Je souhaite l'avis d'un expert

icône de la maladie "Défibrillateur automatique implantable"Défibrillateur automatique implantable

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

1|

Qu'est-ce qu'un défibrillateur automatique implantable ?

Le but d'un défibrillateur automatique implantable est de pouvoir stopper des accélérations cardiaques importantes. En effet, les tachycardies ventriculaires ou la fibrillation ventriculaire peuvent provoquer un arrêt cardiaque si elles ne sont pas rapidement arrêtées. La pose d’un défibrillateur automatique implantable réduit très significativement le risque de mortalité, sur une population “sélectionnée”.

Le défibrillateur automatique implantable, placé sous la peau (près de la clavicule), est relié au cœur par une ou plusieurs sondes et surveille le rythme cardiaque du patient. Dès qu’une anomalie est détectée, le défibrillateur va :

  • Soit délivrer une stimulation ventriculaire rapide (indolore pour le patient, mais qui peut être inefficace),
  • Soit délivrer un choc électrique (si la stimulation ventriculaire n’a pas réussi à stopper l'arythmie). Ce choc électrique peut être désagréable pour le patient, mais fonctionne quasi systématiquement.

Un pacemaker qui évite le ralentissement du cœur, est souvent associé au défibrillateur.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour la pose d'un défibrillateur automatique implantable ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour la pose d'un défibrillateur automatique implantable ?

Un deuxième avis est intéressant avant toute opération chirurgicale qui n’est jamais sans risque. Il convient donc de bien mesurer la balance bénéfices/risques de la pose d’un défibrillateur automatique implantable.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour la pose d'un défibrillateur automatique implantable ?

  • Suis-je éligible à une pose de défibrillateur automatique implantable ?
  • Pourrais-je pratiquer une activité physique ?
  • Pourrais-je poursuivre mes activités habituelles ?
  • Si je suis implanté(e) d'un défibrillateur automatique implantable, pourra-t-il émettre des chocs électriques lors de mes activités intimes ou quotidiennes ?
  • Devrais-je changer de mode de vie ?
  • Aurais-je un suivi particulier ?
  • Comment sera ma cicatrice ?
  • Quels sont les risques et les complications possibles suite à cette intervention ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes de la pose d'un défibrillateur automatique implantable ?

La cardiologue est le médecin spécialiste de la pose d'un défibrillateur automatique implantable. Son rôle est de prévenir, diagnostiquer et traiter les maladies du cœur et des vaisseaux.

 

Votre médecin traitant peut vous adresser à un cardiologue. Il peut vous recommander un cardiologue en particulier, mais vous avez également la possibilité d’en trouver un sur des sites internet spécialisés (Conseil national de l’Ordre des médecins, Annuaire Santé Ameli, ...). La télémédecine peut être une solution intéressante dans certains cas, si vous souhaitez éviter de vous déplacer ou obtenir un avis plus rapidement.

 

Dans le cadre de la pose d'un défibrillateur automatique implantable, il faudra consulter un rythmologue (cardiologue spécialisé dans les troubles du rythmes).

 

La consultation chez un cardiologue spécialiste de la pose d'un défibrillateur automatique implantable dure en général une demi-heure. Elle débute par un interrogatoire sur vos antécédents familiaux et personnels. Le cardiologue pratiquera ensuite un examen clinique, en prenant notamment votre tension artérielle. Il vous prescrira, si nécessaire, différents examens complémentaires. Il est très important que votre dossier médical soit bien préparé avant votre consultation.

 

Avec l’instauration du parcours de soins coordonnées, seul votre médecin traitant peut vous orienter vers un cardiologue, la consultation sera alors remboursée à 70 % (du tarif conventionnel) par la Sécurité sociale. Votre mutuelle peut prendre en charge le complément. 

Le cardiologue peut pratiquer des tarifs en secteur 1, sans dépassement d’honoraires, ou en secteur 2, avec dépassement d’honoraires. Si votre cardiologue exerce en secteur 2, le dépassement ne sera pas pris en charge par la Sécurité sociale, mais vous pouvez être remboursé en partie par votre complémentaire santé.

4|

Quelles sont les maladies éligibles au défibrillateur automatique implantable ?

