Je souhaite l'avis d'un expert

icône de la maladie "Embolisation prostate"Embolisation prostate

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

1|

Qu'est-ce qu'une embolisation de la prostate ?

L’embolisation de la prostate peut être définie comme une intervention non-opératoire et peu invasive, dont l’objectif est de réduire le volume de la prostate. 

En effet, lors d’une hypertrophie bénigne de la prostate, le volume de celle-ci augmente et cela entraîne une compression de l’urètre très contraignante pour les hommes. Il s’agit d’une pathologie fréquente, qui touche plus précisément la moitié des hommes après 70 ans. En général, le traitement proposé repose sur un traitement médicamenteux ou une adénomectomie, c’est-à-dire une réduction de la partie surnuméraire de la prostate.
Cependant, il s’agit de traitements contraignants et ne prouvant pas leur efficacité dans tous les cas. En bouchant les petites artères à l’intérieur de la prostate, l’embolisation permet de réduire le volume de celle-ci.

Une embolisation de la prostate est cependant contre-indiquée dans certains cas, comme en cas d’allergie grave au produit de contraste iodé, ainsi qu’en cas d’insuffisance rénale.
Les résultats liés à l’opération sont observés au bout d’une durée variant de quinze jours à un mois.
L’opération a un taux de réussite dans 75 à 80 % des cas.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une embolisation de la prostate ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une embolisation de la prostate ?

L’hypertrophie bénigne de la prostate est une pathologie très fréquente qui ne nécessite pas le même traitement selon les cas et la taille de la prostate. 
L’embolisation de la prostate n’est pas préconisée dans tous les cas, notamment en cas de problèmes vasculaires qui compliqueraient l’intervention. De plus, comme toute intervention, l’embolisation de la prostate comporte certains risques non-négligeables, comme le mauvais ciblage. Il convient donc de s'assurer que l'embolisation est effectuée dans les meilleures conditions possibles. 

Il s’agit donc d’un acte qui ne doit pas systématiquement être effectué, et qui demande un avis d’expert. La prise en charge sera ainsi optimisée et le pronostic des patients amélioré. Un deuxième avis peut permettre d'avoir l'avis d'un médecin expert.

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour une embolisation de la prostate ?

  • Dans quel cas une embolisation de la prostate est-elle préconisée ?
  • Quels sont les conditions pour pouvoir effectuer une embolisation de la prostate ?
  • En quoi consiste l'embolisation de la prostate ?
  • Quels sont les risques de complications ?
  • Quels sont les bénéfices de l’embolisation de la prostate ?
  • Quel est le suivi après que l’embolisation de la prostate ait eu lieu ?
  • La fonction sexuelle se trouve-t-elle altérée ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Qui sont les spécialistes de l'embolisation de la prostate ?

Les spécialistes de l'embolisation de la prostate sont :

4|

Quelles sont les maladies éligibles à l'embolisation de la prostate ?

La seule maladie éligible à une embolisation de la prostate est une augmentation du volume de celle-ci, donc un adénome de la prostate, ou hypertrophie bénigne de la prostate. Cependant, toutes les hypertrophies bénignes de la prostate ne requièrent pas d’embolisation. En effet, si celle-ci est trop petite, c’est-à-dire en dessous de 50 grammes, la technique est très compliquée à mettre en œuvre et donc pas forcément préconisée.

5|

Comment se passe une embolisation de la prostate ?

Une embolisation de la prostate est effectuée par un radiologue interventionnel en salle de cathétérisme vasculaire, qui comporte une table d’examen et un appareil de radio qui permet de contrôler le passage, la position et la progression de la sonde.

L’opération s’effectue sous anesthésie locale et sans sondage vésical, généralement en ambulatoire (le patient ne reste qu’une journée à l’hôpital).

