Je découvre les experts

icône de la maladie "Ostéotomie tibiale"Ostéotomie tibiale

1|

Qu'est-ce qu'une ostéotomie tibiale ?

L’ostéotomie tibiale est une intervention chirurgicale qui a pour objectif de modifier l’axe des membres inférieurs en déformant le tibia. Elle est une alternative dite conservatrice à la chirurgie de prothèse de genou.

En effet, l’arthrose du genou (appelé gonarthrose) est régulièrement favorisée par l’existence de désaxation du membre inférieur. Ainsi, lorsque le genou est dévié vers l’intérieur, il s’agit d’un genu varum (les jambes sont dites arquées, c’est-à-dire que lorsque les pieds sont joints les genoux ne se touchent pas). Dans les genu varum le poids du corps passe excessivement sur la partie interne du genou favorisant l’apparition d’une arthrose interne du genou. Lorsque le genou est dévié vers l’extérieur, il s’agit d’un genu valgum (les jambes sont dites en X, c’est à dire que genoux joints les pieds ne se touchent pas). Dans ces genu valgum, le poids du corps passe excessivement sur la partie externe du genou favorisant l’apparition d’une arthrose externe.

L’objectif de l’intervention est de ralentir la progression de l’arthrose en corrigeant la déviation du genou pour obtenir une meilleure répartition du poids du corps. Elle permet, de ce fait, de soulager significativement les douleurs pendant plusieurs années et donc de reculer le plus possible la pose d’une prothèse totale du genou qui devient régulièrement inévitable. L’ostéotomie tibiale est dans la grande majorité des cas utilisée pour corriger un genu varum. Elle s’adresse le plus souvent à des patients jeunes (habituellement moins de 65 ans) souffrant de gonarthrose, pour qui la prothèse de genou est jugée prématurée alors qu’il existe une chirurgie conservatrice envisageable.

2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une ostéotomie tibiale ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour une ostéotomie tibiale ?

L’intérêt d’un deuxième avis porte sur les bénéfices attendus et les risques de l’intervention. Le chirurgien orthopédiste sera en mesure de vous ré expliquer votre pathologie, quels sont les possibles traitements et lequel est le plus adapté pour vous. Par ailleurs, si une chirurgie est envisagée, vous pourrez en discuter avec le spécialiste et en comprendre les enjeux. Cela vous permettra d’être bien préparé à l’intervention pour que cette dernière se déroule au mieux. 

 

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées pour une ostéotomie tibiale ?

  • Pourrais-je remarcher normalement ? 
  • Pourrais-je reprendre le sport ? Si oui est-ce qu’il y a des sports contre-indiqués ? 
  • Est-ce que je vais sentir les vis qu’on a fixées à mon os ?  
  • La rééducation, est-elle longue ? 
  • L’ostéotomie tibiale permet un ralentissement de l'arthrose sur combien d’années
  • Quelles sont les suites de la prise en charge lorsque l’arthrose aura progressé ?
  • Vais-je avoir un suivi particulier ?

Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.

3|

Quels sont les spécialistes de l'ostéotomie tibiale ?

Dans le cadre d’une intervention telle que l’ostéotomie tibiale, c’est un chirurgien orthopédiste qu’il faudra consulter. C’est le spécialiste de l’appareil locomoteur (os, muscles, articulations, tendons …). C’est lui qui posera le diagnostic et qui pratiquera l'ostéotomie tibiale.

4|

Quelles sont les maladies éligibles à l'ostéotomie tibiale ?

Les patients éligibles à l'ostéotomie tibiale sont : 

  • Les patients jeunes (< 65 ans) souffrant d’une arthrose fémoro-tibiale unicompartimentale soit interne pour déformer le genou en valgus (ostéotomie tibiale de valgisation) ou soit externe pour déformer le genou en varus (ostéotomie tibiale de varisation).
  • Parfois l’ostéotomie tibiale de valgisation est envisagée pour des patients souffrant d’instabilité chronique du genou.
5|

Comment se passe une ostéotomie tibiale ?

L’ostéotomie tibiale nécessite une hospitalisation de deux à cinq jours. Elle se réalise au bloc opératoire sous anesthésie générale ou sous anesthésie loco-régionale et dure environ une heure à une heure trenteLe chirurgien pratique un incision d'environ 10 cm. Cette cicatrice peut être interne ou externe juste en dessous de l’interligne articulaire du genou.  A l’aide d’une scie ou d’un ciseau à frapper, le chirurgien va couper le tibia pour pouvoir le déformer comme il le souhaite afin de rétablir l’axe du membre inférieur. Cette intervention correspond à provoquer une fracture volontaire et contrôlée du tibia pour pouvoir le déformer. L’intensité de la déformation provoquée par le chirurgien est vérifiée pendant l’intervention par des radiographies.  Une fois que l’axe désiré par le chirurgien est obtenu, il fixe cette déformation du tibia par une plaque et des vis en métalParfois une greffe osseuse est associée pour favoriser la consolidation osseuse attendue qui figera définitivement la déformation obtenue.

 

Quel est le suivi après une ostéotomie tibiale ? 

Le premier lever se fait dès le lendemain de l’opération avec l’aide d’un kinésithérapeute. L’appui complet est en général immédiatement autorisé cependant les douleurs post opératoires nécessitent l’usage de cannes béquilles pendant au moins 3 semaines. Le retrait des fils ou des agrafes se fait entre la 2ème et la 3ème semaines post opératoire. Une consultation de contrôle avec le chirurgien est organisée entre 4 et 6 semaines post opératoire. Il est réalisé à cette occasion des radiographiesLa rééducation se fait avec un kinésithérapeute qui aide le patient à récupérer les mobilités du genou et à entretenir ses muscles afin de retrouver au plus vite une autonomie à la marche et dans la vie quotidienne. Cette rééducation par le kinésithérapeute peut s’associer à un travail d’auto rééducation (renforcement musculaire, mobilisation régulière du genou de manière autonome).

6|

Quels sont les bénéfices et les risques d'une ostéotomie tibiale ?

Quels sont les bénéfices d’une ostéotomie tibiale ?

L’objectif de l'ostéotomie tibiale est de retarder la pose d’une prothèse totale du genou en ralentissant la vitesse d’évolution de l’arthroseIl n’est cependant pas possible de prévoir le nombre d'années qui vont être ainsi gagnées. En effet, malgré l’intervention, l’arthrose continue d’évoluer et sa vitesse d’évolution est imprévisible. Habituellement, cette intervention permet de gagner 7 ans, mais peut dépasser 10-12 ans d’efficacité. La reprise du travail peut se faire en 3 mois, mais sera adaptée en fonction de la profession. La reprise du sport peut être envisagée dès le 2ème mois post-opératoire pour des sports tels que la natation ou le vélo une fois la cicatrisation parfaitement obtenue. Les autres sports sont repris en fonction de la vitesse à laquelle l’ostéotomie consolide.

 

Quels sont les risques d’une ostéotomie tibiale ?

Les complications immédiates de l'intervention sont :

  • Une lésion de l’artère poplitée qui peut nécessiter une réparation ou la réalisation d’un pontage.
  • Une lésion nerveuse qui se traduit par une impossibilité définitive de relever le pied.
  • Un risque hémorragique.

Les complications précoces sont : 

  • Une phlébite qui peut entraîner une embolie pulmonaire. C’est pourquoi une prévention est faite par la prise d’anticoagulants pendant les semaines qui suivent l’intervention.
  • Un hématome comme après toute chirurgie.
  • Un risque d’infection.

Les complications tardives sont :

Une absence de consolidation de l’ostéotomie (pseudarthrose), qui reste plutôt rare.

Mise à jour le 29/11/2021 Revue par le Professeur Alexandre Poignard

Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Découvrez nos conseils santé sur notre blog chaque semaine
Deuxième avis médical : quels avantages ?

Deuxième Avis

Deuxième avis médical : quels avantages ?

Par Mathilde Lamolinerie le 08/01/2020

Les acouphènes : symptômes, causes et traitement

ORL

Les acouphènes : symptômes, causes et traitement

Par Olivia Derrien le 16/05/2022

Acouphènes : quels sont les symptômes ?

ORL

Acouphènes : quels sont les symptômes ?

Par Marion Berthon le 09/05/2022

Je découvre le blog

Découvrez nos webinaires

webinaire sur la sclerose en plaques
Webinaire
Sclérose en plaques : évolution et avenir de la prise en charge thérapeutique
Mardi 10 mai 2022 de 18h à 19h
Ça m’intéresse
Vous avez manqué un webinaire ?
Revoyez les en replay
Voir tous nos webinaires

Chirurgie orthopédique :

  • Arthroscopie genou
  • Méniscectomie
  • Arthrodèse lombaire
  • Cyphoplastie
  • Arthrodèse cheville
  • Luxation de la rotule
Pour aller plus loin…

Je découvre les médecins experts

Je m’informe sur la prise en charge

Je m’informe sur la protection de mes données

Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q
Logo de deuxiemeavis.fr

Un service patient
est là pour vous accompagner

Un service patient est là pour vous accompagner

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

01 81 80 00 48

Appel non surtaxé

Par messageF.A.Q

Appel non surtaxé

Service
Le deuxième avis Les médecins experts Les maladies La prise en charge Témoignages Blog
Mentions légales Politique de confidentialité C.G.S

Copyright © Carians 2022, Tous droits réservés - Carians - Deuxiemeavis.fr - 1 boulevard Pasteur 75015 Paris

Rejoignez-nous !

Marion