Les patients éligibles à un défibrillateur automatique implantable sont :

  • Soit des patients ayant déjà présenté des troubles du rythme cardiaque graves, mais dont le risque de récidive existe et pour lesquels la prise de médicaments n’est pas une sécurité suffisante,
  • Soit des patients n'ayant jamais présenté de troubles du rythme cardiaque, mais atteint d’une maladie cardiaque à haut risque de survenue (parmi ces maladies à haut risque nous pouvons noter : infarctus du myocarde étendu, certaines maladies génétiques, insuffisance cardiaque avec cœur dilaté, ...).

    La décision de l'implantation d’un défibrillateur est généralement prise en RCP (Réunion de Concertation Pluridisciplinaire). Elle dépend des antécédents du patient et l’état de son cœur.

Les indications pour la pose d’un défibrillateur automatique implantable sont les tachycardies ventriculaires et la fibrillation ventriculaire.

5|

Comment se passe l'implantation d'un défibrillateur automatique implantable ?

La pose d’un défibrillateur automatique implantable nécessite une hospitalisation de quelques jours. L'opération dure moins d’une heure et ressemble fortement à l’implantation d’un pacemaker. Elle nécessite une anesthésie locale. Une incision de 4 à 5 cm sous la clavicule droite ou gauche permet de glisser sous la peau le boîtier. Grâce à une veine, une ou plusieurs sondes seront guidées et fixées à l’intérieur du cœur puis reliées au boîtier de défibrillation.

Quel suivi après la pose d'un défibrillateur automatique implantable ?

Le patient devra faire surveiller le bon fonctionnement de son défibrillateur automatique implantable 2 fois par an. Le rythmologue prendra également connaissance des relevés enregistrés dans la mémoire de la prothèse afin de vérifier l’absence d’accélérations anormales du cœur. Un suivi en télé-cardiologie est également effectué. Un boîtier à la maison (communiquant quotidiennement avec le défibrillateur) envoie les informations au centre qui suit le patient et permet ainsi une surveillance efficace du matériel.

Un défibrillateur doit être changé tous les 6 à 8 ans.
6|

Quels sont les bénéfices et les risques du défibrillateur automatique implantable ?

Quels sont les bénéfices du défibrillateur automatique implantable ?

La pose d’un défibrillateur automatique implantable est une procédure courante, fiable, et éprouvée. Comme toute chirurgie, elle présente des risques rares, liés à l’anesthésie ou à des complications (infectieuses, hémorragiques, ...). Les risques de l’intervention doivent être réduits au minimum en regard du bénéfice escompté du défibrillateur dans la situation du patient (ou du risque que l’on prendrait à ne pas mettre de défibrillateur). Après l'implantation d'un défibrillateur automatique implantable, de nombreuses personnes reprennent leurs activités quotidiennes, avec parfois certaines restrictions conseillés par le cardiologue.

 

Quels sont les risques du défibrillateur automatique implantable ?

Les suites de l’intervention sont courtes et simples, avec des complications graves rares (< 1 %). Il conviendra néanmoins, pendant un mois, de ne pas trop mobiliser l’épaule du côté opéré. Une distance devra être respectée entre le téléphone portable et le dispositif implanté (min 10 cm), mais également entre les plaques à induction d’une cuisine et le dispositif implanté (min 50 cm). Le passage sous les portiques de sécurité doit également être évité (possible en présentant la carte de porteur de défibrillateur aux douaniers). Une attention particulière doit également être apportée si un IRM doit être réalisé par le patient. De même que la conduite automobile peut représenter une limitation potentielle chez les chauffeurs professionnels.

Mise à jour le 02/04/2021 - Revue par le Docteur Edouard Siméon

Partager
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
À la découverte des maladies cardiovasculaires

Cardiovasculaire

À la découverte des maladies cardiovasculaires

Par Marion Berthon le 12/10/2020

Maladie cardiovasculaire : quel impact sur la qualité de vie ?

Cardiovasculaire

Maladie cardiovasculaire : quel impact sur la qualité de vie ?

Par Fanny Bernardon le 05/10/2020

Peut-on guérir d'une maladie cardiovasculaire ?

Cardiovasculaire

Peut-on guérir d'une maladie cardiovasculaire ?

Par Mathilde Franc le 28/09/2020

Maladies cardiovasculaires : le diagnostic en 5 étapes

Cardiovasculaire

Maladies cardiovasculaires : le diagnostic en 5 étapes

Par Marion Berthon le 14/09/2020

Je découvre le blog

Chirurgie cardiaque :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q