image Maladies des os, des articulations et des muscles

Rupture de la coiffe des rotateurs (épaule)

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 22 juillet 2020

  • Qu'est-ce qu'une rupture de la coiffe des rotateurs (épaule) ?

    L'épaule est l’une des articulations les plus mobiles du corps humain. Mais c’est également une articulation complexe et vulnérable, susceptible de subir un certain degré de dégradation ainsi que des traumatismes.
    La coiffe des rotateurs correspond à un ensemble de 5 muscles qui entourent l’épaule. Chaque muscle de la coiffe des rotateurs se prolonge par un premier tendon s’insérant sur l’humérus et un second (celui qui se rompt dans les ruptures de la coiffe) le reliant à une autre structure osseuse. Ils permettent ainsi la rotation de l’humérus et donc de l’épaule. On dit qu’ils « coiffent » la tête de l’humérus, d’où ce nom de « coiffe des rotateurs ».
    La rupture des tendons de la coiffe des rotateurs est une cause très courante de douleur de l’épaule. Elle peut toucher un ou - dans les cas les plus graves - plusieurs tendons.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une rupture de la coiffe des rotateurs (épaule) ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour une rupture de la coiffe des rotateurs (épaule) ?

    Un deuxième avis est tout indiqué dans le cas d’une rupture de la coiffe des rotateurs, notamment en cas de lésion traumatique dans la mesure où les meilleures chances de succès du traitement sont garanties lorsqu'il est réalisé dans les semaines qui suivent la déchirure. En effet, le pronostic de la réparation dans ce cas est directement lié à la rapidité de la prise en charge chirurgicale. D'où l'importance d'un diagnostic et d'une prise en charge précoces. Il n’y a pas d’urgence en cas de lésion dégénérative.

    D’autre part, la rupture de la coiffe des rotateurs est une pathologie douloureuse et très invalidante pour le patient. Le traitement peut se révéler relativement long et contraignant, et nécessiter de longues heures de rééducation. La durée et les résultats du traitement dépendront fortement de l’adhésion du patient au programme. Et celui-ci sera d’autant mieux accepté qu’il sera bien compris.

    D’où l’intérêt d’un deuxième avis, qui permettra au patient de bénéficier de toute l’information nécessaire sur sa pathologie et de participer de manière éclairée aux choix thérapeutiques.



    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Dois-je nécessairement me faire opérer ?
    • Comment se déroulera l’opération ?
    • Quels sont les risques liés à l’opération ?
    • Quelles sont les suites de l’opération ?
    • Combien de temps durera la rééducation ?
    • Dans combien de temps la douleur disparaîtra-t-elle ?
    • Vais-je retrouver toute la mobilité de mon épaule ?
     Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quel est le spécialiste de la rupture de la coiffe des rotateurs (épaule) ?

    Le chirurgien orthopédiste. C’est le spécialiste des maladies, des traumatismes et des déformations de l’appareil locomoteur (os, muscles, tendons, articulations, ligaments). Il répondra à vos questions concernant le diagnostic et le traitement des pathologies de la coiffe des rotateurs. 
  • Quels sont les symptômes d'une rupture de la coiffe des rotateurs (épaule) ?

    Les symptômes sont facilement identifiables. Le patient ressent une douleur lors de certains mouvements, comme lever ou écarter le bras du corps.
    Le plus souvent, cette douleur apparaît insidieusement et augmente progressivement, jusqu’à devenir permanente. Mais elle peut également survenir de façon aiguë suite à un traumatisme subit ou un étirement violent. La douleur apparaît à l’effort ou de manière nocturne et s’accompagne souvent d’une diminution de la force de l’épaule. Par ricochet, le patient a de plus en plus de mal à lever le bras.
  • Comment diagnostiquer une rupture de la coiffe des rotateurs (épaule) ?

    Le diagnostic se base tout d’abord sur un interrogatoire du médecin qui recherche notamment les symptômes et les facteurs de risques de rupture de la coiffe des rotateurs.
    Plusieurs causes sont à l’origine d’une rupture de la coiffe des rotateurs. La dégénérescence (processus de dégradation des tendons souvent liée à des microtraumatismes) est la cause la plus fréquente de rupture de la coiffe des rotateurs de l’épaule. L’âge est un facteur aggravant, surtout après 60 ans. Enfin, la répétition de certains mouvements favorise la fragilisation des tendons. Tous ces facteurs sont souvent associés les uns aux autres.
    Des examens sont aussi prescrits.
    Le médecin peut demander plusieurs examens pour confirmer le diagnostic de rupture de coiffe des rotateurs. Il peut s’aider d’une radiographie couplée à une échographie de l’épaule, d’un arthroscanner de l’épaule (scanner de l’articulation de l’épaule) ou encore d’une IRM qui permettra une étude plus fine de la coiffe.
  • Comment soigner une rupture de la coiffe des rotateurs (épaule) ?

     Le choix du traitement dépend :
    • Du type de lésion.
    • De la taille de la rupture des tendons.
    • De la durée des symptômes avant l’intervention.
    • Du degré de douleur et de gêne ressentie par le patient.
    • De l’âge et de l’état de santé du patient.
    • De ses antécédents personnels et médicaux.
    • De son adhésion au programme thérapeutique, notamment en matière de rééducation.

    Plusieurs options thérapeutiques sont possibles. Le premier traitement est médical. Il associe des anti-inflammatoires, des antalgiques (médicaments antidouleur) et parfois quelques infiltrations de corticoïdes, à de la kinésithérapie.
    Si le traitement médical de la rupture de la coiffe des rotateurs n’a pas d’effet et que la gêne fonctionnelle et la douleur persistent, alors une intervention chirurgicale est à envisager. Celle-ci a pour but de réparer les tendons abîmés, de les refixer sur la tête de l’humérus et d’aider à leur cicatrisation.
    Dans certains cas, le chirurgien proposera de réaliser une acromioplastie. L’acromion est l’extrémité osseuse de l’omoplate (scapula) qui relie l’articulation à la clavicule et qui a tendance à venir frotter contre les tendons. Cette opération a pour objectif d’amincir l’acromion, pour atténuer son frottement sur les tendons. Elle est réalisée sous arthroscopie (technique moins invasive, réalisée à l’aide d’une mini-caméra introduite dans l‘épaule et qui ne nécessite que quelques petites incisions).
    Vient ensuite une période relativement longue qui doit permettre la cicatrisation des tendons. Pour protéger la coiffe des rotateurs, une attelle d’immobilisation est souvent proposée, puis un programme de rééducation. Celui-ci peut se faire seul, à domicile. Quand la douleur a disparu, la kinésithérapie complète cette thérapie pour renforcer les muscles. Néanmoins, la guérison est longue. La douleur ne disparaît complètement qu’au bout de plusieurs semaines, voire de mois. La fonction revient au cours des 6 premiers mois. Les résultats de la stratégie thérapeutique sont variables selon les cas.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies de l'épaule

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 10/07/2020
Amateur de marche, de vélo et de pêche, Guillaume* est un retraité actif qui vit avec un handicap visuel depuis quelques années. En janvier dernier, il chute sur son bras droit lors d’une promenade en forêt et ressent depuis une douleur constante...
Lire la suite...
Actualité du 15/06/2020
Il n’est parfois pas facile de concilier la vie au travail avec ses problèmes de santé. Si certains éprouvent des difficultés à assurer leur emploi comme ils le faisaient avant la maladie, aménager et adapter les conditions de...
Lire la suite...