel et très néfaste sur la qualité de vie. Le patient est fatigué de faire des traitements médicamenteux qui lui semblent inefficaces, il désire une solution radicale pour ne plus avoir de rhinite chronique. Le risque dans ce cas est de se faire opérer à tort en pensant ou espérant qu’il sera définitivement débarrassé de ses symptômes, mais ce n’est pas toujours le cas. Le plus important dans la rhinite chronique est d’avoir un diagnostic étiologique le plus précis possible (enquête approfondie lors de l’interrogatoire) pour proposer le traitement adapté. Le deuxième avis permet d’abord de confirmer le premier diagnostic et d’être certain du type de rhinite chronique dont le patient est atteint. Il permet ensuite de reconsidérer tous les traitements et de donner des informations supplémentaires sur les traitements existants médicamenteux ou bien chirurgicaux.


Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • Est-on sûr de mon diagnostic ?
  • Est-on sûr du type de rhinite chronique dont je suis atteint ?
  • Quelles sont les traitements proposés ?
  • L’opération est-elle inévitable ?
  • Y a-t-il des complications envisageables à la suite de l’opération ?
  • La maladie est-elle curable par un traitement médicamenteux ?
  • Y a-t-il des risques que je sois atteint d’une autre pathologie sous-jacente ?
  • Doit-il y avoir un suivi sur le long terme ?
Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Quel est le spécialiste de la rhinite chronique ?

Le spécialiste de la rhinite chronique est un ORL (oto-rhino-laryngologiste), plus particulièrement spécialisé dans les pathologies du nez et des sinus.

4|

Quels sont les symptômes d'une rhinite chronique ?

Ce sont surtout l’obstruction nasale unie ou bilatérale, et l’écoulement nasal (ou rhinorrhée) qui la caractérisent. Le tableau peut se compléter selon les patients de maux de tête et plus rarement de troubles de l’odorat. D’autres symptômes doivent être recherchés : gorge qui gratte (rhinite allergique) et démangeaisons du palais, yeux rouges ou conjonctivite, salves d’éternuements, asthme.
5|

Comment diagnostiquer une rhinite chronique ?

Le diagnostic positif repose sur l’interrogatoire et à l’examen clinique (fibroscopie nasale en consultation), l’oto-rhino-laryngologiste constate une muqueuse inflammatoire, congestive et des sécrétions en général claires. Le scanner des sinus de la face est normal. Une consultation d’allergologie peut être nécessaire en cas de doute sur une rhinite allergique.

6|

Comment soigner une rhinite chronique ?

Le traitement de référence des rhinites chroniques repose sur l’identification de la cause pour la traiter si cela est possible.
Le traitement médicamenteux est efficace à condition de l’appliquer pendant plusieurs semaines sans interruption. Il s’agit des lavages de nez au sérum physiologique, de corticoïdes nasaux et d’antihistaminiques (très efficace dans le cas de la rhinite allergique). L’intérêt du lavage de nez en mode douche nasale va littéralement laver la muqueuse nasale des agents qui l’irritent ; en les diluant, la muqueuse sera moins à leur contact et sera moins sujette à l’œdème réactionnel. Les corticoïdes locaux agiront sur les cellules de la muqueuse nasale afin de diminuer leur réaction inflammatoire ou œdémateuse. Pour une bonne efficacité, les corticoïdes nasaux ne peuvent être administrés qu’une fois le lavage de nez bien réalisé.

En cas de résistance du patient ou d’absence d’efficacité du traitement, une intervention chirurgicale est envisageable. Selon le patient et son type de rhinite, l’ORL définit avec ce dernier le traitement le plus efficace. Le but de l’intervention chirurgicale ne sera pas d’éradiquer la cause de la rhinite chronique. La chirurgie agira sur les conséquences de la pathologie, c’est-à-dire diminuera l’œdème de la muqueuse. Si par la suite, les traitements locaux médicamenteux ne sont pas poursuivis, la rhinite chronique réapparaîtra. La chirurgie ne permet que de diminuer les symptômes difficilement contrôlables par les médicaments seuls.

Les actes de chirurgie sont : la turbinoplastie par radiofréquence ou laser (réalisable en consultation sous anesthésie locale), la turbinectomie (plus rare) à faire au bloc opératoire sous anesthésie générale.

Mise à jour le 15/09/2020 - Revue par le Docteur Wissame El Bakkouri

Partager
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Maladies chroniques : êtes-vous concerné ?

Orientation, information, accompagnement

Maladies chroniques : êtes-vous concerné ?

Par Marion Berthon le 07/12/2020

Je découvre le blog

Maladie du nez :

  • Atrésie des Choanes
  • Anosmie
  • Rhinosinusite chronique
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q