Je souhaite l'avis d'un expert

Ronflement

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

Définition
1|

Qu'est-ce que le ronflement ?

Dans certains cas, le ronflement peut être passager et ne pas présenter de caractère pathologique, il sera dans ce cas isolé. Il peut au contraire s'associer à d’autres pathologies du sommeil comme une apnée du sommeil. Cette apnée du sommeil se caractérise par des pauses respiratoires pendant le sommeil.

Il existe plusieurs maladies pouvant provoquer une ronchopathie comme une obstruction nasale ou pharyngée provoquée par une rhinite, une rhinopharyngite ou encore une angine. Certaines tumeurs de la sphère ORL peuvent entraîner des ronflements comme les tumeurs nasales ou les tumeurs du pharynx. 

Ces ronflements peuvent être handicapants dans la vie de tous les jours notamment par le bruit qui est parfois très intense. Ce ronflement peut perturber de manière importante le sommeil. 
Des complications peuvent aussi survenir comme des troubles respiratoires, il peut aussi favoriser l’apparition d’une bronchite chronique, de maladies cardiovasculaires ou encore d’une dépression.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour le ronflement ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour le ronflement ?

Il y a plusieurs intérêts à consulter pour un deuxième avis dans le cadre d’un ronflement.
Un deuxième avis permettra notamment de confirmer le diagnostic de ronflement et d’en déterminer la cause précise. Pour ce faire, des examens complémentaires peuvent s’avérer nécessaires.

 

Quelles questions poser dans le cadre d'un deuxième avis pour le ronflement ?

  • Mon ronflement peut-il évoluer vers des complications ? Lesquelles ?
  • Ces complications représentent-elles un danger ?
  • Quelle est la cause précise de mon ronflement ?
  • Mon ronflement est-il permanent ou temporaire ?
  • La gouttière est-elle à porter à vie ?
  • Suis-je éligible à la chirurgie ?
  • En quoi consiste la chirurgie dans mon cas particulier ?
  • Quels en sont les risques ?
  • Les modifications du mode de vie peuvent-elles être suffisantes pour faire disparaître mon ronflement ?
  • Existe-t-il des essais cliniques en cours pour le traitement du ronflement ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes du ronflement ?

Le spécialiste à consulter dans le cadre d’un deuxième avis pour un ronflement est l’ORL (oto-rhino-laryngologiste).
Le dentiste peut aussi être un spécialiste de choix lorsqu’un traitement par prothèse dentaire est envisagé.

4|

Quels sont les symptômes du ronflement ?

Le ronflement se manifeste par l’apparition de bruits respiratoires durant le sommeil. Ce bruit rauque sort du fond de la gorge (au niveau du pharynx) et apparaît lors de l’inspiration. D’autres symptômes peuvent aussi être présents comme une grande fatigue causée par un mauvais sommeil, des maux de tête au réveil, un mal de gorge ou encore une hypertension artérielle.

5|

Comment diagnostiquer le ronflement ?

Le diagnostic de ronflement et de sa cause précise peut nécessiter dans certains cas des examens supplémentaires. 

Dans un premier temps, un examen de la sphère ORL sera indispensable pour rechercher une cause anatomique au ronflement. 
Dans cette même logique, afin de visualiser l'anatomie du pharynx et pour rechercher une étiologie, une fibroscopie pourra être réalisée ou encore une imagerie comme un scanner (qui utilise les rayons X) ou une IRM (imagerie par résonance magnétique). 

On retrouve comme autres examens utiles, une polygraphie ventilatoire ou une polysomnographie qui consiste à rechercher une pathologie respiratoire associée à des ronflements comme un syndrome d'apnée du sommeil.

6|

Comment soigner le ronflement ?

Dans un premier temps, certaines règles d’hygiène de vie peuvent être pertinentes pour tenter de réduire voire de supprimer ces ronflements. On retrouve par exemple une limitation de la consommation d’alcool, de tabac ou d’une alimentation trop riche.

Lorsque ces mesures ne sont pas suffisantes, il existe d’autres types de traitement disponibles pour traiter le ronflement :

  • Le port d’une gouttière : cette gouttière ou prothèse dentaire peut permettre de réduire les ronflements en maintenant la mâchoire et la langue vers l’avant afin de maintenir ouverte les voies aériennes. Cela diminue les vibrations du pharynx et donc le ronflement.
  • La chirurgie : ce traitement sera préconisé plus particulièrement dans les ronflements intenses plutôt associés à une apnée du sommeil.

Des sprays nasaux et des lavages de nez peuvent être utiles lorsqu’une obstruction nasale est responsable de ronflements.
Lorsque qu’une apnée du sommeil est associée au ronflement, le port d’un masque nasal peut être intéressant. Ce masque nasal va en quelque sorte forcer l’entrée de l’air dans les voies aériennes et limiter ainsi les apnées durant la nuit.

Mise à jour le 05/02/2021 - Revue par le Professeur Christian Debry

Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence

Maladies de l'oreille :

Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Pour aller plus loin…
Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q