témoignage coronaropathie
Témoignages

L’histoire de Nicole, 52 ans, souffrant d’une coronaropathie

Une coronaropathie vient d’être diagnostiquée à Nicole*, jeune quinquagénaire. Afin de savoir si le traitement que lui propose son cardiologue est adapté, elle sollicite un autre avis médical auprès de deuxiemeavis.fr.

 

Le diagnostic de coronaropathie

 

Depuis quelques mois, Nicole souffre de douleurs thoraciques lors d’efforts importants, comme lorsqu’elle part marcher lors de sa randonnée hebdomadaire. Connaissant ses antécédents familiaux, elle ne tarde pas à consulter. La cardiologue soupçonne des crises d’angor et lui fait passer un coroscanner qui permet de diagnostiquer une coronaropathie. 

 

Les coronaropathies ou maladies coronariennes sont des maladies qui se déclenchent lorsque le cœur n’est plus suffisamment approvisionné en oxygène. Cela se produit à cause de la présence de plaques d’athérome qui viennent rétrécir le diamètre des artères coronaires. Ces plaques se forment progressivement par l’accumulation de dépôts graisseux. 

Le rétrécissement peut alors entraîner une angine de poitrine caractérisée par des douleurs thoraciques lorsque le cœur ne reçoit plus assez de sang du fait du rétrécissement partiel des artères. La maladie peut aller jusqu’au blocage total d’une artère et provoquer un infarctus du myocarde

 

Parmi les facteurs de risque les plus répandus de la maladie coronarienne on retrouve le tabagisme, le diabète, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, la sédentarité, l’obésité, le stress mais aussi des antécédents familiaux d'athérosclérose avant 60 ans. Nicole a dans sa famille proche 3 personnes décédées avant l’âge de 45 ans de maladies cardio-vasculaires et souffre d’une hypercholestérolémie, ce qui a certainement favorisé l’apparition de sa maladie et qui risque également de l’accélérer. 

 

Suite au diagnostic, le cardiologue propose à Nicole un traitement composé de trois médicaments : un pour le cholestérol, qui limitera la formation d’athérosclérose, un antiagrégant plaquettaire pour prévenir la formation de caillot sanguin et un médicament indiqué pour les maladies coronariennes stables qui agit en dilatant les vaisseaux sanguin. 

Mais très vite, elle souffre de douleurs gastriques et de fortes diarrhées. Un nouveau traitement est alors mis en place dans l’attente de la réintroduction du premier traitement. Bien qu’elle ait confiance en son médecin, cette modification de traitement inquiète la patiente, elle souhaite se rassurer en prenant un deuxième avis.

 

Un deuxième avis concordant et rassurant 

 

En 24 heures, Nicole reçoit l’avis d’un spécialiste de sa pathologie grâce au site deuxiemeavis.fr. L’expert, professeur en cardiologie, confirme le diagnostic de coronaropathie. Il explique à la patiente que l’atteinte coronaire ne semble pas sévère, mais il faut éviter qu'elle progresse. Il est donc très important de traiter son hypercholestérolémie. Le seul traitement réellement efficace et disponible dans le cas de Nicole est une statine, le médicament qu’elle a mal toléré, il faut essayer une autre molécule ou une autre dose. Mais elle doit impérativement reprendre un traitement à base de statine pour traiter son hypercholestérolémie. 

Par ailleurs, il va être nécessaire pour la patiente d’effectuer un test d’effort. Cet examen permet d’évaluer la réaction du cœur par un électrocardiogramme (ECG) lorsqu’il est soumis à une activité physique intense. Ce test permettrait également à Nicole de savoir si elle peut continuer son activité physique de façon sereine. 

Pour l'expert, il est préférable de coupler ce test à une échographie,car les tests d’effort peuvent parfois montrer des anomalies chez des patients qui n’ont pas de maladie coronarienne et au contraire ne pas détecter d’anomalie chez les patients atteints de la maladie. Le rôle de l’échographie sera d’éviter ces faux-positifs et faux-négatifs.

 

Si le résultat du test d’effort est positif, le médecin expert explique à Nicole que son cardiologue lui fera certainement faire une coronarographie pour mieux préciser le rétrécissement artériel et éventuellement proposer une angioplastie, une intervention qui consisterait à dilater l’artère sténosée à l’aide d’un ballonnet et rétablir ainsi la circulation sanguine. 

 

Nicole est très satisfaite de l’avis rendu par le médecin expert de deuxiemeavis.fr, qui concorde parfaitement avec celui de son cardiologue. Elle se sent rassurée dans la confiance qu’elle lui a accordée. 

 

Nous souhaitons bon courage à Nicole pour la suite de son parcours de soins

 

Vous vous posez aussi des questions sur votre traitement ? Un deuxième avis médical peut vous être utile. N’hésitez pas à en parler à votre médecin !



*Pour des raisons de confidentialité et de protection de la vie privée, le nom des personnes a été changé.

Par Olivia Derrien - Publication le 12/11/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Témoignages
témoignage trouble rénal

L’histoire de Rémy, 73 ans, ayant une suspicion de trouble rénal

Découvrant une anomalie au niveau des reins sur son dernier bilan sanguin, Remy* sollicite un deuxième avis médical pour mieux comprendre sa situation.    Un deuxième avis pour faire le point sur son...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Olivia Derrien le 26/11/2021

témoignage angine de poitrine

L’histoire de Malika, 76 ans, souffrant d’une angine de poitrine

Enseignante à la retraite, Malika*, 76 ans, vit dans le sud-est de la France. Très suspicieuse vis-à-vis du monde médical et des effets secondaires des médicaments, elle vit depuis une dizaine...

Lire la suite, 3 min de lecture

Par Marion Bonne le 19/11/2021

témoignage mésothéliome pleural

L’histoire de Chantal, 72 ans, souffrant d’un mésothéliome pleural

La maladie de Chantal* a démarré de façon assez brutale avec l’apparition d’une toux inexpliquée et d’une gêne respiratoire. Son médecin traitant décide de lui faire passer des examens supplémentaires...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Olivia Derrien le 05/11/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion