Mise à jour le 15 septembre 2020

  • Qu'est-ce qu'un cancer de la langue ?

    La langue est l’organe nous permettant de parler, de mastiquer, de goûter et de déglutir. Autant de fonctions essentielles dans la vie quotidienne. Cet organe est divisé en deux parties : l’une est la langue mobile et l’autre, appelée la base de la langue, est située dans le fond de la gorge. Il existe donc deux types de cancer de la langue : ceux qui se situent sur la partie mobile, très visibles et faciles à détecter, et ceux qui se situent à la base de la langue. Les premiers représentent 85 % des cas (en grande majorité des hommes). Quant aux cancers de la base de la langue, plus rares, ils sont plus difficiles à diagnostiquer.

    Le cancer de la langue est une pathologie relativement fréquente : en France, deux à trois mille personnes sont touchées chaque année. Le taux d’incidence le plus élevé se situe vers 55 ans, mais cet âge tend à diminuer au fur et à mesure que baisse l’âge des premières cigarettes.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un cancer de la langue ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour un cancer de la langue ?

    Compte tenu de la fonction éminemment essentielle de la langue, pour parler comme pour se nourrir, et des répercussions considérables qu’une opération chirurgicale peut avoir sur la vie quotidienne du patient, un deuxième avis est absolument indispensable. Une fois bien informé sur les différentes techniques existantes, et sur les options de traitement qui s’offrent à vous, vous serez mieux à même de participer aux choix thérapeutiques, et d’y adhérer pleinement. La stratégie thérapeutique se définira en fonction de vos choix, de votre mode de vie, mais aussi de votre connaissance des différentes possibilités de reconstruction.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Quel est le stade de ma maladie ?
    • Quels sont les traitements adaptés à ma situation ?
    • Quels sont les effets secondaires liés à ce type de traitement et comment les atténuer ?
    • Dans mon cas, le médecin envisage une ablation d’une partie la langue. Quelles seront les séquelles de cette intervention ?
    • Vais-je pouvoir parler, avaler, mastiquer comme avant ?
    • Vais-je perdre le goût ?
    • Cela va-t-il se voir ?
    • Comment prévenir les récidives ?
     Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quels sont les spécialistes du cancer de la langue ?

    L'oncologue ou le cancérologue est le médecin spécialiste pour toutes les questions relatives au traitement général du cancer de la langue. Assurez-vous de sa spécialisation « cancer de la langue ».
    Le chirurgien ORL : spécialiste des pathologies de l’oreille, de la gorge, du cou et du nez. Pour toutes les questions relatives à l’ablation du cancer de la langue. Assurez-vous de sa spécialisation « cancer de la langue ».
  • Quels sont les symptômes du cancer de la langue ?

    Au début de la maladie, les symptômes du cancer de la langue sont plutôt légers : une douleur dans la bouche, une gêne pour mâcher ou pour prononcer certains mots. C’est pourquoi le diagnostic de cancer de la langue a tendance à tarder. Des lésions souvent confondues avec des aphtes peuvent apparaître. Puis, au fur et à mesure qu’évolue le cancer de la langue, des ganglions situés dans le cou, ou une douleur à l’oreille du côté de la tumeur, se font ressentir.
  • Comment diagnostiquer un cancer de la langue ?

    Le diagnostic se base tout d’abord sur un interrogatoire du médecin qui recherche notamment les symptômes et les facteurs de risque du cancer de la langue. Plusieurs facteurs favorisent les cancers de la langue. Les plus connus sont la consommation de tabac, l’excès d’alcool et une mauvaise hygiène dentaire. 90 % des personnes touchées par un cancer de la langue ont fumé. Cependant, d’autres éléments déclenchant du cancer de la langue existent, comme une infection à un papillomavirus (virus qui se transmet par relations sexuelles orales).

    Des examens sont aussi prescrits. Si des doutes sur l’origine de ces lésions et de ces ganglions inquiètent le médecin, celui-ci effectuera une biopsie. En cas de cancer de la langue avéré, d’autres examens : un scanner, une IRM, ainsi qu’une panendoscopie (examen qui explore la cavité buccale, le pharynx, le larynx, la trachée et œsophage), confirmeront et préciseront le diagnostic de cancer de la langue. D’autres examens sont également demandés comme la radiographie pulmonaire, un bilan biologique du foie et une échographie du foie à la recherche d’autres localisations.
  • Comment traiter un cancer de la langue ?

    Le choix du traitement dépend :
    • de la taille du cancer de la langue,
    • de sa localisation,
    • du degré d’envahissement des cellules cancéreuses,
    • des caractéristiques personnelles du patient (son âge, ses antécédents familiaux),
    • de son état de santé général et de ses choix de vie.

    Comme pour la plupart des cancers, le traitement du cancer de la langue allie chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie. La combinaison de ces traitements se définit au cas par cas.

    Le traitement principal demeure la chirurgie, avec l’exérèse (c'est-à-dire l’ablation) d’une partie ou de la totalité de la langue. Selon les situations, la taille et la localisation du cancer de la langue, le chirurgien pourra réaliser la reconstruction d’une nouvelle langue avec des lambeaux pris en général au niveau du cou. Cette lourde opération, aux conséquences invalidantes pour le patient, nécessite une longue rééducation. La chirurgie du cancer de la langue est généralement combinée avec d’autres formes de traitement (radiothérapie ou chimiothérapie) pour s’assurer que toutes les cellules cancéreuses ont bien été éliminées.

    Des médicaments anti-cancéreux, conçus pour détecter et détruire les cellules infectées, peuvent aussi être injectés ou pris oralement. Cette chimiothérapie est généralement proposée avant l’intervention chirurgicale du cancer de la langue pour diminuer la taille de la tumeur et la rendre plus facile à retirer. 

    La radiothérapie complète le traitement du cancer de la langue. Les cellules cancéreuses sont irradiées soit par de la radiothérapie externe (à travers la peau), soit en association avec de la curiethérapie (on introduit dans le corps un élément radioactif qui cible avec précision la tumeur, de manière à préserver les cellules saines).
Je télécharge la fiche

Tumeur ORL, Cancer ORL :

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 22/06/2020
Un grain de beauté qui a changé d’aspect ? Une boule dans le sein ? Une pathologie suspectée ? Pour mieux comprendre et poser un diagnostic, votre médecin spécialiste peut vous demander de réaliser une biopsie. Dans cet article, découvrez en quoi...
Lire la suite...
Actualité du 01/06/2020
Il est au coeur du diagnostic mais les patients ne le croisent jamais … Pourtant l’anatomopathologiste joue un rôle clé dans le parcours de soins d’un patient. C’est lui qui analyse les prélèvements biologiques permettant de...
Lire la suite...
Accédez facilement à un médecin expert de votre maladie pour obtenir son avis écrit en moins de 7 jours