Je découvre les experts

icône de la maladie "Cyberknife"Cyberknife

1|

Qu'est-ce que le système Cyberknife ?

Le système Cyberknife, ou radiothérapie stéréotaxique robotisée, peut être défini comme un système de radiochirurgie. Il a pour objectif de proposer un traitement des tumeurs, qu’elles soient cancéreuses ou non, de toutes les parties du corps humain, qu’il s’agisse du poumon, du foie, du cerveau, de la prostate, du sein, du pancréas ou des métastases, au niveau des vertèbres notamment. Il utilise notamment les rayons X, qui sont des rayonnements électromagnétiques de faible longueur d’onde, et qui traversent la matière, afin d’éradiquer la tumeur. Ce système est notamment utilisé dans les cas où l’opération n’est pas envisageable, car la tumeur est inatteignable ou que celle-ci est trop risquée. 

 

Le système Cyberknife fait preuve d’une extrême précision, il est, en effet, précis à moins d’un millimètre près. Cela permet donc un ciblage parfait de la tumeur, sans atteindre les tissus ou organes à proximité. La dose de rayons envoyée est plus importante qu’avec la radiothérapie traditionnelle. Le système Cyberknife combine un accélérateur linéaire compact, qui a les capacités de se déplacer, et un système de guidage par imagerie continue.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour le système Cyberknife ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour le système Cyberknife ?

Le système Cyberknife étant une technologie en plein essor, il n’est pas encore connu et proposé par tous les professionnels de santé. Or, il évite l’utilisation de technologies beaucoup plus invasives, et donc les effets secondaires en résultant. Il est donc une excellente alternative à la chimiothérapie ou à la radiothérapie traditionnelle. En outre, la majorité des tumeurs ayant une taille minime, ou ayant des localisations non-atteignables par les procédures traditionnelles, peut être traitée par cette technique. Un deuxième avis, qui vous proposera cette technique et s’assurera de sa bonne mise en place, permet donc l’accès à un traitement, lorsqu’aucune autre alternative thérapeutique n’aurait été possible.

 

Un deuxième avis s’avère donc nécessaire afin de proposer cette technique innovante, la mettre en place, et s’assurer de son bon fonctionnement. Le pronostic des patients atteints de tumeurs se trouve donc amélioré par un deuxième avis.

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour le système Cyberknife ?

  • En quoi consiste le système Cyberknife ?
  • Dans le cadre de quelles pathologies est-il indiqué ? 
  • Ce système, est-il réservé aux tumeurs cérébrales ?
  • Quel est le principe des séances ?
  • Le système, peut-il irradier dans les tissus sains
  • Quels sont les effets secondaires suite au traitement ? 
  • Quelle est la différence avec la radiothérapie classique ? 
  • Quel est l’intérêt par rapport à la chimiothérapie
  • Une chirurgie, est-elle nécessaire en plus des séances à l’aide du système cyberknife ?
  • Une hospitalisation et une anesthésie, sont-elles requises pour faire les séances ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes du système Cyberknife ?

Pour un deuxième avis concernant une radiochirurgie par Cyberknife, il faut consulter un radiothérapeute, spécialiste de cette technique.

4|

Quelles sont les maladies éligibles au système Cyberknife ?

Le système Cyberknife permet de traiter tout type de tumeurs, qu’elles soient cancéreuses ou non. En outre, les métastases, notamment au niveau vertébral, peuvent également être traitées par ce système. Les tumeurs dont la position diminue en respirant, notamment les tumeurs pulmonaires, peuvent également être guéries efficacement par ce robot Cyberknife. En effet, un système d’imagerie, qui fonctionne en même temps que la séance, met en évidence les mouvements du corps et permet donc d’adapter le système, afin qu’il s’adapte aux potentiels déplacements et mouvements de la tumeur. Le système permet notamment d’intervenir sur les tumeurs minimes, de moins de cinq centimètres notamment. 

5|

En quoi consiste le système Cyberknife ?

En premier lieu, la taille, le lieu exact, ainsi que la forme de la tumeur doivent être déterminés à l’aide de la tomodensitométrie, ou du scanner, qui donne des images en coupe d’un organe, ou par d’autres techniques comme l’angiographie (technique visant à étudier et à visualiser les vaisseaux sanguins et leurs branches de division), ou par IRM (imagerie par résonance magnétique). Suite à ces clichés, la dose de rayonnement qui va irradier la tumeur est déterminée par un médecin spécialiste. La trajectoire choisie est également mise en place à ce moment-là. Le système calcule tout seul les angles d’administration, ainsi que la durée de celle-ci afin que les doses adéquates soient administrées. 

 

Une anesthésie n’est pas nécessaire, le fonctionnement de ce système Cyberknife est, en effet, indolore et non invasif. En fonction du lieu de la tumeur, si elle est cancéreuse ou non, le nombre de faisceaux varie entre 100 et 200 et la durée de l’irradiation est entre une demi-heure et une heure et demi. Le nombre de séances varie entre une et cinq.

 

Quel est le suivi après une séance avec le système Cyberknife ?

Le patient peut rentrer chez lui juste après la séance, sans hospitalisation à posteriori. Un scanner ou une IRM (imagerie par résonance magnétique) est nécessaire dans les semaines ou mois suivants la ou les séances, afin de confirmer la diminution ou élimination de la tumeur. 

6|

Quels sont les bénéfices et les risques du système Cyberknife ?

Quels sont les bénéfices du système Cyberknife ?

Le premier bénéfice de ce système Cyberknife est de permettre de préserver les tissus sains entourant la tumeur, car celle-ci a une précision de deux à trois millimètres. Il permet également, comme dit précédemment, d’agir sur les tumeurs ayant une taille minime, ce qui n’est pas le cas de la radiothérapie classique par exemple. En outre, il s’agit d’un système beaucoup moins toxique que la chimiothérapie, la radiothérapie, ou la chirurgie, et ses effets secondaires sont négligeables.

 

Quels sont les risques du système Cyberknife ?

Quelques effets secondaires peuvent apparaître suite aux séances avec le système Cyberknife. Ils ne sont cependant pas présents dans tous les cas. Les douleurs peuvent être accentuées suite aux premières séances, notamment en cas d’atteinte cérébrale. Des nausées, vomissements, une asthénie (fatigue), des céphalées (maux de tête), une perte de cheveux au niveau de l’irradiation, ainsi que des rougeurs après la séance peuvent également apparaître. Cependant, ces effets secondaires sont négligeables comparés à ceux présents lors d’une chimiothérapie par exemple.

Mise à jour le 29/07/2021 Revue par le Docteur Pierre-Yves Bondiau

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

Laparotomie, la chirurgie à « ventre ouvert »

Traitements et examens

Laparotomie, la chirurgie à « ventre ouvert »

Par Marion Berthon le 01/12/2021

Les bêtabloquants, qu'est ce que c'est ?

Orientation, information, accompagnement

Les bêtabloquants, qu'est ce que c'est ?

Par Marion Berthon le 29/11/2021

L’écho-doppler vasculaire en 5 questions

Cardiovasculaire

L’écho-doppler vasculaire en 5 questions

Par Philippine Picault le 24/11/2021

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires

Tumeurs et Cancers :

  • Tumeur paupière
  • Méningiome rachidien
  • Cancer de la rétine
  • Cancer de l'oeil
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion