image Maladies des os, des articulations et des muscles

Pseudarthrose de l’épaule

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 21 juillet 2020

  • Qu'est-ce qu'une pseudarthrose de l’épaule ?

    L’épaule est constituée de 3 os principaux : l’humérus, l’omoplate et la clavicule. Tous trois sont susceptibles de faire l’objet d’une fracture, à la suite d’une chute ou d’un traumatisme violent. La fracture de l’épaule est traitée de deux manières possibles : soit par une immobilisation du membre pendant plusieurs semaines, soit par le biais d’une intervention chirurgicale. Ce traitement doit permettre à la fracture de se consolider et une substance faite de tissus osseux (appelée cal osseux) se forme pour permettre le processus de réparation de l’os. Mais il peut arriver que la fracture ne parvienne pas à se consolider. On parle alors de pseudarthrose de l’épaule. La pseudarthrose peut-être de deux sortes. Soit, le cal osseux ne se forme pas (on parle alors de pseudarthrose atrophique) et un tissu fibreux apparaît entre deux fragments osseux. Soit le cal osseux se forme mal (on parle alors de pseudarthrose hypertrophique).

    On distingue également la pseudarthrose aseptique, c’est-à-dire sans microbes, de la pseudarthrose septique (c’est-à-dire infectée). Cette dernière fait généralement suite à une fracture ouverte ou à une première intervention. Elle alourdit considérablement le traitement car il faut traiter l’infection avant la pseudarthrose.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une pseudarthrose de l’épaule ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour une pseudarthrose de l’épaule ?

    Un deuxième avis est pertinent dans les cas complexe de pseudarthrose de l’épaule, dans la mesure où le traitement de cette pathologie peut s’avérer long (plusieurs mois), fastidieux et parfois risqué (l’infection est l’une des complications redoutées des médecins). Le traitement doit être élaboré au cas par cas. C’est pourquoi il est important de bien connaître sa situation pour évaluer, de manière réaliste, ses chances d’obtenir un résultat final satisfaisant. En d’autres termes, il faut mesurer le rapport bénéfices/risques de chaque traitement avant de faire ses choix. Dans ce contexte, un deuxième avis vous permettra d’avoir toutes les informations nécessaires pour participer, de manière éclairée, aux choix thérapeutiques qui vous seront proposés.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Est-ce qu’on peut prévenir la pseudarthrose ?
    • Combien de temps la pseudarthrose met-elle à guérir ?
    • On me propose une greffe osseuse. Comment va-t-elle se passer ?
    • Quels en sont les risques ?
    • La pseudarthrose peut-elle récidiver après une intervention chirurgicale ?
    • Dans combien de temps pourrai-je me considérer guéri ?
     Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quel est le spécialiste de la pseudarthrose de l’épaule ?

    Le spécialiste de l’arthrose et pseudarthrose de l’épaule est le rhumatologue, spécialiste des articulations et des pathologies osseuses.
  • Quels sont les symptômes d'une pseudarthrose de l’épaule ?

    La pseudarthrose est une complication assez fréquente des fractures, en particulier après un traitement par immobilisation. Elle se traduit par des douleurs persistantes et une gêne dans la mobilité de l’épaule. Cependant, il ne faut pas confondre la pseudarthrose avec un simple retard de consolidation. Dans le cas d’un simple retard, les surfaces osseuses restent normales. On ne parle de pseudarthrose qu’à partir d’un certain nombre de mois (au moins 6 à 8 mois) après la fracture initiale.
  • Comment diagnostiquer une pseudarthrose de l’épaule ?

    La pseudarthrose de l'épaule se diagnostique à l’aide de l’imagerie médicale (une scintigraphie, un scanner ou une IRM).
  • Comment traiter une pseudarthrose de l’épaule ?

    Le choix du traitement dépend :
    • Du type de fracture et de sa localisation.
    • Du type de pseudarthrose (atrophique ou hypertrophique).
    • De l’intensité de la gêne et de la douleur ressenties par le patient.
    • De la présence ou non d’une infection.
    • De l’âge et de l’état de santé général du patient.
    • De ses antécédents médicaux et familiaux.

    Un traitement ne sera proposé que si la pseudarthrose s’avère gênante ou douloureuse.

    Dans l’éventualité où une petite quantité de cal osseux s’est formée (c’est-à-dire dans le cas d’une pseudarthrose hypertrophique), celui-ci pourra être stimulé, notamment au moyen de la physiothérapie. Cette stimulation du cal osseux doit permettre une consolidation de la fracture. Parmi les techniques utilisées, il y a l’emploi d’ondes de choc ou encore la stimulation électrique et magnétique.

    Dans le cas d’une pseudarthrose hypertrophique, (c’est-à-dire lorsqu’il n’y a pas de cal osseux), il faut généralement greffer de l’os nouveau. C’est souvent à partir du bassin du patient que se fait le prélèvement osseux. Parallèlement à la greffe, une ostéosynthèse est réalisée à l’aide d’une plaque ou de clous pour fixer les os. Il s’agit d’une chirurgie relativement difficile, qui peut encore se compliquer davantage en cas d’infection (ou pseudarthrose septique).

    Pour traiter les pseudarthroses septiques, la thérapie se fait en plusieurs étapes. Il s’agit dans un premier temps de soigner l’infection, en retirant les tissus infectés, puis de traiter la pseudarthrose (parfois à l’aide d’un fixateur externe, comme une broche, pendant plusieurs mois). Un traitement antibiotique au long cours doit compléter ce dispositif. Le traitement aboutit généralement à la guérison, mais il n’en demeure pas moins très long et fastidieux.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies de l'épaule

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 15/06/2020
Il n’est parfois pas facile de concilier la vie au travail avec ses problèmes de santé. Si certains éprouvent des difficultés à assurer leur emploi comme ils le faisaient avant la maladie, aménager et adapter les conditions de travail peut être une...
Lire la suite...
Actualité du 10/06/2020
Un scanner, une contraception, de la rééducation… Les prescriptions de votre médecin ne se limitent pas aux médicaments. Mais saviez-vous qu’il peut aussi vous prescrire du sport ? Et oui, dans le cadre d’une maladie chronique,...
Lire la suite...