Mise à jour le 15 septembre 2020

  • Qu'est-ce qu'un cancer de la bouche ?

    Le cancer de la bouche fait partie de ce qu’on appelle les cancers des voies aérodigestives supérieures (ou cancers VADS). Dans 90 % des situations, c’est un cancer qui touche la muqueuse buccale, située à l’intérieur de la bouche. Plus rarement, le cancer de la bouche peut se développer dans les tissus plus profonds comme l'os, le muscle ou les nerfs. Il peut également toucher les lèvres, la langue, le bas de la bouche, les gencives, les glandes salivaires ou le palais.

    En France, le cancer de la bouche compte 20 000 nouveaux cas chaque année, en particulier des hommes, ce qui place cette maladie au 5e rang des cancers masculins. Ce sont majoritairement les plus de 40 ans qui sont concernés par le cancer de la bouche, mais cette pathologie affecte également des personnes plus jeunes. 
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un cancer de la bouche ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour un cancer de la bouche ?

    Un deuxième avis est tout à fait indiqué dans le cadre d’un cancer de la bouche dans la mesure où cette maladie a un fort impact sur la vie quotidienne. Elle touche les fonctions de déglutition, de mastication comme de la parole. Par ailleurs les différents traitements proposés ne sont pas anodins, certaines options pouvant même laisser des traces physiques et nécessiter de la chirurgie réparatrice. Il convient dès lors de faire ses choix en toute connaissance de cause. Un deuxième avis vous permettra de bien connaître chaque aspect de cette maladie et de participer aux choix thérapeutiques de manière éclairée.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Le traitement aura-t-il un impact sur ma façon de parler ? De mastiquer ? De déglutir ?
    • Cela va-t-il changer mon visage ?
    • Quels sont les effets secondaires de la radiothérapie sur ma santé bucco-dentaire ?
    • Comment garder une hygiène bucco-dentaire saine pendant mon traitement ?
    • Dois-je changer mon alimentation et si oui, quelle alimentation dois-je privilégier ?
     Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quels sont les spécialistes du cancer de la bouche ?

    Le cancérologue ou l’oncologue. C’est le spécialiste du cancer et de ses traitements. Assurez-vous de sa spécialité « cancer de la bouche ».
    Le chirurgien maxillo-facial. C’est le spécialiste qui prend en charge les maladies de la face, des maxillaires et de la cavité buccale. Il s’intéresse notamment aux cancers ou traumatismes de la face ou de la cavité buccale. Certains chirurgiens maxillo-faciaux interviennent également sur les questions liées à la réparation de la zone traitée.
    Le chirurgien-dentiste. Le chirurgien-dentiste a l’habitude d’examiner la cavité buccale, il est sans aucun doute le praticien le plus apte à détecter les symptômes et à établir ou à confirmer un diagnostic de cancer de la bouche. Par ailleurs, il pourra vous expliquer la nature des changements que les traitements contre le cancer peuvent engendrer dans la bouche.
  • Quels sont les symptômes du cancer de la bouche ?

    Le cancer de la bouche débute généralement par une plaie, ou une lésion qui persiste au-delà de deux semaines. Outre les lésions de la bouche qui ne guérissent pas, d’autres symptômes peuvent alerter le patient. Les signes les plus courants de cancer de la bouche demeurent la présence d’une tumeur, des douleurs lorsque la langue bouge, une gêne lors de la déglutition ou de la mastication, des douleurs dans l’oreille, une anesthésie de la bouche ou du visage, des plaques rouges ou blanches dans la bouche, des dents qui bougent, un saignement des gencives… Tous ces signes doivent alerter la personne qui les découvre, même s’ils ne signifient pas nécessairement qu’un cancer de la bouche est en train de se développer.

