image Maladies de l'oreille

Perforation du tympan

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 16 septembre 2020 - Revue par Docteur Natalie Loundon

  • Qu'est-ce qu'une perforation du tympan ?

    L'oreille est l’organe de l'audition et également l’un des éléments essentiels pour assurer l'équilibre du corps.

    Située dans la partie latérale du crâne, anatomiquement, on la distingue en trois parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. La perforation du tympan est le résultat d’une déchirure ou d’un trou de la membrane fine qui sépare le conduit auditif externe et l’oreille moyenne.

    Un tympan percé est courant, mais peut avoir des origines variées. Elle peut être secondaire à un traumatisme direct ou indirect, à des infections chroniques de l’oreille ou être séquellaire d’une pose d’aérateur transtympanique.

  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une perforation du tympan ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour une perforation du tympan ?

    L’intérêt du deuxième avis dans le cas d’une perforation du tympan est de veiller à confirmer l’indication de la chirurgie, et de vérifier que les facteurs favorisant la persistance de la perforation ont bien été pris en compte, pour assurer le meilleur résultat possible.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour une perforation du tympan ?

    • Vais-je retrouver mes qualités auditives après traitement ?
    • La surdité est-elle envisageable ?
    • Quel suivi sera nécessaire après traitement ?
    • Suis-je plus à risque à d’autres pathologies suite à une tympanoplastie ? Sujet à des complications ?

    Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quel est le spécialiste de la perforation du tympan ?

    Dans le cas d’une perforation du tympan, le spécialiste à consulter est l’oto-rhino-laryngologiste (ORL). L’oto-rhino-laryngologiste traite les maladies de l’oreille (oto), du nez (rhino) et de la gorge (larynx). C’est celui qui réalise l’otoscopie : grâce à un otoscope, le médecin visualise le tympan et le conduit auditif externe.

  • Quels sont les symptômes d'une perforation du tympan ?

    La perforation du tympan est en soit indolore. Cependant, il peut exister des complications qui donnent des signes : baisse de l’audition ou écoulements d’oreille, douleurs... . Une perforation du tympan peut entraîner une baisse de l’audition qui est variable selon sa taille, sa cause et sa durée. Une perforation large retentit sur la fonction de mobilité du tympan et donc sur l’audition. Une perforation ancienne accompagnée d'écoulements d'oreille fréquents peut s’associer à une diminution de fonction des osselets, et donc avoir un impact sur l’audition. Une perforation suite à un traumatisme direct peut entraîner une perforation du tympan, bien visible, mais aussi un traumatisme des osselets et/ou de l’oreille interne, ce qui est moins directement visible, mais qui va entraîner aussi une cause associée de baisse d’audition. Dans tous les cas, un audiogramme est nécessaire pour évaluer l’importance et le type de la baisse auditive.

    La perception de bruits tels que des bourdonnements ou sifflements entendus par le patient est possible. Ces bruits sont appelés acouphènes. Ils surviennent lorsqu’il existe des lésions associées de l’oreille interne, quand l’origine des troubles est post-infectieuse ou post-traumatique.

    Les écoulements récurrents de l’oreille peuvent être secondaires au défaut d’étanchéité de l’oreille externe, avec contamination de l’oreille moyenne par les germes du conduit auditif externe. Ils peuvent aussi venir de l’oreille moyenne (morve ou pus) et s’extérioriser par la perforation, lorsqu’il existe une maladie chronique de la muqueuse de l’oreille moyenne comme dans le cas de rhumes à répétition, d’allergies ou de déficits immunitaires.

    Quand les écoulements sont profus et persistants, d’autres complications peuvent survenir telles que des douleurs de l’oreille (otalgies), des saignements (otorragies) ou des vertiges.

  • Comment diagnostiquer une perforation du tympan ?

    Le diagnostic de perforation du tympan repose sur l’examen direct du tympan, en général sous microscope ou sous endoscope, examen qu’on appelle “otoscopie”. Le contexte est très évocateur : les antécédents d’infections de l’oreille ou de pose d’aérateurs transtympaniques, les traumatismes directs (coton-tiges, corps étranger, traumatisme crânien), les “blasts” (explosion, forte gifle, accidents de plongée, et hyperpression de l’oreille).

  • Comment soigner une perforation du tympan ?

    Tant que le tympan est perforé, il est impératif de prendre des précautions dans la vie quotidienne. Éviter toute pénétration de liquide dans l’oreille est primordial pour limiter les surinfections.

    Dans un certain nombre de cas, les perforations du tympan peuvent cicatriser spontanément en quelques jours à quelques semaines. C’est particulièrement le cas pour les perforations post-traumatiques de petite taille. Il est d’ailleurs préconisé d’attendre entre 6 et 12 mois avant d’envisager une chirurgie si la perforation n’est pas associée à d’autres dégâts de l’oreille. La cicatrisation peut être accélérée par des soins locaux, effectués par un médecin ORL lors d’une consultation.

    Lorsque la perforation du tympan est post-infectieuse, des antibiotiques sont en général prescrits, soit en action locale, soit par voie générale, soit les deux. Après disparition de l’épisode aigu, le tympan peut se normaliser.

    En cas de perforation chronique (période de plus de 3 mois), il faut s’interroger sur une pathologie sous-jacente de l’oreille moyenne (dysfonctionnement de la muqueuse, dysfonctionnement de l’aération de l'oreille moyenne) ou anatomique locale, et rechercher une allergie, un reflux gastro-œsophagien, une anomalie chromosomique, une fente vélaire, etc.

    Quand la perforation persiste malgré les traitements médicaux, qu’il existe des complications, la chirurgie est envisagée. L’opération, appelée tympanoplastie (ou myringoplastie), est majoritairement effectuée sous anesthésie générale. L’intervention consiste, après avoir soulevé le tympan, à placer une greffe de tissu conjonctif ou de cartilage (appartenant au patient et prélevée au niveau de l’oreille ou à proximité) pour fermer la perforation.

Je télécharge la fiche

Les autres maladies de l'oreille