Je souhaite l'avis d'un expert

Protonthérapie

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

Définition
1|

Qu'est-ce que la protonthérapie ?

La protonthérapie est une technique de radiothérapie qui est utilisée dans le traitement de certains cancers. Elle peut être utilisée seule ou combinée à une chirurgie ou une chimiothérapie

Les techniques de radiothérapie, dans le traitement des cancers, utilisent des faisceaux de particules ionisantes qui vont délivrer une certaine dose de radiation au niveau de la tumeur dans le but de la détruire. Les radiothérapies, dites “habituelles” utilisent les photons (ou les électrons), tandis que la protonthérapie utilise les protons comme particules ionisantes.

La protonthérapie présente un intérêt particulier comparée à la radiothérapie utilisant des photons, puisqu’elle permet de cibler et détruire de manière très précise des tumeurs. En effet, les protons, en comparaison aux photons, n’irradient pas ou très peu les tissus sous-jacents ou adjacents à la tumeur, ce qui permet de minimiser les dégâts du faisceau vis-à-vis des tissus sains voisins, contrairement aux autres techniques de radiothérapie. 

De plus, que la tumeur soit en surface ou profonde, la protonthérapie permet de l’atteindre. Elle permet donc de traiter les tumeurs de l’enfant et de l’adulte situées à proximité d’organes très sensibles.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une protonthérapie ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une protonthérapie ?

La protonthérapie n’est pas disponible dans tous les centres de radiothérapie ou de prise en charge des cancers. De plus, c’est une technique nouvelle qui présente de nombreux avantages par rapport à une radiothérapie, mais qui n’est malheureusement pas applicable à tous les cas. Pour ces raisons, il peut être intéressant d’avoir un deuxième avis sur la pertinence d’avoir recours ou non à ce traitement.

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour une protonthérapie ?

  • Suis-je éligible à la protonthérapie ?
  • Ma tumeur est-elle accessible par protonthérapie ?
  • Est-ce que la protonthérapie peut engendrer des effets secondaires ?
  • Est-ce que la protonthérapie va être néfaste pour mon organisme ou pour les organes voisins de ma tumeur ?
  • Est-ce que mon enfant peut suivre une protonthérapie ?
  • Mon enfant est-il trop petit pour une protonthérapie ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes de la protonthérapie ?

Le médecin spécialiste de la protonthérapie est le radiothérapeute.

4|

Quelles sont les maladies éligibles à la protonthérapie ?

Tous les cancers ne sont pas éligibles à la protonthérapie

Peuvent bénéficier de ce traitement :

  • Certaines tumeurs de la tête (tumeurs intracrâniennes, de la base du crâne et du massif facial).
  • Les tumeurs du rachis  (chordome du rachis).
  • Les tumeurs du pelvis (sarcome).
  • Les tumeurs de l’œil (mélanomes oculaires).
  • Les cancers pédiatriques comme :
    • Le meulloblastome (tumeur de l’encéphale).
    • Les gliomes (tumeurs du système nerveux central).
    • Les carniopharyngiomes (tumeurs de la région de l’hypophyse).
    • Les rhabdomyosarcomes (tumeurs au niveau des muscles).
    • Les épendymomes (un type de tumeurs cérébrales).
    • Les neuroblastomes (tumeurs abdominales).
5|

Comment se passe une protonthérapie ?

Des examens radiographiques sont faits en amont afin de localiser précisément la tumeur. Après avoir défini, la position de la tumeur ainsi que sa taille, des radiophysiciens et dosimétristes vont déterminer la balistique, le nombre de faisceaux pour permettre d’administrer la bonne dose. Pour que le patient ait la même position à chaque séance de protonthérapie, des repères radio-opaques et des contentions sont réalisés sur-mesure. Une séance de simulation est faite afin de s’assurer de la faisabilité de la protonthérapie pour le patient.
Une séance de protonthérapie commence toujours par 10 à 30 minutes de positionnement afin que le faisceau de protons arrive précisément sur la tumeur, le patient doit rester immobile. Puis, les réglages faits, les médecins sortent de la salle pour lancer le faisceau. L’irradiation dure environ 1 minute. Les médecins s’assurent que tout se déroule bien ou que le patient ne bouge pas à l’aide de caméras.

Quand il s’agit d’enfant incapable de rester immobile, on a recours à l’anesthésie générale.

6|

Quels sont les bénéfices et les risques d’une protonthérapie ?

Quels sont les bénéfices d'une protonthérapie ?

La protonthérapie possède un avantage majeur comparé à la radiothérapie conventionnelle. Elle utilise un faisceau de protons qui permet la délivrance d’une dose précise et localisée sans irradiation des tissus avoisinants. On peut donc administrer, avec la protonthérapie, des doses plus élevées qu’avec la radiothérapie conventionnelle sans craindre d'abîmer des organes sensibles. Ce qui permet notamment de l’utiliser chez l’enfant.

La protonthérapie possède un autre avantage non-négligeable, elle permet en effet de réduire le risque de tumeurs radio-induites, qui dans certains cas, se développent des dizaines d’années après le traitement.

 

Quels sont les risques d'une protonthérapie ?

Les effets indésirables varient en fonction de la dose de protons administrée. De plus, chaque patient réagit différemment face à la protonthérapie.
Suivant le type de tumeurs, les effets indésirables ne sont pas les mêmes :

  • Pour les tumeurs intracrâniennes : on peut noter une fatigue excessive par rapport à la normale, une perte de cheveux localisée à l’endroit d’entrée du faisceau, des maux de tête, des nausées ou des vomissements, une rougeur de la peau à l’endroit d’entrée, la perte de l'appétit, l'anxiété et la dépression, l'inflammation des muqueuses. Ces effets indésirables peuvent apparaître à la suite de la protonthérapie, mais tendront à disparaître pour la plupart rapidement et sans traitement particulier (hormis pour la dépression qui devra être prise en charge).
  • Pour les tumeurs de l’œil : suite à une séance de protonthérapie, la vision peut être floue pendant quelques heures, mais elle redeviendra nette. Les effets indésirables peuvent être un œdème de la paupière dû aux écarteurs, une irritation de la cornée qui doit être surveillée.

Il reste à noter que la protonthérapie est un traitement innovant, mais coûteux, que peu de centres proposent. Seulement trois centres en France présentent l’équipement et les compétences indispensables à ce traitement : le Centre de l’Institut Curie à Orsay, le Centre Antoine Lacassagne à Nice, ainsi que le Centre Cyclhad à Caen.

Mise à jour le 10/02/2021 - Revue par le Docteur Pierre-Yves Bondiau

Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence

Autres tumeurs ou cancers :

Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Pour aller plus loin…
Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q