Je souhaite l'avis d'un expert

icône de la maladie "Carcinome de Merkel"Carcinome de Merkel

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

1|

Qu'est-ce que le carcinome de Merkel ?

Le carcinome de Merkel est une tumeur maligne (cancéreuse). Il touche plus précisément les cellules de Merkels. Ces cellules auraient un rôle primordial dans la réceptivité à l’effleurement de la peau. Il s’agit d’un des quatres types cellulaires de l’épiderme avec les kératinocytes, les mélanocytes et les cellules de Langerhans. Le carcinome de Merkel toucherait 0,24 individus pour 100 000 personnes et serait 30 fois moins fréquent que le mélanome cutané.

 

Le carcinome de Merkel touche particulièrement les sujets à peau claire, de sexe masculin, au delà de 50 ans, et qui s’exposent régulièrement au soleil.

 

Il a également été démontré que le carcinome de Merkel touche particulièrement les sujets immunodéprimés, notamment atteints par le VIH (sida) ou ayant un traitement immunosuppresseur.

Il a également été décrit un lien entre le polyomavirus et le carcinome de merkel : il est en effet testé positif chez 80 % des sujets atteints de ce type de cancers.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un carcinome de Merkel ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour un carcinome de Merkel ?

Le carcinome de merkel est un cancer agressif et évoluant très rapidement. De nombreux diagnostics différentiels existent, il s’agit donc d’une pathologie difficile à mettre en évidence. En outre, le traitement diffère selon le stade du cancer ainsi que l’état du patient et doit ainsi être adapté le plus précisément possible à chaque sujet atteint d’un carcinome de merkel.

 

De plus, des facteurs pronostiques ont récemment été mis en évidence comme l’association avec le polyomavirus. Un deuxième avis permet de mettre tous ces facteurs en évidence, donc de diagnostiquer le plus rapidement possible le carcinome de Merkel.

 

Il permet également d’instaurer le traitement le plus adapté à chaque patient, au cas par cas. Le pronostic des sujets atteints d’un carcinome de merkel s’en trouve donc amélioré.

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour un carcinome de Merkel ?

  • Comment savoir si la lésion est cancéreuse ou non ?
  • Quel est le pronostic d’un carcinome de merkel ?
  • Quel est le principe de l’opération ?
  • En quoi consiste l’immunothérapie ?
  • Dans quel cas la chimiothérapie est-elle préconisée ?
  • Un carcinome de Merkel peut-il être transmis à la descendance ?
  • Quels sont les facteurs de risques de ce type de carcinome ?
  • Quels sont les mesures à mettre en oeuvre pour diminuer le risque d'apparition du carcinome de Merkel ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes du carcinome de Merkel ?

Plusieurs spécialistes doivent être consultés dans le cadre d’un carcinome de Merkel

  • Un dermatologue qui met en évidence les lésions.
  • Un oncologue.
  • Un anatomopathologiste pour analyser la biopsie.
  • Un chirurgien oncologue si une opération est requise.

A noter que le carcinome de Merkel est pris en charge par le réseau national pour les cancers rares de la peau Caraderm.

4|

Quels sont les symptômes du carcinome de Merkel ?

Le carcinome de Merkel apparaît tout d’abord comme une lésion non douloureuse, ferme, en général sur les paupières, la nuque ou la tête. Sa couleur peut être bleu-violacée ou rougeâtre, et d’un diamètre petit inférieur à 20 millimètres dans la majorité des cas.

 

Dans certains cas particuliers, les lésions peuvent prendre une forme de plaques ou de kystes.

 

On constate parfois à un stade avancé, comme dans toute tumeur maligne (cancéreuse), une altération de l’état général chez les individus touchés, avec une perte de poids, une anorexie et une fatigue persistante (asthénie.)

5|

Comment diagnostiquer le carcinome de Merkel ?

Le diagnostic du carcinome de merkel repose en premier lieu sur un examen clinique, lors duquel les lésions sont constatées. Le diagnostic est ensuite confirmé par une biopsie des lésions.

 

Des images photographiques ainsi qu’un bilan sanguin sont également effectués. Plus précisément, notamment dans le cas où la tumeur est étendue, un scanner thoraco-abdominal ainsi qu’une IRM (imagerie par résonance magnétique) céphalique sont effectués. 

 

Les diagnostics différentiels sont les autres cancers cutanés comme le dermatofibrosarcome, le mélanome ou les carcinomes épidermoïdes.

6|

Comment traiter le carcinome de Merkel ?

Le traitement instauré dépend du stade du carcinome de Merkel ainsi que de de l’état général du patient. Si le cancer a atteint l’aire ganglionnaire de proximité, le chirurgien procède à un curage ainsi qu’à une irradiation de la région touchée.  

 

En outre, une nouvelle technique pour le carcinome de merkel avancé (de type IV) a été mise en place : il s’agit de l’immunothérapie, qui consiste à stimuler les défenses immunitaires de l’organisme pour qu’elles s’attaquent aux cellules cancéreuses.

 

En prévention du carcinome de Merkel, avoir un mode de vie sain afin que le système immunitaire soit le plus performant possible est recommandé. En outre, éviter les expositions aux ultra-violets est également préconisé. 

Mise à jour le 31/03/2021 - Revue par le Professeur Laurent Mortier

Partager
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence

Tumeur de la peau, Cancer de la peau :

  • Sarcome cutané
  • Mélanome
  • Carcinome cutané
  • Kératose actinique
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q