Je découvre les médecins référencés

icône de la maladie "Urétroplastie"Urétroplastie

1|

Qu'est-ce qu'une urétroplastie ?

L’urétroplastie est une technique chirurgicale utilisée pour réparer l’urètre (le canal urinaire) en cas de sténoses (rétrécissements) du canal urinaire. Le traitement de la sténose est décidé avec le patient en fonction de sa gêne et de la localisation, de la longueur, de la largeur de celle-ci. On différencie classiquement les traitements endo-urétraux et les traitements chirurgicaux par voie ouverte (urétroplasties). Les traitements endo-urétraux (urétrotomie et dilatation) se pratiquent à travers le canal urinaire (par les voies naturelles, sans cicatrice). Les traitements chirurgicaux se pratiquent par voie ouverte (urétroplasties), et ont comme objectif de réparer le canal urinaire rétréci ou de le remplacer. La prise en charge des sténoses de l’urètre a récemment évolué, suite aux résultats décevants des traitements endo-urétraux et à l’amélioration des techniques de reconstruction urétrale. En cas de sténose récidivante, longue ou complexe, la chirurgie ouverte par urétroplastie est la technique de référence et permet d’obtenir les meilleurs résultats avec un taux de succès à long terme est élevé estimé entre 70 à 95 %. Le choix du type d’urétroplastie dépend de la localisation, de la longueur, de l’aspect,  de la partie sténosée de l’urètre (sévérité du rétrécissement). 

Actuellement les principales techniques d’urétroplasties sont les techniques d’élargissement de l’urètre avec greffe de muqueuse buccale. On effectue une incision permettant de libérer l’urètre rétréci jusqu’en zone saine. L’urètre est ensuite réparé en apportant un tissu sain (greffe) qui viendra refermer l’urètre. Le tissu le mieux adapté pour remplacer l'urètre est l’intérieur de la bouche (muqueuse buccale) qui est naturellement humide, résistant à l’acidité et facilement prélevable avec un taux de complications faible. Les techniques d’excision-anastomose (incluant les techniques sans et avec transsection du corps spongieux), ont comme objectif de retirer la sténose et de suturer les 2 extrémités saines de l’urètre, mais elles ne peuvent être réalisées que pour des sténoses courtes de l’urètre bulbaire (partie la plus profonde de l’urètre). Les techniques de remplacement de l’urètre avec greffe libre (en 2 temps), sont proposées en cas de situation complexe, lorsque l'urètre rétréci du patient est trop malade pour être réparé. Dans ce cas, on réalise un remplacement de tout l’urètre. La prise en charge nécessite plusieurs interventions et l’utilisation de greffe de muqueuse buccale. L'urétrostomie est proposée dans le cas où l’urètre est considéré comme non réparable. On peut aboucher l’urètre sain en amont de la sténose afin que la miction puisse se faire sans difficulté, ceci impose d’uriner en position assise (urétérostomie périnéale).

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une urétroplastie ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une urétroplastie ?

Un deuxième avis permet dans un premier temps de mieux comprendre la maladie et de mieux appréhender l’intervention chirurgicale en rétablissant les grandes lignes de l’opération, pourquoi on décide de cette intervention et comment elle va se dérouler. 

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour une urétroplastie ?

  • Quel est l'intérêt d’une urétroplastie par rapport à un traitement endoscopique (urétrotomie ou dilatation) en cas de sténose de l’urètre ?
  • Quelles sont les alternatives aux dilatations répétées réalisées par l’intermédiaire d’une sonde au cabinet d’urologie ou par le patient lui-même à son domicile ?
  • Quels sont les risques de l'urétroplastie ?
  • Quels sont les risques de prendre un greffon au niveau de la muqueuse buccale ?
  • Quels sont les risques de récidive en cas d’échec de l’intervention ?
  • Y a-t-il des risques d’infections à cause du greffon ?
  • Pourrais-je reprendre le sport rapidement ?
  • Quand pourrais-je reprendre une activité sexuelle ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes de l'urétroplastie ?

C’est le chirurgien urologue qui est chargé de l’intervention. En consultation, il établit d’abord le diagnosticPar exemple dans le cadre d’une sténose de l’urètre il détermine sa forme, sa longueur, sa position à l’aide d’une fibroscopie. Il faut consulter également l’anesthésiste avant l’opération.

4|

Quelles sont les maladies éligibles à l'urétroplastie ?

L’urétroplastie peut être recommandée face à différentes pathologies telles que :

  • La sténose urétrale qui entraîne un rétrécissement de l’urètre et des difficultés de miction.
  • Le traumatisme de l’urètre.
  • Les séquelles d’hypospadias (malformation de naissance de l'urètre).
5|

Comment se passe une urétroplastie ?

L’intervention se déroule au bloc opératoire sous anesthésie générale. Elle dure entre 2 et 3 heuresLe patient est allongé, les jambes surélevées et écartées sur la table opératoire. Une fois l’anesthésie établie, le chirurgien urologue va inciser en regard de la zone rétrécie. Les différents plans inférieurs (bourses, scrotum, périnée) seront ouverts pour atteindre la sténose, l'urètre sera ensuite libéré sur la zone rétrécie. La sténose sera incisée. En cas de prélèvement de greffe, celui-ci sera le plus souvent prélevé à l’intérieur de la bouche (muqueuse buccale). Puis le chirurgien viendra placer le greffon de muqueuse buccale au niveau de la partie d’urètre à reconstruire afin de rétablir un calibre normal de celui-ci. Différents points de suture seront réalisés pour positionner la greffe et la suturer à l’urètre. Un drainage urinaire sera ensuite réalisé par une sonde urinaire et un cathéter suspubien, laissé pour une période de 1 à 3 semaines en moyenne. La durée d'hospitalisation est en général de 2 à 3 jours.

 

Quel est le suivi après une urétroplastie ?

Les suites opératoires sont généralement peu douloureuses et le patient peut se lever dès le lendemain de l’opération. Durant les premiers jours (2 à 3j) post opératoire, l’alimentation est liquide, puis peu à peu une alimentation normale est rétablie. La sortie d’hôpital a lieu 2 à 3 jours après l’opération, avec une sonde urinaire et un cathéter suspubien relié à une poche (accrochée à la jambe) par lequel s’écoule les urines, ce drainage urinaire sera retiré environ une vingtaine de jours après l’opération.

6|

Quels sont les bénéfices et les risques d'une urétroplastie ?

Quels sont les bénéfices d’une urétroplastie ?

Le bénéfice principal de l'urétroplastie porte sur l’amélioration des troubles mictionnels

 

Quels sont les risques d’une urétroplastie ?

Le principal risque est celui d'échec de l'urétroplastie avec une récidive de la sténose dans 20 % des cas uniquement. Dans cette situation, un traitement complémentaire pourra être proposé. Les autres complications que l’on peut rencontrer suite à l’urétroplastie sont :

  • La formation d’un hématome, causée par un saignement au niveau de l’urètre.
  • La formation de fistules urétrales qui créent une communication entre l’urètre reconstruit et la peau, au niveau du scrotum ou du périnée.
  • Le risque des gouttes retardataires (suivant la miction).
  • Le risque de trouble sexuel et notamment de dysfonction érectile. Ce risque est faible, et disparait en général dans les 6 mois suivant l’intervention.
  • En cas d’utilisation de muqueuse buccale, le taux de complication est faible (<5 %), mais on peut retrouver une bouche sèche, un trouble de la sensibilité, une difficulté à ouvrir la bouche, des douleurs les premières semaines.
  • Enfin, il y a un risque d’infection urinaire ainsi que du site opératoire, qui peut se manifester par de la fièvre, une rougeur, une douleur au niveau de la zone opérée et parfois un abcès.

Pour ce type d’intervention, l'arrêt du tabac est important.

Mise à jour le 28/04/2022 Revue par le Docteur François-Xavier Madec

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin référent de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

5 traitements naturels pour lutter contre les troubles du sommeil

Troubles du sommeil

5 traitements naturels pour lutter contre les troubles du sommeil

Par Marion Berthon le 30/11/2022

Quelles sont les causes de l'apnée du sommeil ?

Troubles du sommeil

Quelles sont les causes de l'apnée du sommeil ?

Par Céline Desrumaux le 28/11/2022

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

handicap et troubles du comportement
Webinaire
Handicap & troubles du comportement. Comment aider les patients et leur famille?
Jeudi 1 décembre de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Ils sont tous disponibles en replay !
Voir tous nos webinaires

Chirurgie urologique :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins référencés

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avis Les médecins référencés Les maladies La prise en charge Témoignages Blog
Mentions légales Politique de confidentialité C.G.S

Copyright © Carians 2022, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !