Je souhaite l'avis d'un expert

Cancer du larynx

Médecins experts
Obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours
En savoir plus
Je commence

Fiche d'information

Définition
1|

Qu'est-ce qu'un cancer du larynx ?

Le larynx est l’organe qui renferme les cordes vocales (glotte) et qui nous permet de produire des sons. Reliant le fond de la gorge à la trachée, il joue un rôle important dans la parole, mais aussi dans la respiration et la déglutition.
La plupart des cancers du larynx se déclarent au niveau de la glotte. Dans une moindre mesure, les cancers du larynx peuvent toucher des zones du larynx plus éloignées des cordes vocales, dans la région de l’épiglotte par exemple (la région supra-glottique) ou encore dans la partie où le larynx rencontre la trachée (la région sous-glottique).
2|

Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour un cancer du larynx ?

Pourquoi demander un deuxième avis pour un cancer du larynx ?

Demander un deuxième avis est particulièrement pertinent dans le cadre d’un cancer du larynx car les traitements proposés impliquent des changements et des transformations difficiles à appréhender. Certains de ces traitements, comme la trachéostomie, peuvent être la cause d’une grande angoisse ou détresse et entraîner de lourdes conséquences sur l’estime que l’on a de soi, à cause notamment des transformations physiques. Il est donc tout à fait légitime et même nécessaire de bien connaitre les alternatives parmi les techniques opératoires qui s’offrent à vous, de manière à adhérer complètement à la proposition finale qui vous sera faite. De votre adhésion au traitement dépend votre guérison. Obtenir un deuxième avis permet de mieux comprendre le cancer du larynx et donc de choisir le traitement qui convient le mieux à chaque cas.


Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

  • Quelles sont les différentes alternatives possibles dans mon cas ?
  • Quels effets peut-on attendre de ces traitements ?
  • Peut-on éviter la trachéostomie ?
  • Quels vont être les conséquences sur ma parole ? Ma respiration ? Ma déglutition ? Mon odorat ?
  • Aurai-je des effets secondaires, des séquelles ? Pourrai-je reparler ?
  • Comment va se passer l’opération et combien de temps le traitement va-t-il durer ?
  • A quoi ressemble la vie après une laryngectomie ?
Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
3|

Quels sont les spécialistes du cancer du larynx ?

Un chirurgien ORL : spécialisé dans les affections oto-rhino-laryngologiques, il répondra à toutes vos questions concernant les traitements chirurgicaux. 
Un oncologue ou cancérologue : le médecin spécialiste des cancers et de ses traitements. 
Un radiothérapeute : pour toutes les questions sur la radiothérapie, la curiethérapie (élément radioactif placé au plus proche de la tumeur) et leurs effets.
4|

Quels sont les symptômes du cancer du larynx ?

Les symptômes les plus courants du cancer du larynx sont les suivants : une altération de la voix qui devient enrouée pendant plusieurs semaines, un mal de gorge qui dure plus de quelques semaines, une déglutition douloureuse, le sentiment d’avoir quelque chose de coincé dans la gorge, une envie de tousser, une douleur à l’oreille, une respiration difficile ou bruyante.
5|

Comment diagnostiquer un cancer du larynx ?

Le diagnostic se base tout d’abord sur un interrogatoire du médecin qui recherche notamment les symptômes et les facteurs de risque de la maladie.
Dans la très grande majorité des cas, on attribue le cancer du larynx à une consommation conjointe de tabac et d’alcool. Ce sont les hommes de plus de 50 ans qui sont majoritairement concernés. Cependant, avec la hausse du tabagisme chez les femmes, le nombre de cancer du larynx est en augmentation auprès de la population féminine.

Le médecin peut examiner le larynx en réalisant une laryngoscopie directe et réaliser des biopsies des lésions pour confirmer le diagnostic de cancer du larynx. On réalise un scanner cervical pour étudier la localisation et l’extension du cancer du larynx. Une panendoscopie des voies aéro-digestives (examen sous anesthésie générale permettant d’explorer la cavité buccale, le larynx, le pharynx, la trachée et l’œsophage) est également pratiquée pour rechercher s’il existe d’autres localisations.

Enfin pour rechercher une extension à d’autres organes, le médecin peut prescrire une radiographie du thorax, une échographie et un bilan biologique du foie.
6|

Comment soigner un cancer du larynx ?

Le choix du traitement dépend :
  • de la taille du cancer du larynx et de sa position dans le larynx,
  • du stade du cancer,
  • de l’âge et de l’occupation de la personne,
  • de l’état de santé général de la personne et de ses choix de vie.

La radiothérapie (utilisation de rayons sur la tumeur) est le traitement le plus fréquemment utilisé contre le cancer du larynx. On a recours à la radiothérapie seule lorsque la maladie est diagnostiquée à un stade précoce, mais elle peut-être associée à de la chimiothérapie (administration d’un médicament anticancéreux) pour traiter les gros cancers du larynx et les tumeurs qui se sont propagées aux ganglions lymphatiques.

Parmi les options thérapeutiques proposées, la chirurgie joue également un rôle important dans le traitement du cancer du larynx. En fonction du stade du cancer du larynx, le chirurgien peut effectuer une ablation partielle ou totale du larynx (c’est ce qu’on appelle une laryngectomie partielle ou totale). Dans le cas d’une laryngectomie partielle, on ne retire que la partie du larynx affectée par la tumeur. Les cordes vocales sont plus ou moins épargnées et le patient conserve sa voix, même si celle-ci sera probablement modifiée. Dans le cas d’une laryngectomie totale, c’est le larynx tout entier qui est retiré. Au cours de l’opération, le médecin sera amené à pratiquer une trachéostomie. Cette intervention consiste à créer une ouverture (ou stomie) dans le bas du cou. En reliant l’extrémité de la trachée à cette ouverture, le chirurgien permet ainsi au patient de respirer. Dans le cas d’une laryngectomie totale, cette ouverture reste permanente. Le patient doit alors apprendre à parler autrement (en utilisant la technique de la voix œsophagienne, ou encore grâce à un larynx électronique ou un implant phonatoire).

Enfin, dans le cas d’un très petit cancer du larynx, le chirurgien peut faire appel à la chirurgie au laser. Il introduit un endoscope par la bouche pour projeter un faisceau de lumière intense sur les tissus cancéreux. Cette technique présente l’avantage de ne pas faire de trou dans le cou. De plus, elle préserve au maximum les tissus sains voisins. De cette manière, le patient gardera la faculté de respirer, parler et avaler aussi normalement que possible.

Ajouter le 15/09/2020

Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
La biopsie pour diagnostiquer un cancer

Cancer

La biopsie pour diagnostiquer un cancer
A la découverte de l’anatomopathologiste

Cancer

A la découverte de l’anatomopathologiste
Voir plus d'articles

Tumeur ORL, Cancer ORL :

Grâce à votre contrat santé ou prévoyance, obtenez l’avis d’un médecin expert de votre problème de santé en moins de 7 jours, gratuitement et sans avance de frais
Etape 1
1. Inscription
Créez un compte et récupérez votre dossier médical en parallèle
Je commence
Pour aller plus loin…
Vous avez d’autres questions ? Consulter notre F.A.Q