L’embolisation de la prostate peut durer entre trois-quarts d’heures et une heure et demi selon l’anatomie vasculaire du sujet subissant l’intervention. En effet, chez les sujets âgés, l’anatomie vasculaire est souvent tortueuse, ce qui amplifie la difficulté de la technique. 
Le radiologue commence à mettre un abord vasculaire artériel, c’est-à-dire un cathéter dans l’artère fémorale droite ou radiale gauche, et contrôle en même temps par une échographie. Le cathéter est introduit à l’aide des rayons X dans le but de parvenir jusqu’aux artères iliaques internes. Un second cathéter plus fin est introduit dans le premier cathéter (le cathéter porteur), jusqu’aux artères prostatiques. Une acquisition 3D permet de les mettre en évidence, et ainsi la superposition de l’image radiographique et l’image 3D permet le bon positionnement du cathéter. Il convient de vérifier l'absence d’anastomose (afin d’éviter de se tromper de cible), puis des micro particules sont injectées.

 

Quel est le suivi après une embolisation de la prostate ?

Après l’embolisation de la prostate, une inflammation de la prostate est systématique, menant à un syndrome post embolisation. Cela est dû à l’obturation des vaisseaux et mène pendant une durée de 3 à 7 jours à des signes irritatifs comme des brûlures urinaires ou une pollakiurie.
Le patient peut reprendre une activité normale au bout de 1-3 jours en général.

Un suivi médical et urologique est nécessaire. De plus, une consultation un mois après l'embolisation de la prostate avec le radiologue interventionnel est obligatoire. Au bout de six mois, le patient doit effectuer une IRM (imagerie à résonance magnétique) ou une échographie et prendre un nouveau rendez vous avec le radiologue interventionnel. Puis, une débitmétrie (examen permettant d’évaluer la quantité d’urine évacuée en un certain temps) doit être effectuée tous les ans.

6|

Quels sont les bénéfices et les risques d’une embolisation de la prostate ?

Quels sont les bénéfices d'une embolisation de la prostate ?

Une hypertrophie bénigne de la prostate mène à des symptômes très contraignants comme des troubles urinaires irritatifs ou une obstruction sous vésicale (il s’agit d’un blocage inhibant le flux urinaire). La qualité de vie des personnes atteintes d’une telle pathologie est extrêmement altérée, avec notamment une dysurie (ou la difficulté à uriner), une pollakiurie (trouble de la miction qui donne une envie fréquente d'uriner) et une nycturie (il s’agit du fait d’uriner de manière excessive la nuit). Les fonctions sexuelles des hommes atteints de cette pathologie peuvent également être perturbées. Une embolisation de la prostate permet d’atténuer voire de résorber complètement ces symptômes. 

Cependant, il n’y a pas d’effet sur la fonction sexuelle, l’embolisation de la prostate permet juste de maintenir une activité sexuelle normale.
En effet, l’embolisation de la prostate permet d’éviter l’éjaculation rétrograde, contrairement à la chirurgie, ce qui altère grandement la vie sexuelle des patients étant opérés. De même, elle permet d’éviter les risques liés à la chirurgie comme les saignements, infections urinaires, ou un blocage transitoire de la vessie. L'embolisation de la prostate permet donc de supprimer les symptômes liés à la prostate trop volumineuse sans complication.

 

Quels sont les risques d’une embolisation de la prostate ?

Une embolisation de la prostate peut mener à certaines complications au niveau du point de ponction comme des hématomes, qui sont assez rares.
L’autre risque, cependant rare, est la prostatite infectieuse (inflammation de la prostate souvent d’origine bactérienne), qui nécessite une antibiothérapie.

Une embolisation hors de la cible est également possible. Cependant, l’imagerie permet d’éviter le mauvais ciblage dans la grande majorité des cas.
Le risque est également, dans 5 à 10 % des cas, que l’intervention échoue. Dans ce cas-là, on peut proposer une deuxième embolisation de la prostate.

Mise à jour le 04/12/2020 - Revue par le Professeur Marc Sapoval

Partager
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence

Trouble urinaire :

  • Lithiase urinaire
  • Vessie Neurologique
  • Infection urinaire (cystites récidivantes)
  • Incontinence urinaire
  • Adénome de la prostate
  • Neuromyélite optique (NMO)
  • Fistules urinaires
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q