facteurs de risque troubles digestifs
Gastro-entérologie

Troubles digestifs : quels sont les facteurs de risque et comment les éviter ?

Et si vous pouviez changer votre style de vie pour limiter l’apparition ou l’aggravation de certaines maladies ? Les troubles digestifs regroupent de nombreux syndromes et maladies digestives, des plus bénins aux plus graves, dont certains sont largement influencés par des facteurs de risque connus. Vous pouvez agir sur beaucoup d’entre eux : alimentation, tabagisme, alcool, activité sportive

 

Dans cet article, découvrez les principaux facteurs de risque des troubles digestifs, c’est-à-dire les sources capables de provoquer ou d’aggraver ces troubles.

 

1 - L’alimentation

 

L’alimentation joue un rôle prépondérant dans la survenue ou la progression de certains troubles digestifs. 

 

La consommation de viandes (particulièrement la viande rouge) et de poissons fumés, traités ou transformés accroît le risque de cancer de l’estomac, de même qu’un excès de sel. Une alimentation riche en protéines augmente le risque de cancer du côlon. Des repas trop copieux, difficiles à digérer (graisses, épices, aliments acides) et insuffisamment mâchés favorisent les troubles digestifs fonctionnels de type ballonnements, gaz intestinaux, nausées, brûlures, hoquets… Enfin, les intolérances alimentaires peuvent aussi être à l’origine de nombreux troubles digestifs comme la constipation ou les diarrhées.

 

2 - L'alcool

 

La consommation d’alcool accroît le risque de cancer du côlon et de cancer du pancréas. Boire des boissons gazeuses favorise la dyspepsie, trouble digestif qui donne une impression de mal digérer avec une douleur et un inconfort au niveau de l’estomac.

 

3 - L’obésité


L’obésité est un facteur de risque de calculs vésiculaires (lorsque du cholestérol forme des cristaux dans les voies biliaires), de fibrose du foie et de cancers.

 

4 - Le manque d’activité physique


Une activité physique insuffisante ou absente favorise le développement de diverticules, des petites poches qui se forment sur la paroi de l’appareil digestif. On parle de diverticulose lorsqu’il y a inflammation des diverticules.

 

5 - Le tabagisme


Le tabagisme est un facteur de risque majeur de nombreux cancers, comme le cancer de l’estomac et du pancréas.

 

6 - Le stress


Le stress peut susciter ou aggraver de multiples troubles digestifs, notamment des troubles fonctionnels comme la dyspepsie ou la colopathie fonctionnelle qui cause des douleurs abdominales, de la diarrhée et de la constipation.

 

7 - Un antécédent chirurgical

 

Avoir subi une chirurgie abdominale par le passé peut influencer l’état de santé actuel. Par exemple, avoir eu une gastrectomie partielle (ablation d’une partie de l’estomac) pour traiter un ulcère à l’estomac augmente le risque de développer un cancer de l’estomac. La création de brides pouvant causer des occlusions n’est pas rare après une chirurgie.

 

8 - Une grossesse

 

Les femmes enceintes sont davantage atteintes d’aérophagie, de constipation ou de brûlures d’estomac ou de crises hémorroïdaires. En effet, l’utérus de plus en plus volumineux peut perturber l’équilibre habituel de l’intestin et de l’estomac.

 

9 - Une composante génétique

 

Les personnes dont un membre de la famille a eu un cancer de l’estomac ont davantage de risque d’en avoir un. 

La présence de certains gènes peut aussi accroître la probabilité de développer une maladie de Crohn (inflammation chronique du système digestif).

 

10 - Une infection

 

Une infection à la bactérie Helicobacter pylori est un facteur de risque de cancer de l’estomac et d’ulcère de l’estomac.

 

11 - L’exposition à des rayonnements ionisants


Avoir été exposé à des rayonnements ionisants, notamment dans l’enfance, accroît le risque de cancer de l’estomac.

 

12 - L’âge


La survenue d’une hernie hiatale (l’estomac remonte dans une ouverture appelée hiatus oesophagien située dans le muscle du diaphragme) augmente avec l’âge car le diaphragme a tendance à être moins rigide et moins élastique.

 

Dans des sociétés gagnées par la sédentarité et la malbouffe, adopter des comportements préventifs est essentiel pour lutter contre l’apparition ou l’aggravation de pathologies ou troubles digestifs. Votre médecin peut d’ailleurs vous conseiller de modifier certaines de vos habitudes. Vous avez besoin de l’avis d’un sur-spécialiste de votre pathologie ? C’est votre droit de demander un deuxième avis médical afin de mieux comprendre comment agir sur les facteurs de risque connus de votre maladie et d’être acteur de votre santé

 

SOURCES : 

- Société Nationale Française de Gastro-Entérologiee
https://www.snfge.org/

- Conseil National Professionnel d’Hépato-Gastroentérologie
https://www.cnp-hge.fr/

- Fédération Française de Nutrition
http://federation-francaise-de-nutrition.org/

- Société Française de Nutrition
http://sf-nutrition.org/

Par Fanny Bernardon - Publication le 22/03/2021

Actualisé le 03/08/2021

Catégories
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Tous les articles : Gastro-entérologie
quand demander un deuxième avis pour des troubles digestifs ?

Trouble digestif : les 3 moments clés pour demander un deuxième avis

Préciser le diagnostic, choisir le meilleur traitement, s’assurer de la pertinence d’une opération, zoom sur les 3 moments clés où la recherche d’un deuxième avis médical sera la plus pertinente pour...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Marion Berthon le 31/05/2021

la gastroscopie en 5 questions

La gastroscopie en 5 questions

La gastroscopie, également appelée « endoscopie digestive haute », « endoscopie œsogastroduodénale » ou « fibroscopie œsogastroduodénale », permet d’examiner l’intérieur de l’œsophage, de l’estomac et...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Philippine Picault le 24/05/2021

qu'est ce qu'une coloscopie

Qu'est ce que la coloscopie ?

Conseillée de manière préventive, notamment au-delà d’un certain âge, la coloscopie permet le dépistage du cancer colo-rectal ainsi que des maladies du colon. Elle permet aussi de poser un diagnostic,...

Lire la suite, 2 min de lecture

Par Mathilde Lamolinerie le 17/05/2021

Plus d'articles
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Je souhaite l'avis d'un expert
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion