Je découvre les experts

icône de la maladie "Disjonction acromio-claviculaire de stade III"Disjonction acromio-claviculaire de stade III

1|

Qu'est-ce qu'une disjonction acromio-claviculaire de stade III ?

L’articulation acromio-claviculaire relie la clavicule à l’acromion (partie de la scapula, anciennement omoplate). Plusieurs ligaments assurent sa stabilité (faisceaux de tissu résistants reliant plusieurs os au sein d’une articulation). Lorsque les os de l’articulation acromio-claviculaire ne sont plus correctement emboîtés, on parle de disjonction. Il existe plusieurs stades de gravité en fonction du nombre de ligaments touchés et de la stabilité de l’articulation. 

Il s’agit généralement d’un choc direct sur l’épaule suite à : 
  • une chute à vélo,
  • un accident de la voie publique,
  • un impact violent (rugby, judo, football…).
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une disjonction acromio-claviculaire de stade III ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une disjonction acromio-claviculaire de stade III ?

Un deuxième avis est tout à fait pertinent dans le cadre d’une disjonction acromio-claviculaire. S’il s’agit souvent d’une pathologie bénigne, les stades plus avancés nécessitent particulièrement une chirurgie. Dans ce cadre, il n’existe pas de technique de référence. De plus, des séquelles subsistent parfois, comme une arthrose acromio-claviculaire à long terme (douleur à l’articulation à cause d’une usure anormale du cartilage), mais les résultats sont généralement satisfaisants. Comme toute chirurgie, il existe des risques génériques comme une algodystrophie du membre supérieur. Un deuxième avis est tout à fait indiqué car il permet d’apporter un éclairage supplémentaire en cas de situation complexe, ainsi que pour adapter l’activité sportive du patient si elle est la cause de la pathologie.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • Quel est le stade de ma disjonction acromio-articulaire ?
  • Combien de ligaments sont touchés ?
  • Existe-t-il d’autres lésions au voisinage comme une fracture ?
  • Les douleurs vont-elles augmenter si je ne fais rien ?
  • Le traitement que l’on m’a prescrit ne soulage pas mes douleurs. Quelles sont les autres options possibles ?
  • On me propose une chirurgie. Quelles en sont les modalités ? Vais-je avoir mal ? Quand pourrais-je reprendre le sport ? Devrais-je être immobilisé(e) ? Est-ce que l’articulation sera aussi stable qu’avant ?
  • On m’a prescrit une rééducation avec un kinésithérapeute après mon intervention chirurgicale. En quoi consiste-t-elle ?
Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Quels sont les spécialistes de la disjonction acromio-claviculaire de stade III ?

  • Un rhumatologue. C’est le spécialiste de l’appareil locomoteur (os, muscles, tendons, articulations et ligaments).
  • Un chirurgien orthopédiste spécialiste de l’épaule. C’est le chirurgien spécialiste de l’appareil locomoteur.
  • Un médecin de médecine physique et de réadaptation (médecin rééducateur). C’est le spécialiste de la rééducation et de la réadaptation pour les personnes ayant des incapacités fonctionnelles à cause d’un handicap ou d’un traumatisme.
4|

Quels sont les symptômes d'une disjonction acromio-claviculaire de stade III ?

Les symptômes sont la douleur et l’incapacité à effectuer certains mouvements.
5|

Comment diagnostiquer une disjonction acromio-claviculaire de stade III ?

Le diagnostic requiert :
  • un examen clinique afin d’évaluer la mobilité de l’articulation et de recenser les symptômes,
  • un examen d’imagerie médicale comme une radiographie. Elle permet de visualiser les structures touchées et d’éliminer un diagnostic de fracture.
6|

Comment soigner une disjonction acromio-claviculaire de stade III ?

Le traitement repose sur :
  • un traitement médical afin de soulager la douleur via :
- la prise de médicaments antalgiques,
- la prise de médicaments anti-inflammatoires,
- le port d’une attelle afin de réduire le poids du membre et donc de diminuer les douleurs.
  • un traitement chirurgical, essentiel afin de restaurer le bon emboîtement des os et de stabiliser l’articulation. Différentes techniques peuvent être pratiquées, soit à ciel ouvert, soit par arthroscopie (les micro gestes chirurgicaux sont réalisés via des petites incisions à l’aide d’un arthroscope, petite caméra introduite dans l’articulation). Il peut s’agir de poser une broche acromio-claviculaire ou bien un ligament artificiel. A l’issue de l’intervention, une écharpe coude au corps doit être portée durant 6 semaines. Une rééducation doit être réalisée avec un kinésithérapeute.

La prise en charge dépend :
  • de l’âge du patient,
  • de son état de santé général,
  • de la gravité de la lésion,
  • du nombre de ligaments atteints,
  • de l’instabilité de l’articulation,
  • de la présence de lésions au voisinage.

Mise à jour le 29/07/2021 Revue par le Professeur François Rannou

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Votre enfant est malade ? Découvrez comment l’aider à accepter le regard des autres

Orthopédie

Votre enfant est malade ? Découvrez comment l’aider à accepter le regard des autres

Par Fanny Bernardon le 06/07/2020

Comment adapter son poste de travail à son problème orthopédique ?

Orthopédie

Comment adapter son poste de travail à son problème orthopédique ?

Par Philippine Picault le 15/06/2020

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance ?

Orthopédie

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance ?

Par Fanny Bernardon le 10/06/2020

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

webinaire cancer de la prostate
Webinaire
Adénome et cancer de la prostate :
Comment éviter l’opération ?
Jeudi 25 novembre 2021 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires

Maladie de l'épaule :

Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avisLes médecins expertsLes maladiesLa prise en chargeTémoignagesBlog
Mentions légales Politique de confidentialitéC.G.S

Copyright © Carians 2021, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion