À la découverte des maladies cardiovasculaires

Par Marion Berthon le 12 octobre 2020
maladie cardiovasculaire découverte

Quand on parle de maladies cardiovasculaires, on pense immédiatement aux insuffisances cardiaques. Mais loin de se limiter au cœur, les maladies cardiovasculaires affectent aussi les artères et les veines. Partons aujourd’hui explorer l’ensemble du système cardiovasculaire et les maladies qui l’affectent.

Les maladies du cœur

Le cœur est un muscle de la taille d’un poing composé de 4 cavités (2 oreillettes et 2 ventricules), dont la mission première est d’envoyer le sang à l’ensemble des organes du corps humain. Lorsque le muscle cardiaque est malade et a du mal à se contracter, on parle de cardiomyopathies. Les cardiomyopathies peuvent être dilatées (le volume des cavités est augmenté et le muscle cardiaque affaibli) ou hypertrophiques (le muscle ventriculaire gauche est épaissi). Elles peuvent évoluer vers l’insuffisance cardiaque voire l’arrêt cardiaque.

Les troubles du rythme cardiaque

Le cœur agit comme une pompe qui envoie le sang par pulsations que l’on appelle le rythme cardiaque. Au repos, le rythme cardiaque est de 60 à 80 pulsations par minute. Il bat en moyenne 100 000 fois par jour. Plusieurs maladies sont associées à des troubles du rythme cardiaque : quand il s’accélère, on parle de tachycardie ; quand il ralentit, on parle de bradycardie ; quand il est irrégulier, on parle d’arythmie.

Les maladies des artères

Les artères sont les vaisseaux sanguins qui transportent le sang chargé d’oxygène du cœur vers les organes. L’artère principale, l’aorte, prend son origine dans le ventricule gauche du cœur et distribue le sang à l’ensemble des artères. Des plaques d'athérome, dues à des dépôts de cholestérol, peuvent se développer sur la paroi interne des artères. On appelle cette maladie des artères l’athérosclérose. Elle peut avoir pour conséquence un rétrécissement (sténose) ou une obstruction (occlusion) des artères pouvant mener à l’infarctus du myocarde ou à des anévrismes.

Les maladies des veines

Prenant le chemin inverse de celui des artères, les veines sont les vaisseaux sanguins qui transportent le sang chargé de gaz carbonique des organes vers le cœur. Selon la Fédération française de cardiologie, « l’insuffisance veineuse chronique des membres inférieurs est une des affections les plus fréquentes dans les pays industrialisés. » Une perte d’élasticité des veines est souvent à l’origine de l’insuffisance veineuse. Le sang ne parvient alors plus à remonter correctement vers le cœur.

 

Les maladies du cœur, des artères et des veines affectent le système cardiovasculaire, moteur du corps humain. Parce qu’elles sont potentiellement graves et nécessitent des traitements lourds, il est primordial d’être suivi par un spécialiste. Un deuxième avis d’un cardiologue spécialisé peut également vous être utile avant une opération, après un diagnostic difficile à comprendre ou à la mise en place d’un nouveau traitement. N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Et n’oubliez pas qu’une urgence cardiovasculaire n’attend pas. Dès les premiers signes, pratiquez les 3 gestes qui sauvent : appelez le 15, débutez un massage cardiaque, et si vous en avez la possibilité utilisez un défibrillateur.

 

 

SOURCES :

  • Fédération française de Cardiologie, https://www.fedecardio.org/
  • JEUGE-MAYNART Isabelle, Le Larousse médical, Ed. Larousse, 2012.

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier