Traitement du cancer : la différence entre l’oncologue et le chirurgien

Par Fanny Bernardon le 25 mars 2020
traitement cancer difference oncologue chirurgien

Oncologue, cancérologue, radiothérapeute, chirurgien, radiologue, anatomopathologiste, spécialiste d’organe… Le traitement du cancer mobilise de nombreuses spécialités médicales ! Il n’est pas forcément aisé de s’y retrouver et de savoir à qui s’adresser en cas d’interrogation.

Dans cet article, découvrez la différence entre l’oncologue et le chirurgien dans la prise en charge du cancer.


Cancer : quel est le rôle du chirurgien ?

Il existe différents types de chirurgies selon la zone du corps concernée (chirurgie maxillo-faciale, chirurgie orale, chirurgie thoracique, chirurgie vasculaire, chirurgie viscérale et digestive...).

On trouve aussi les chirurgiens pédiatriques qui opèrent uniquement les enfants, les chirurgiens orthopédistes qui s’intéressent au système musculo-squelettique (os, ligaments, tendons, nerfs…) et enfin la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique.

Il n’existe pas en soit de chirurgien du cancer. C’est au médecin de se sur-spécialiser dans une pathologie cancéreuse. Un chirurgien thoracique va par exemple opérer les tumeurs localisées dans cette zone.

D’autre part, tous les cancers ne sont pas opérables ! Seuls les cancers solides le sont, c’est-à-dire ceux qui se matérialisent sous la forme d’une tumeur. Une leucémie, un lymphome ou encore un myélome sont des cancers non solides : ils touchent des liquides comme le sang ou la lymphe.


Quel est le rôle de l’oncologue ?

L’oncologue, aussi appelé cancérologue, est expert du cancer : soit de tous les cancers, soit d’un type de cancer en particulier.

Il est possible pour un médecin de se spécialiser sur un organe, puis sur les pathologies cancéreuses de cet organe ou bien à l’inverse, de se spécialiser dans le cancer en général, puis de devenir expert d’un cancer en particulier.

Dans le premier cas, un médecin peut par exemple être pneumologue (spécialiste du poumon) puis se sur-spécialiser dans le cancer du poumon
Dans le second cas, un médecin peut être oncologue médical et traiter au quotidien différents types de cancer ou bien se spécialiser dans les cancers gynécologiques par exemple. 

Les voies universitaires sont différentes mais le métier d’oncologue reste le même : élaborer une stratégie thérapeutique en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP), évaluer la tolérance au traitement, adapter les doses de chimiothérapie et suivre l’évolution de la pathologie. Il s’assure aussi que les besoins du patient en termes de soutien psychologique, soins de supports ou encore soins palliatifs sont satisfaits.

Au final, l’oncologue joue le rôle de coordinateur et de référent de tous les médecins qui interviennent auprès d’un patient. 

- Note - 
Pour devenir radiothérapeute, c’est-à-dire expert du traitement du cancer par rayonnement ionisant, il faut d’abord se spécialiser en oncologie puis en radiothérapie. Plus de 50% des patients atteints de cancer bénéficient aujourd’hui d’un traitement de radiothérapie.


Oncologue ou chirurgien : à qui s’adresser en cas de question ?

Que vous soyez en attente de diagnostic, sur le point de commencer un traitement, en échec thérapeutique, face à une rechute… Beaucoup de questions peuvent se poser lorsque l’on traverse l’épreuve de la maladie. Il est essentiel pour un patient d’obtenir si ce n’est des réponses, au moins des conseils pour le rassurer, le guider et lui permettre de prendre part à la décision médicale.

Dans ce contexte, vers quel médecin se tourner ? Si la question concerne une opération chirurgicale en tant que telle, rien de mieux que d’interroger votre chirurgien. Si la demande est plus large, mieux vaut s’adresser à l’oncologue qui vous répondra lui même ou vous adressera à un autre spécialiste mobilisé sur votre dossier médical. Par exemple, si vous voulez savoir s’il existe un autre type de chimiothérapie que celle que vous recevez en ce moment parce que les effets secondaires sont trop importants, ou si vous voulez vous renseigner sur les essais cliniques disponibles.

Enfin, rappelez-vous qu’en tant que patient, vous avez le droit de demander un deuxième avis médical à un autre médecin que celui qui vous a suivi depuis le début de votre prise en charge. Il est d’ailleurs judicieux d’associer votre médecin à cette démarche et de lui demander de vous adresser à un confrère




SOURCES
 : 

Société française de Radiothérapie Oncologique 
http://www.sfro.fr/
Société française du Cancer
https://sfc.asso.fr/
Société francophone de chirurgie oncologique 
https://sfco.fr/
Fondation contre le Cancer, les types de cancers 
https://www.cancer.be/le-cancer/jeunes-et-cancer/les-cancers/les-types-de-cancers
La ligue contre le Cancer, tous les cancers
https://www.ligue-cancer.net/article/26123_liste-des-types-de-cancers

Un médecin expert de votre maladie répond à vos questions en moins de 7 jours après analyse de votre dossier