Retour à l'accueil

Tout savoir sur les troubles digestifs

Par Marion Berthon le 9 septembre 2020
troubles digestifs

Du simple désagrément passager et bénin à la maladie chronique et invalidante, les troubles digestifs nous concernent tous. Visite guidée dans les entrailles du corps humain, à la découverte de ces troubles qui affectent l’appareil digestif mais pas que.

Qu’est-ce que l’appareil digestif ?

L’appareil digestif est composé de l’ensemble des organes et des glandes utiles à l’alimentation, de la mastication à l’évacuation des déchets en passant par la digestion : la bouche, l’œsophage, l’estomac, le pancréas, le foie, la vésicule biliaire, l’intestin grêle, le gros intestin, le côlon, l’anus. Un système complexe donc, dans lequel les intestins à eux seuls mesurent près de 8 mètres et abritent pas moins de 40 milliards de bactéries !


Les intestins

Dans son best-seller « Le charme discret de l’intestin », Giulia Enders met en lumière avec humour cet appareil souvent mal aimé, le système digestif. Elle y explique que les intestins (souvent appelés le « deuxième cerveau ») sont tapissés de millions de neurones dialoguant en permanence avec le cerveau. Les personnes qui souffrent d’une maladie digestive seraient ainsi davantage sujettes à des troubles comportementaux tels que la dépression et les troubles du sommeil et de l’humeur. Des troubles digestifs à ne pas prendre à la légère, même pour ceux qui paraissent les plus anodins. 

Troubles digestifs : même légers, ils peuvent être invalidants

Reflux, ballonnement, gaz, vomissement, constipation, diarrhée, qui n’a pas connu ces troubles digestifs légers mais fort désagréables au quotidien. Ils peuvent être dus à un virus de type gastro-entérite, à une intoxication alimentaire, aux effets secondaires de certains médicaments, à une grossesse ou à un déséquilibre alimentaire. Dans la plupart des cas ils sont bénins et peuvent être corrigés par un régime alimentaire approprié.

Mais dans certains cas, diarrhées, constipations, dyspepsies fonctionnelles (impression de mal digérer) peuvent devenir chroniques et avoir des répercussions sur la scolarité, le travail et la vie affective des personnes concernées par ces troubles digestifs. Elles doivent faire l’objet d’un suivi attentif par un médecin spécialiste.

Troubles digestifs : les cas graves 

Dans certains cas, les troubles digestifs peuvent être signes de maladies graves : cancer de l’estomac, cancer du pancréas, cancer du duodénum, hépatites, ulcères, maladie de Crohn, maladie coeliaque (intolérance au gluten)… Les chercheurs travaillent sur de nouveaux traitements pour soigner ou soulager ces maladies avec lesquelles il faut parfois apprendre à vivre toute sa vie. Selon la Fondation DigestScience, fondation d’utilité publique pour la recherche sur les maladies de l’appareil digestif et de la nutrition, 250 000 personnes seraient atteintes en France d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin.

Que faire en cas de troubles digestifs ?

Si vous pensez être concerné par un trouble digestif, prenez rendez-vous chez votre médecin traitant qui pourra vous orienter vers un gastro-entérologue. Si vous souhaitez discuter de votre diagnostic, évaluer les traitements ou les chirurgies envisagées, trouver les solutions qui vous offriront une meilleure qualité de vie, n’hésitez pas à prendre un deuxième avis médical. Plus informé, vous serez plus à même de décider !

 

SOURCES :

  • Giulia Enders, Le charme discret de l’intestin. Tout sur un organe mal aimé…, Acte Sud, 350 p.
  • Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE), https://www.snfge.org/.
  • Fondation DigestScience, Fondation de recherche sur les maladies de l’appareil digestif et la nutrition, https://www.digestscience.com/fr/.
Accédez facilement à un médecin expert de votre maladie pour obtenir son avis écrit en moins de 7 jours