Je découvre les experts

icône de la maladie "Maladie de Ménière"Maladie de Ménière

1|

Qu'est-ce que la maladie de Ménière ?

La maladie de Ménière est une maladie chronique touchant plus particulièrement les personnes âgées de 40 à 60 ans. Elle provoque chez le patient des vertiges, des acouphènes et une baisse de l’audition d’une oreille ainsi parfois que des nausées et des vomissements ponctuels. Ces symptômes sont le fait d’un dysfonctionnement de l’oreille interne. En effet, cette partie profonde de notre oreille assure normalement les fonctions d’audition, grâce à un organe que l’on nomme la cochlée et d’équilibre, grâce à un autre organe appelé le vestibule. Ces deux parties de l’oreille interne contiennent un liquide appelé endolymphe. 

La maladie de Ménière est causée par une augmentation de la pression de l’endolymphe. Ceci perturbe le bon fonctionnement des organes qui la compose et explique les pertes d’équilibre ou problèmes d’audition. On ignore encore de manière certaine ce qui cause l'apparition de la maladie de Ménière chez certains patients.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour la maladie de Ménière ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une maladie de Ménière ?

Les symptômes de la maladie de Ménière sont communs à d’autres affections du système auditif et de l’équilibre, ainsi un deuxième avis permettra de confirmer qu’il s’agit bien de la maladie de Ménière et de la traiter en conséquence. De plus, la maladie de Ménière est encore étudiée de nos jours par des équipes de chercheurs, un deuxième avis donnera également l’occasion de s’informer sur les nouveaux traitements trouvés.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour une maladie de Ménière ?

  • Est-on sûr de mon diagnostic de maladie de Ménière ?
  • Comment la maladie va-t-elle évoluer ?
  • Quels sont les différents traitements possibles ?
  • Quels sont les risques du traitement par injections au niveau de l’oreille atteinte pour mon audition ?
  • Dois-je opter pour un traitement chirurgical ? Quels en sont les risques ?
  • Connaît-on la cause de ma maladie ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes la maladie de Ménière ?

Le spécialiste de la maladie de Ménière est l’oto-rhino-laryngologiste (ORL), il s’agit du médecin qui traite les affections concernant l’oreille, la gorge et le nez.

4|

Quels sont les symptômes de la maladie de Ménière ?

Les symptômes de la maladie de Ménière apparaissent sous forme de crises de durées variables, de 20 minutes à plusieurs heures dans la plupart des cas, mais jusqu’à 24 heures dans d’autres, et aux effets multiples. En premier lieu le patient ressent souvent des intenses acouphènes (sifflement ou bourdonnement) et l’impression que l’une de ses oreilles se bouche, ceci précède des vertiges allant du simple étourdissement à des chutes violentes. Il est aussi fréquent que le patient perde en partie l’audition de façon transitoire ou définitive. Dans certains cas, le patient peut également avoir des nausées et des vomissements. 
En plus de ces crises, les capacités auditives des patients diminuent progressivement.

5|

Comment diagnostiquer la maladie de Ménière ?

La maladie de Ménière est parfois tardivement diagnostiquée, car les crises sont passagères et le patient ne peut donc pas être analysé au moment où l’association des symptômes précédemment décrite est apparente. Le diagnostic est établi à partir de différents examens auditifs et de l’équilibre. On peut tout d’abord réaliser une audiométrie, qui consiste à faire écouter, détecter ou répéter des mots et des sons au patient. Dans le cas de la maladie de Ménière, les patients ont en général plus de mal à percevoir les fréquences graves.

On peut également réaliser une exploration vestibulaire grâce à la vidéo-nystagmographie. Cette technique consiste à placer devant les yeux du patient un casque doté d’une caméra infrarouge pour observer les mouvements oculaires lorsque l’on fait tourner la chaise du patient ou lorsqu’on lui injecte de l’eau froide dans les oreilles. Ce test détecte une anomalie du vestibule, l’organe responsable de l’équilibre. 

Une imagerie par résonance magnétique (IRM) permet enfin d’écarter la piste d’autres maladies auditives comme le neurinome de l’acoustique. Récemment de nouvelles techniques d’IRM se sont développées : elles permettent d’identifier des anomalies de l’oreille interne caractéristiques de la maladie de Ménière

6|

Comment soigner la maladie de Ménière ?

Pour limiter l’apparition de nouvelles crises, le patient doit suivre un régime faible en sel et éviter de consommer de l’alcool et de la caféine, ainsi que du tabac. Chez certaines personnes, les facteurs psychologiques : contrariétés, épreuves personnelles ou professionnelles, peuvent être à l’origine des crises. Une prise en charge psychologique est alors parfois proposée.

Ces conseils peuvent être complétés par la prise d’un médicament. Dans un premier temps : de la Betahistine ou du diurétique, en l’absence de contre-indication. Ce dernier traitement diminue la pression de l’endolymphe car il augmente le volume des urines du patient. Cependant, ce traitement de fond n’empêche pas systématiquement la perte progressive d’audition et produit des résultats variables selon les patients. D’autres médicaments peuvent être prescrits lorsqu’une crise survient pour limiter l’effet des vertiges. 

En l’absence d’amélioration avec ces mesures diététiques et le traitement par les médicaments, en particulier si les crises vertigineuses sont fréquentes et intenses, un traitement plus radical peut être proposé. Il peut s’agir dans un premier temps d’injection de cortisone au niveau de l’oreille atteinte sous anesthésie locale. En général, la procédure comporte trois injections espacées de quelques jours. Si malgré cela les vertiges persistent, une labyrinthectomie chimique, c’est-à-dire la destruction des capteurs de l’oreille interne, peut être proposée : elle consiste là aussi à injecter au niveau de l’oreille atteinte un médicament : la gentalline. En effet, cet antibiotique a un effet destructeur au niveau des cellules de l’oreille interne. Le risque étant une dégradation de l’audition, cette procédure doit être décidée en fonction du niveau auditif de l’oreille atteinte.

L’alternative est la neurotomie vestibulaire : intervention chirurgicale consistant à sectionner les nerfs vestibulaires, ce qui nécessite un acte spécialisé abordant des structures très proches du système nerveux central.

Dans tous les cas, il faut noter que l’évolution habituelle de la maladie de Menière se fait à un moment donné par l’arrêt des vertiges. Ce moment correspond en général à une perte auditive significative de l’oreille atteinte.

Mise à jour le 02/08/2021 Revue par le Docteur Didier Bouccara

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

L’écho-doppler vasculaire en 5 questions

Cardiovasculaire

L’écho-doppler vasculaire en 5 questions

Par Philippine Picault le 24/11/2021

Prostate, vessie, rein… Comment soigne-t-on les cancers urologiques ?

Gynécologie, urologie

Prostate, vessie, rein… Comment soigne-t-on les cancers urologiques ?

Par Marion Berthon le 22/11/2021

Cancer et fertilité masculine : comment la préserver ?

Gynécologie, urologie

Cancer et fertilité masculine : comment la préserver ?

Par Marion Berthon le 17/11/2021

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires

Trouble de l'audition :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion