Maladies cardiovasculaires : quand demander un deuxième avis ?

Par Marion Berthon le 16 novembre 2020
maladie cardiovasculaire deuxieme avis

Les maladies cardiovasculaires sont des pathologies au diagnostic complexe qui requièrent le plus souvent des stratégies thérapeutiques lourdes. Annonce du diagnostic, mise en place du traitement et programmation d’une chirurgie, gros plan sur les 3 moments clés pendant lesquels la recherche d’un deuxième avis sera des plus pertinentes.

Demander un deuxième avis à l’annonce du diagnostic

 

Vous souffrez depuis quelques jours, quelques semaines ou quelques mois de symptômes qui vous ont amené à consulter un médecin, et le diagnostic est formel : vous souffrez d’une maladie cardiovasculaire. L’annonce du diagnostic est un moment difficile pour la personne malade et sa famille. Cardiomyopathie, troubles du rythme, athérosclérose, insuffisance veineuse… Vous n’avez que peu d’informations sur la maladie dont vous souffrez et de nombreuses questions restent encore sans réponse. Parfois même, vous vous interrogez sur le bien-fondé du diagnostic et vous souhaitez être rassuré. Un deuxième avis pourra alors participer à vous éclairer sur votre maladie, ses traitements et son pronostic.

 

Il arrive aussi que vous présentiez des symptômes cardiovasculaires sans que les médecins ne parviennent à poser un diagnostic définitif sur la maladie dont vous souffrez ou encore que les symptômes que vous présentez aient tardé à être identifiés (on parle alors d’errance diagnostique). Dans ces cas de figure, un deuxième avis peut contribuer à mettre un nom sur la maladie dont vous souffrez.

Demander un deuxième avis pendant le traitement

 

Les maladies cardiovasculaires nécessitent souvent des traitements lourds dont les effets peuvent considérablement impacter la vie quotidienne. Mal équilibré, un traitement peut devenir invalidant et ses effets secondaires délétères. Un deuxième avis permettra alors à la personne malade de confirmer ou d’infirmer le choix du traitement et d’évoquer au besoin une modification du traitement.

 

Demander un deuxième avis avant une chirurgie

 

Aucune chirurgie n’est anodine, encore moins quand elle touche le système cardiovasculaire. Il est recommandé de prendre plusieurs avis avant d’envisager une opération. Parce qu’il n’était pas convaincu par l’opération qui lui était proposée, Michel, 71 ans, atteint d’une dissection aortique, a fait appel à deuxiemeavis.fr. Et il a été bien inspiré : le chirurgien vasculaire expert lui a recommandé de poursuivre la surveillance médicale mais de ne pas procéder à l’intervention chirurgicale dans l’immédiat.

 

Le rôle du médecin expert que vous consulterez pour un deuxième avis sera de vous confirmer l’importance de l’opération ou au contraire de vous conseiller de la reporter ou d’avoir recours à d’autres traitements. Demander un deuxième avis est d’autant plus pertinent lorsque plusieurs options chirurgicales sont disponibles et qu’il s’agit d’évaluer au mieux le rapport bénéfice/risque de chacune.

 

Comment demander un deuxième avis médical ?

 

Pour demander un deuxième avis, vous pouvez consulter un médecin spécialiste en cabinet libéral, à l’hôpital ou en télémédecine. Pensez à bien vérifier l’expertise de cet autre médecin afin qu’elle corresponde à votre maladie ; les médecins étant de plus en plus hyper-spécialisés. La télémédecine présente notamment l’avantage d’éviter des délais de consultation trop longs qui risqueraient de complexifier votre prise en charge médicale. Elle est également une solution à l’éloignement géographique des centres d’expertise notamment dans les déserts médicaux

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier