Je découvre les experts

icône de la maladie "Azoospermie"Azoospermie

1|

Qu'est-ce qu'une azoospermie ?

On parle d’azoospermie lorsque le sperme éjaculé d’un homme est totalement dépourvu de spermatozoïdes. On distingue deux types d’azoospermie : la maladie peut être excrétoire ou sécrétoire. Dans le premier cas, cela signifie qu’un ou plusieurs canaux servant à transporter le sperme, sont obstrués et que le passage des spermatozoïdes produits par les testicules est compromis. Quant à l’azoospermie sécrétoire, elle traduit un problème de fabrication des spermatozoïdes. Cette forme de l'azoospermie représente plus de 60 % des patients.

Dans un cas comme dans l’autre, les causes de l'azoospermie sont diverses. L’azoospermie sécrétoire peut avoir pour origine des anomalies chromosomiques ou génétiques. Elle peut aussi provenir d’une malformation congénitale, ou encore d’une maladie infectieuse des testicules. Enfin, certains traitements contre le cancer ont des conséquences néfastes sur la production de spermatozoïdes. L’azoospermie excrétoire peut quant à elle provenir d’une maladie sexuellement transmissible, une infection chronique de la prostate ou du canal déférent (le canal qui conduit les spermatozoïdes depuis les testicules jusqu’à la prostate). Enfin, elle peut être une conséquence d’une opération chirurgicale au cours de laquelle le canal déférent aura été sectionné. L'azoospermie peut également être congénitale.

Toutefois, qu’elle soit sécrétoire ou excrétoire, l’azoospermie reste, bien souvent, d’origine inconnue. Dans tous les cas, il faut différencier l’azoospermie qui définit une absence totale de spermatozoides, de l’oligospermie, qui se manifeste par une faible quantité de spermatozoïdes dans l’éjaculat.
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une azoospermie ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une azoospermie ?

L’azoospermie est une maladie dont la conséquence majeure est l’infertilité. Le risque de ne pas pouvoir procréer est la source d’un mélange d’incertitudes, de culpabilité, de craintes et de déception pour les couples qui connaissent ce problème. Il est donc tout à fait légitime pour un homme souffrant d’azoospermie de demander un second avis. Les questions, parfois très intimes, qu’il faut poser, mais aussi les décisions qu’un tel diagnostic implique, nécessitent de prendre du recul et de bien évaluer les avantages et les inconvénients des options possibles. La procréation médicalement assistée est parfois difficile a vivre pour un couple. Un deuxième avis peut permettre, d’une part de confirmer ou de préciser un diagnostic, et d’autre part d’accéder à toutes les informations nécessaires à la compréhension de l'azoospermie. Mieux informé sur les différents types de prise en charge, et en particulier sur l’assistance médicale à la procréation, le patient - et son conjoint - pourra s’investir plus activement dans la stratégie thérapeutique. Son adhésion demeure essentielle.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • Quelle est la cause de ma pathologie ?
  • Quels traitements peuvent être envisagés dans mon cas ?
  • En quoi consiste l’opération pour débloquer le flux de spermatozoïdes ?
  • Comment se passe une biopsie des testicules ?
  • L’azoospermie est-elle irréversible ?
  • Quels sont les alternatives proposées par la procréation médicalement assistée ?
  • Qu’est-ce que cela implique pour l’homme comme pour la femme ?
  • Est-il possible d’avoir un enfant quand on souffre d’azoospermie ?
Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Quels sont les spécialistes de l'azoospermie ?

Le médecin référent pour l'azoospermie est un urologue spécialisé dans les problèmes d'infertilité. L'urologue est à la fois médecin et chirurgien. Il est le spécialiste des reins, des voies urinaires des hommes et des femmes, du système reproducteur masculin (appareil uro-génital masculin) et des glandes surrénales.
4|

Quels sont les symptômes de l'azoospermie ?

Selon le type d’azoospermie, les symptômes diffèrent. Dans le cas d’une azoospermie excrétoire, on observe parfois une malformation congénitale des canaux qui servent à transporter le sperme. Cette malformation est détectée au cours d’un examen d’imagerie médicale. Dans le cas d’une azoospermie sécrétoire, le patient se plaint de troubles sexuels, voire parfois d’une impuissance.
5|

Comment diagnostiquer une azoospermie ?

Dans un premier temps, le médecin effectue un examen clinique approfondi, qui repose sur des palpations, mais aussi des prises de mesure du volume des testicules. Dans un deuxième temps, l’examen de référence est le spermogramme. Il est effectué sur un échantillon de sperme prélevé après 3 jours d’abstinence. Il faut renouveler l’examen après un laps de temps d’environ 3 mois pour confirmer le diagnostic. D’autres examens, comme l’échographie des testicules et de la prostate, ainsi que des tests effectués sur la partie liquide du sperme (le plasma séminal) peuvent apporter des précisions à ce diagnostic. Enfin, la technique de centrifugation du sperme permet de détecter d’éventuels spermatozoïdes dans l’éjaculat. S’il s’avère que l’éjaculat contient quelques rares spermatozoïdes, on peut en déduire que le patient ne souffre pas d’azoospermie, mais d’oligospermie.
6|

Comment traiter une azoospermie ?

Le choix du traitement dépend :
  • du type d’azoospermie (sécrétoire ou excrétoire),
  • de l’état de ses testicules,
  • de la cause de la maladie,
  • des résultats des examens médicaux,
  • de l’âge du patient,
  • de ses antécédents médicaux ou familiaux,
  • des choix du patient.

Les azoospermies d’origines sécrétoires sont considérées comme difficilement curables. Toutefois, dans près de 40 % des cas, il est possible de faire un prélèvement chirurgical de spermatozoïdes. Cette ponction est réalisée directement sur les testicules ou sur l’épididyme (le canal de sortie des testicules). L’opération doit permettre ensuite d’effectuer une fécondation in vitro avec injection de spermatozoïde dans l'ovule (c’est la technique de l’ICSI, ou Intra Cytoplasmic Sperm Insemination). Environ 35 % des tentatives aboutissent à une grossesse.

Enfin, lorsque les spermatozoïdes sont totalement absents, les patients qui souhaitent procréer peuvent faire appel au don de sperme suivi d’une insémination ou de la fécondation in vitro. Cette procédure se fait par l’intermédiaire du CECOS (Centre d'Étude et de Conservation des Œufs et du Sperme).

Dans le cas d'une azoospermie excrétoire, il est possible, la plupart du temps, de pratiquer une intervention chirurgicale pour désobstruer le canal par lequel transitent les spermatozoïdes et de rétablir ainsi leur circulation. Quand cette opération n’est pas réalisable, le traitement consiste à ponctionner les testicules ou l’épididyme pour prélever des spermatozoïdes. Après quoi, le couple peut faire appel à la technique de fécondation in vitro avec injection ICSI.

Ajoutée le 27/05/2021

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours

En savoir plus...Commencer une demande

Voici quelques uns de nos experts pour cette maladie

Photo de Stéphane Droupy

Pr. Stéphane Droupy

Chirurgien urologue

CHU Nîmes - Hôpital Caremeau

Photo de Michael Grynberg

Pr. Michael Grynberg

Gynécologue obstétricien

Hôpital Antoine Béclère (APHP)

Je découvre tous les experts
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
L'histoire d'Alexandre 31 ans, atteint d’azoospermie

Témoignages

L'histoire d'Alexandre 31 ans, atteint d’azoospermie

Par Olivia Derrien le 26/04/2019

Site parfait pour prendre une décision médicale en toute Indépendance. Réponse rapide et professionnelle. Je recommande

Fred

Très bon accueil, très bonne écoute, les conseils donnés ont ouvert des possibilités de prise en charge intéressantes, merci beaucoup.

Denis

Je consulte d'autres témoignages
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Découvrez le métier d'andrologue

Spécialistes

Découvrez le métier d'andrologue

Par Marion Berthon le 23/06/2021

La chirurgie de l’infertilité

Gynécologie, urologie

La chirurgie de l’infertilité

Par Philippine Picault le 02/09/2020

Tout savoir sur la FIV ICSI

Gynécologie, urologie

Tout savoir sur la FIV ICSI

Par Mathilde Franc le 26/08/2020

L’insémination artificielle en 4 questions

Gynécologie, urologie

L’insémination artificielle en 4 questions

Par Philippine Picault le 19/08/2020

Je découvre le blog

Infertilité, stérilité :

  • Infertilité féminine
  • Préservation de la fertilité
  • Nécrozoospermie
  • Asthénozoospermie
  • Oligo-asthéno-térato-spermie
  • Oligospermie
  • Tératospermie
  • SOPK
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion