icône de la famille de maladie "Maladies endocriniennes et métaboliques"Maladies endocriniennes et métaboliques

Les maladies endocriniennes peuvent toucher différentes glandes (thyroïde, hypophyse...) qui libèrent alors trop ou pas assez d'hormones dans l'organisme. Les maladies métaboliques affectent le métabolisme qui permet aux cellules de se nourrir et de produire de l'énergie.

Acromégalie

L’acromégalie regroupe l’ensemble des manifestations provoquées par un excès de sécrétion chronique d’hormone de croissance (souvent appelée GH pour Growth Hormone).Elle résulte pratiquement toujours d’un adénome hypophysaire à hormone de croissance. Très exceptionnellement de très rares tumeurs endocrines « non-hypophysaires » peuvent sécréter le GH-RH (Growth Hormone Releasing Hormone) qui entraîne une hyperplasie des cellules hypophysaires à hormone de croissance.L’hormone...

Définition Deuxième avis Spécialistes Symptômes Diagnostic Traitement
Voir la fiche

Les adénomes hypophysaires sont des tumeurs bénignes développées à partir des cellules endocrines du lobe antérieur de l'hypophyse (l'antéhypophyse).Selon le type cellulaire, on pourra avoir un tableau d’hypersécrétion endocrine variable : Adénome à prolactine Acromégalie en cas d’adénome à hormone de croissance (souvent appelée GH pour Growth Hormone) Syndrome de Cushing en cas d’adénome corticotrope Hypersécrétion de LH et/ou FSH en cas d’adénome gonadotrope Hyperthyroïdie...

Le cancer de la thyroïde est une maladie assez rare qui touche trois fois plus les femmes que les hommes. Elle représente 1 % de l’ensemble des cancers, soit environ 4 000 personnes chaque année en France. Cependant, depuis 40 ans, on constate que le nombre de cas de cancer de la thyroïde ne cesse d’augmenter dans les pays occidentaux, parce qu’on détecte de plus en plus des lésions modestes (inférieures à 1 cm ou « micro-cancers »), en particulier grâce à l’échographie...

Le corticosurrénalome est une tumeur maligne primitive développée aux dépens de la glande corticosurrénale (couche externe de la glande surrénale, elle-même située aux pôles supérieurs de chaque rein). La meilleure chance de guérison est une exérèse (ablation) complète dans les formes encore localisées, par un chirurgien expérimenté. Par contraste, les formes avancées (invasives et/ou métastatiques) ont un pronostic plus sévère, et nécessiteront des chimiothérapies.La gravité...

Les glucides contenus dans les aliments constituent l’une des principales sources d’énergie de notre organisme. Au cours de la digestion, ces sucres se transforment en glucose, avant d’être introduits dans le sang. On observe alors une augmentation du taux de sucre, c’est-à-dire de la glycémie, dans le sang. L’équilibre est automatiquement restauré grâce au pancréas qui produit naturellement de l’insuline, une hormone dont le rôle est justement de faire baisser la glycémie....

Le diabète apparaît lorsque le taux de sucre dans le sang augmente de façon chronique et excessive. En temps normal, un rééquilibrage automatique se fait par l’intermédiaire du pancréas, un organe produit naturellement de l’insuline. Cette hormone a pour rôle de faire baisser la glycémie. Chez les diabétiques en revanche, cette régulation n’est plus assurée et l’on assiste à l’apparition d’une hyperglycémie (un taux excessif de sucres dans le sang). Selon les raisons qui...

Le goitre est défini comme une augmentation de volume (hypertrophie) de la glande thyroïde. Le goitre peut être diffus, touchant toute la glande thyroïde de façon homogène, ou au contraire nodulaire, limité à une ou plusieurs zones au sein de la glande thyroïde. Il y a aussi des formes mixtes (zones nodulaires au sein d’une hypertrophie diffuse). Du fait de sa situation, très superficielle, sur la face antérieure de la base du cou, une glande thyroïdienne hypertrophiée est...

L’hyperandrogénie se définit par un taux d’androgènes dans le sang supérieur à la normale. Les androgènes sont les hormones dites masculines comme la testostérone, elles sont classiquement présentes chez les femmes à des taux nettement plus faibles. L’hyperandrogénie peut être causée par une autre maladie notamment le SOPK, aussi appelé syndrome des ovaires polykystiques, ou une hyperplasie des surrénales, qui sont les organes qui produisent ces hormones, en cas d’hyperplasie...

L’hyperparathyroïdie primitive survient lorsque la parathormone (souvent appelée PTH) est sécrétée en excès. La parathormone est normalement sécrétée par les glandes parathyroïdiennes, ainsi nommées car elles sont situées à la face postérieure des deux lobes de la glande thyroïde. Normalement au nombre de quatre on distingue les parathyroïdes supérieures et inférieures gauches, à la face postérieure du lobe thyroïdien gauche, et leurs symétriques à droite. Ce sont des glandes...

L’hyperprolactinémie est définie par des taux de prolactine (souvent appelée PRL) dans le sang au-delà de la limite supérieure de la normale, chez l’homme comme chez la femme. Les cellules à prolactine sont essentiellement sous le contrôle de la dopamine hypothalamique qui exerce un effet freinateur direct par l’intermédiaire du récepteur de la dopamine. La principale – sinon exclusive – action physiologique de la prolactine s’exerce chez la femme : la montée progressive de...

L’hyperthyroïdie survient quand un excès d’hormones thyroïdiennes (L-thyroxine ou L-T4 et/ou L-triiodothyronine ou L-T3) circulent dans le sang. C’est un problème endocrinien assez fréquent, touchant surtout la femme. Il y a différentes causes d’hyperthyroïdie. Les principales sont :la maladie de Basedow est la plus fréquente. C’est une maladie « auto-immune », bénigne. Des auto-anticorps* TRAK ou TSI sont produits par des lymphocytes, qui stimulent l’ensemble de la glande...

L’hypoglycémie organique se définit comme une baisse anormale de la glycémie (taux de glucose dans le sang), éventuellement symptomatique, survenant généralement à jeûn. Elle s’oppose à l’hypoglycémie fonctionnelle (aussi appelée « réactionnelle »), survenant en général en réaction à un pic insulinique majeur, en post-prandial (après un repas) ou après une prise importante de glucides.On parle classiquement d’hypoglycémie quand le glucose sanguin est inférieur à 0,50 g/L...

L'hypothyroïdie décrite ici concerne uniquement l'adulte. L’hypothyroïdie survient quand les hormones thyroïdiennes (L-thyroxine ou L-T4 et/ou L-triiodothyronine ou L-T3) circulent dans le sang à un taux insuffisant. C’est un problème endocrinien assez fréquent, touchant surtout la femme. Il y a différentes causes d’hypothyroïdie. Les principales, sont des atteintes thyroïdiennes dites « primitives » :la thyroïdite d’Hashimoto est la plus fréquente. C’est une...

L’insuffisance hypophysaire correspond à un défaut de sécrétion d’une ou plusieurs hormones de l’anté-hypophyse et/ou de la post-hypophyse. Les causes de l’insuffisance hypophysaire de l’enfant sont multiples : destruction de l’hypophyse par une tumeur loco-régionale (craniopharyngiome…), iatrogénique (après chirurgie hypophysaire et/ou radiothérapie), atteinte hypothalamo-hypophysaire d’une maladie de système (granulomatose…), traumatisme cérébral ; plus rarement elle est...

Au cours de son existence, la femme va présenter des cycles menstruels depuis la puberté jusqu’à la ménopause, soit vers l’âge de 51 ans. Au cours de ces cycles menstruels, il y a production d’hormones dont la fluctuation des taux entraîne les règles, tous les mois, mais aussi la libération de gamètes sexuels permettant ainsi une fécondation et une grossesse. À la ménopause, le stock de follicules ovariens est quasiment épuisé, ce qui explique que les femmes ne peuvent plus...

L’insuffisance surrénalienne survient lorsque la glande surrénale n’est pas capable de sécréter une quantité suffisante du principal glucocorticoïde de l’homme, le cortisol. Le cortisol est une hormone dont l’homme ne peut se passer sans courir un risque vital au bout de quelques jours. Il agit à tous les niveaux de l’organisme et a deux actions essentielles : métabolique puisqu’il est indispensable à la production de glucose par le foie en période de jeûne, et sur le système...

La maladie de Basedow est une maladie auto-immune, qui peut entraîner de multiples manifestations, au premier rang desquelles une hyperthyroïdie. C’est une affection bénigne, relativement fréquente, avec une incidence en France de 20 à 30 cas pour 100 000 et par an, avec une nette prépondérance des cas féminins (3,4 : 1). Des auto-anticorps dirigés contre le récepteur de la TSH (Thyroïd Stimulating Hormone) sont produits par des lymphocytes. Ces auto-anticorps (TRAK ou TSI)...

Le phéochromocytome est une tumeur développée à partir de la zone centrale de la glande surrénale (cellules chromaffines de la médullaire) et qui sécrète un excès de catécholamines (noradrénaline et adrénaline, aussi appelées norépinéprhine et épinéprhine, respectivement). Les catécholamines sont des hormones qui agissent, par l’intermédiaire de récepteurs membranaires spécifiques, sur de nombreux organes, et particulièrement sur le système vasculaire, contrôlant – entre...

Le syndrome de Cushing résulte d’un excès chronique de glucocorticoïdes dans le sang.Les glucocorticoïdes sont des hormones qui agissent sur l’ensemble de l’organisme, par l’intermédiaire d’un récepteur spécifique situé dans le noyau de chaque cellule (le récepteur nucléaire des glucocorticoïdes) ; Ils exercent leurs effets sur le métabolisme général (le foie et le sucre, la graisse, le muscle, les os) et sur les vaisseaux.Le syndrome de Cushing peut être « iatrogène »,...

Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) est une maladie auto-immune (c’est à dire liée à un trouble des défenses immunitaires) caractérisée par des manifestations vasculaires dans la grande majorité des cas.Le syndrome des antiphospholipides est dû à l’action d’anticorps qui, naturellement, sont des moyens de défense mis en place par l’organisme pour lutter contre les agressions extérieures et qui, ici, se retournent contre l’organisme lui-même. Ces anticorps dits...

La thyroïdite d’Hashimoto (thyroïdite chronique) est une maladie auto-immune, bénigne et fréquente. Son incidence est de 100 pour 100 000 par an, avec une nette prépondérance féminine (8/1).Des auto-anticorps (anti-thyropéroxydase ou anti-TPO et/ou anti-thyroglobuline) sont retrouvés dans le sang. Il y a deux risques à long terme : apparition d’un goitre diffus, diminution de la sécrétion des hormones T4 et T3 avec installation d’une hypothyroïdie. L’hypothyroïdie survient...

Le cycle menstruel dépend de l’action d’un équilibre hormonal, tout particulièrement les hormones LH et FSH, qui vont stimuler les ovaires ainsi que la production d’oestrogènes et de progestérone.   Ce cycle va permettre également la libération de gamètes sexuels, communément appelés ovules, qui s’ils sont fécondés permettront d’obtenir une grossesse. Le cycle menstruel impose d’avoir une intégrité anatomique d’une zone du cerveau appelée l’hypothalamus, de l’hypophyse ou...

Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
L'histoire de Pia, 5 ans, souffrant d'un retard de croissance intra-utérin

Témoignages

L'histoire de Pia, 5 ans, souffrant d'un retard de croissance intra-utérin

Par Olivia Derrien le 12/02/2021

Site parfait pour prendre une décision médicale en toute Indépendance. Réponse rapide et professionnelle. Je recommande

Fred

Très bon accueil, très bonne écoute, les conseils donnés ont ouvert des possibilités de prise en charge intéressantes, merci beaucoup.

Denis

Je consulte d'autres témoignages
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Découvrez le métier d'endocrinologue

Spécialistes

Découvrez le métier d'endocrinologue

Par Marion Berthon le 07/04/2021

Traitement lourd : les questions à se poser avant de commencer

Traitements et examens

Traitement lourd : les questions à se poser avant de commencer

Par Mathilde Franc le 23/03/2020

A qui s’adresser en cas de maladie rare de l’os, du calcium et du cartilage ?

Maladie rare, maladie orpheline

A qui s’adresser en cas de maladie rare de l’os, du calcium et du cartilage ?

Par Joséphine de Becdelièvre le 31/07/2019

A qui s’adresser en cas de maladie endocrinienne rare ?

Maladie rare, maladie orpheline

A qui s’adresser en cas de maladie endocrinienne rare ?

Par Joséphine de Becdelièvre le 28/12/2018

Je découvre le blog
Pour aller plus loin…
Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Deuxiemeavis.fr - Paris Biotech Santé - 29 rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris

Rejoignez-nous !

Marion