    Il faut souligner en effet que le cancer de la bouche est l’un des cancers qui se détecte le plus rapidement et le plus facilement. Malheureusement, la méconnaissance du cancer de la bouche induit bien souvent un retard dans le diagnostic. Détectés plus précocement, les cancers buccaux pourraient être mieux soignés.
  • Comment diagnostiquer un cancer de la bouche ?

    Le diagnostic se base tout d’abord sur un interrogatoire du médecin qui recherche notamment les symptômes et les facteurs de risque de la maladie.
    Les causes du cancer de la bouche sont multiples et plusieurs facteurs augmentent le risque de développer cette maladie. On notera notamment le tabac (fumé, prisé ou chiqué), qui y est associé dans 75 % des cas. Mais également la consommation excessive d’alcool (et surtout la combinaison tabac/alcool), une trop longue exposition des lèvres au soleil, ainsi que, dans les pays asiatiques, la mastication de certaines pâtes comme le bétel. Une dentition négligée est également un facteur de risque de cancer de la bouche. Enfin, une infection par le papillomavirus (virus transmit par contact de muqueuse à muqueuse) augmente également la probabilité de développer un cancer de la bouche.
     
    Des examens sont aussi prescrits. En cas de doute sur les lésions et ou les ganglions, le médecin pourra effectuer des biopsies. Si celles-ci confirment le diagnostic de cancer de la bouche, d’autres examens seront effectués: un scanner cervical, une IRM, ainsi panendoscopie (examen sous anesthésie générale qui explore la cavité buccale, le pharynx, le larynx, la trachée et l’œsophage), ils confirmeront et préciseront le diagnostic de cancer de la bouche. Une radiographie pulmonaire, une échographie et un bilan biologique du foie seront également réalisés pour rechercher une seconde localisation.
  • Comment soigner un cancer de la bouche ?

    Le choix du traitement dépend :  
    • de la précocité du diagnostic de cancer de la bouche,
    • de la taille et du type histologique de la tumeur,
    • de la présence ou non de ganglions,
    • de l’évolution du cancer de la bouche,
    • de l’âge et des antécédents médicaux du patient,
    • de son état de santé général.

    La radiothérapie, la chirurgie et la chimiothérapie, séparément ou en association, font partie des traitements habituels du cancer de la bouche.

    La chirurgie. L’ablation partielle ou totale de la tumeur buccale est généralement préconisée. Lorsque l’ablation concerne un organe important, ou une structure osseuse comme la mâchoire, cela peut engendrer des séquelles, sur le plan physique comme sur le plan fonctionnel. De la chirurgie réparatrice est alors associée au traitement dans un second temps. Enfin, si les ganglions du cou sont également atteints par les cellules tumorales, le médecin sera susceptible de proposer un curage ganglionnaire (intervention consistant à retirer les ganglions du cou) en même temps que la chirurgie.

    La radiothérapie. On utilise généralement les rayons pour compléter l’action de la chirurgie. Parfois, un élément radioactif est mis au contact direct du cancer de la bouche (c’est le principe de la curiethérapie), dans le but de limiter l’irradiation des zones voisines.

    A un stade avancé de cancer de la bouche, de la chimiothérapie (c’est-à-dire une prise de médicaments anticancéreux) peut également être associée à la radiothérapie.
Je télécharge la fiche

Tumeur ORL, Cancer ORL :

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 22/06/2020
Un grain de beauté qui a changé d’aspect ? Une boule dans le sein ? Une pathologie suspectée ? Pour mieux comprendre et poser un diagnostic, votre médecin spécialiste peut vous demander de réaliser une biopsie. Dans cet article, découvrez en quoi...
Lire la suite...
Actualité du 01/06/2020
Il est au coeur du diagnostic mais les patients ne le croisent jamais … Pourtant l’anatomopathologiste joue un rôle clé dans le parcours de soins d’un patient. C’est lui qui analyse les prélèvements biologiques permettant de...
Lire la suite...
Accédez facilement à un médecin expert de votre maladie pour obtenir son avis écrit en moins de 7 jours