image Maladies des os, des articulations et des muscles

Arthrose post-traumatique du poignet

Je découvre les médecins experts
Je demande un deuxième avis

Mise à jour le 11 mars 2019- Revue par Professeur Emmanuel Masmejean

  • Définition arthrose post-traumatique du poignet

    L’arthrose du poignet constitue une érosion, voire une disparition du cartilage des articulations du poignet. Cette pathologie engendre des douleurs et une perte progressive de la mobilité du poignet. Lorsqu’elle est située à cet endroit, l’arthrose est, dans 90% des cas, due à un traumatisme. Il s’agit le plus souvent d’une fracture articulaire du radius ou du scaphoïde ou bien d’une entorse grave du carpe qui entraîne une rupture des ligaments. Les personnes touchées sont généralement jeunes, actives manuellement, ou sportives.

  • Intérêt d'un deuxième avis

    Pourquoi demander un deuxième avis ?

    Un second avis est tout à fait indiqué dans le cadre d’une arthrose du poignet au regard de la variété de traitements disponibles. Dans le cas où une intervention chirurgicale est envisagée, la mobilité du poignet après l’intervention dépendra de la technique utilisée, laquelle dépend elle-même de nombreux facteurs. Il est donc important de choisir le bon traitement au bon moment. Un second avis vous permettra d’avoir un regard éclairé sur les différents traitements qui vous seront proposés et de participer au choix de telle ou telle option. Vous serez à même d’évaluer sereinement le rapport bénéfices / contraintes lié à une éventuelle intervention chirurgicale. Enfin, il est important de connaître les limites que cette maladie vous impose, et les comportements à adopter de façon à ralentir son évolution.

    Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    L'avis d'un médecin expert, en moins de 7 jours, pris en charge par votre complémentaire santé !

    deuxiemeavis.fr vous propose une solution rapide et sécurisée :

    Je découvre les médecins experts
    Je demande un deuxième avis
    image de cadenasdeuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL. N° d'autorisation : 1786189
    100% de patients satisfaits

    Combien ça coûte?

    Pour les assurés sociaux français, le service est pris en charge par certaines complémentaires santé. Contactez-nous pour savoir si vous êtes couverts.

    Est-ce sécurisé?

    deuxiemeavis.fr est agréé par la CNIL.
    N° d'autorisation : 1786189

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées?

    • Quel est l’étendue et l’intensité de mon arthrose du poignet ?
    • Quel traitement est le plus adapté à ma situation ?
    • Vais-je retrouver la mobilité de mon poignet ?
    • La douleur finira-t-elle par disparaitre ?
    • Quels résultats puis-je espérer après la chirurgie ?
    • Puis-je continuer à pratiquer du sport ou des activités manuelles ?
    • Quel sera le suivi à mettre en place après le traitement ?

    Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez

    Quels spécialistes consulter?

    Un chirurgien orthopédique de la main ou un rhumatologue.
    image de docteur
    2
    médecins experts
    pour arthrose post-traumatique du poignet
    Je découvre les médecins experts
  • symptômes arthrose post-traumatique du poignet

    La maladie se manifeste par des douleurs qui surviennent spontanément. Dans un premier temps, elles font suite à un effort du poignet, puis progressivement elles apparaissent aussi en situation de repos. Le poignet, qui se raidit, perd en mobilité et en force. Des malformations peuvent apparaître à plus ou moins long terme.

  • Diagnostic arthrose post-traumatique du poignet

    C’est à l’issue d’un bilan radiographique que le médecin pourra évaluer l’étendue de l’arthrose. Il complètera ce bilan par des examens complémentaires, un arthroscanner ou une IRM. L’arthrose du poignet est une maladie à l’évolution lente, par conséquent elle peut survenir longtemps après le traumatisme. Elle est malheureusement irréversible.

  • Traitement arthrose post-traumatique du poignet

    Le choix du traitement dépend:

    • De l’âge du patient
    • De la précocité du diagnostic
    • De l’étendue et de l’intensité de l’arthrose du poignet
    • Des traumatismes subis antérieurement
    • Du retentissement de la maladie sur la vie du patient
    • De ses antécédents médicaux et familiaux
    • De son état de santé général


    Les différents traitements

    Il n’y a pas de traitement permettant de guérir l’arthrose post-traumatique du poignet, qui est une maladie irréversible. La prise en charge a surtout pour but de limiter la douleur, tout en conservant le maximum de mobilité du poignet.

    Dans un premier temps, le traitement est médicamenteux, à base d’antalgiques et d’anti-inflammatoires administrés par voie orale ou en topique.

    Une orthèse, réalisée sur mesure, peut aider à soulager les douleurs en maintenant le poignet en position de repos. Enfin, une infiltration de corticoïdes est également proposée lors des poussées douloureuses.

    Si le traitement médicamenteux n’offre aucun résultat et si la douleur devient insupportable, une intervention chirurgicale peut être envisagée. Il existe plusieurs solutions possibles :
    • La dénervation du poignet : l’objectif est de supprimer la douleur en sélectionnant puis en supprimant certaines petites branches nerveuses des articulations du poignet.
    • La résection de la première rangée des os du carpe : cette intervention se traduit par un retrait définitif de la moitié des os du poignet atteints mais on ne peut la proposer que si le radius et l’autre moitié du carpe ont été épargnés par la maladie.
    • L’arthrodèse partielle du carpe vise à retirer les os arthrosiques et à bloquer partiellement les os restants. Cette opération n’est réalisable que dans un contexte anatomique favorable.
    • Enfin, le chirurgien peut également proposer une prothèse artificielle qui remplacerait les surfaces abîmées des articulations par un matériau artificiel.

Télécharger la fiche

Les autres maladies de la main

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 22/03/2019
Lucas a 15 ans et souffre d’un genu valgum bilatéral. Malgré des semelles qu’il porte tous les jours depuis plus d’un an, aucune amélioration de sa pathologie n’a pu être observée. La déviation de ses genoux se serait même accentuée récemment suite...
Lire la suite...
Actualité du 15/03/2019
Entraîneure de gymnastique dans le sud de Paris, Sophie a toujours beaucoup sollicité ses épaules. Suite à des douleurs récurrentes au niveau de son épaule gauche, elle passe une IRM en 2010 qui met en évidence une tendinite....
Lire la suite...