Blog

Le Vrai / Faux de la télémédecine

Par Nolwenn Degeselle le 29 juin 2018
Pas une semaine sans qu’on ne parle de télémédecine dans la presse, à la télévision ou sur les réseaux sociaux. Pour vous, nous démêlons le vrai du faux sur la télémédecine… Serez-vous prêt à sauter le pas ?

La télémédecine remplace une consultation chez le médecin. FAUX !

Elle est complémentaire.
 
La télémédecine n’a pas vocation à se substituer à la médecine traditionnelle : les évolutions numériques de ces dernières années sont simplement une opportunité pour la médecine d’évoluer et d’intégrer de nouveaux usages.
C’est aussi une opportunité de rétablir une certaine égalité entre les territoires. L’expertise médicale est inégalement répartie en France, la télémédecine peut y donner accès plus facilement sans contrainte géographique. 
C’est enfin un levier pour plus d’efficience. On peut, par exemple, s’attendre à un désengorgement des urgences car la télémédecine permettra de rassurer certains patients.
 

La télémédecine n’est pas prise en charge. VRAI et FAUX 

 
Après de nombreuses expérimentations et négociations, la télémédecine est remboursée par la Sécurité Sociale à partir du 15 septembre 2018.  
La téléconsultation, c’est-à-dire la consultation à distance réalisée entre un médecin « téléconsultant » et un patient, sera prise en charge dans les mêmes conditions que les consultations « physiques » : soit entre 25 et 30 euros en fonction des majorations applicables.

Ce remboursement est conditionné à certaines règles de fonctionnement (sauf quelques exceptions) :
  • La téléconsultation doit se faire par visio,
  • Le médecin traitant doit avoir orienté le patient,
  • Le médecin téléconsultant doit avoir vu au moins une fois en consultation physique le patient au cours des 12 derniers mois.
Ces conditions restrictives excluent les services proposés par certaines plateformes. Mais il se peut que votre complémentaire santé prennent en charge ces services. Renseignez-vous auprès de votre complémentaire !
 

Une téléconsultation, ce n’est pas sérieux. FAUX !

 
Une « bonne consultation », qu’est-ce que c’est ? La formule est assez simple : de l’écoute pour bien comprendre le problème du patient, un accès à ses données de santé / à son dossier médical pour avoir une vision précise de l’histoire médicale (et sociale) du patient et dans certains cas, un examen clinique. L’examen clinique n’est pas du tout systématique et n’est pas un passage obligé pour faire de la « bonne médecine » : tout dépend sur quoi porte la consultation, qui la réalise et dans quel contexte.
En conséquence, une téléconsultation est tout à fait sérieuse dès lors qu’elle recueille les attentes du patient, qu’elle accède à son dossier médical, qu’elle se fait dans le cadre du parcours de soins et que le sujet qu’elle traite ne nécessite pas une auscultation physique.
 

Les données de santé sont des données sensibles qu’il faut veiller à protéger. VRAI !

 
De la même manière que vous n’exposeriez pas vos problèmes personnels à n’importe qui, il faut être particulièrement vigilants lorsqu’il s’agit de transmettre vos données de santé sur internet. D’ailleurs, nous avions écrit un article à ce sujet (lien). Il existe des sites qui sont sécurisés et d’autres qui le sont moins. Vérifiez donc toujours les engagements de sécurité en consultant les pages dédiées ou en posant la question directement au service. Et, un conseil : n’envoyez jamais vos informations médicales par email ou via les réseaux sociaux ! Chez deuxiemeavis.fr, nous avons pris des mesures concrètes pour sécuriser les données que vous nous confiez.
 
 

La télémédecine est uniquement adaptée pour des problèmes du quotidien. FAUX !

 
Bien sûr, des services se spécialisent dans les problèmes du quotidien pour répondre rapidement à des questions simples et désengorger les cabinets médicaux. Mais il existe aussi des solutions pour les problèmes plus complexes, comme la nôtre. Deuxiemeavis.fr permet en effet d’obtenir en moins de 7 jours l’avis d’un médecin expert de sa maladie en cas de problème de santé sérieux. Nous traitons notamment la cancérologie, les chirurgies orthopédiques, les problèmes complexes de fertilité, etc.
Retour à la liste des articles
Catégories :
- A propos d'un deuxième avis (7)
- Associations de patients (3)
- Histoires de patients (28)
- Les coulisses de deuxiemeavis.fr (5)
- Maladies et traitements (14)
- Spécialités (3)
- Télémédecine (5)