image Maladies des os, des articulations et des muscles

Fracture de la rotule

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 15 septembre 2020 - Revue par Professeur Alexandre Poignard

  • Qu'est-ce qu'une fracture de la rotule ?

    La rotule (ou patella) est l’os situé en avant du genou. Il s’agit d’une structure osseuse exposée aux chocs, car elle est immédiatement sous la peau et directement en contact avec le sol lorsque l’on tombe sur le genou. La rotule possède une face (profonde) totalement recouverte de cartilage qui s'articule avec le fémur. Elle constitue un des éléments essentiels du système extenseur qui permet l’extension active du genou indispensable pour marcher. Une fracture de la rotule correspond à la rupture de cet os modifiant l’intégrité de l’articulation entre la rotule et le fémur et pouvant provoquer une rupture complète de l’appareil extenseur du genou. Sa gravité réside donc dans le pronostic fonctionnel de l’appareil extenseur du genou.

  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une fracture de la rotule ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour une fracture de la rotule ?

    L’intérêt du deuxième avis dans le cas d’une fracture de la rotule est de vérifier que le traitement permet de restituer au mieux l’anatomie du patient. Le but est de lui faire retrouver un genou stable, mobile en passant par une rééducation adaptée. En effet, les séquelles pouvant être importantes sont à connaître et anticiper.

    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Quelles sont les précautions à prendre dans ma vie quotidienne ?
    • Quel suivi sera nécessaire après traitement ?
    • En cas de traitement suis-je sujet à des complications ?
    • Quelles sont les séquelles les plus probables ?
    • Quel est le traitement le plus adapté à mon cas, une chirurgie est-elle conseillée ?
    Mais aussi toutes les questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quel est le spécialiste de la fracture de la rotule ?

    Dans le cas d’une fracture de la rotule, le spécialiste à consulter est le chirurgien orthopédique. C’est un médecin spécialisé en chirurgie réparatrice de l'appareil locomoteur.
  • Quels sont les symptômes d'une fracture de la rotule ?

    Lors d'une fracture de la rotule, les signes cliniques sont : la douleur, une difficulté ou une incapacité à mobiliser le genou, un gonflement ou un hématome. Il existe régulièrement une plaie ou une contusion de la peau en regard induite par le choc à l’origine de la fracture. Lorsque la fracture est complète et déplacée, il est impossible d’étendre la jambe ce qui engendre une incapacité totale de se déplacer.
  • Comment diagnostiquer une fracture de la rotule ?

    Le diagnostic d’une fracture de la rotule est établi grâce à une radiographie. Elle est dans la grande majorité des cas suffisante pour établir un diagnostic. Un scanner (tomodensitométrie) peut être utile en complément lorsque la fracture est complexe.

    On distingue effectivement :

    • les fractures « simples » lorsqu'il n'y a que deux fragments.
    • les fractures complexes ou « comminutives » lorsque le nombre de fragments est supérieur ou égal à trois.

    De même, la fracture est considérée comme :

    • stable lorsque les fragments osseux ne sont pas déplacés et restent en contact les uns avec les autres.
    • instable lorsque les fragments sont déplacés et séparés de plus de deux millimètres.
  • Comment soigner une fracture de la rotule ?

    Le traitement d'une fracture de la rotule peut être non chirurgical, il est dans ce cas dit orthopédique. Il est réservé aux fractures simples et stables. Il consiste en une immobilisation du genou (en extension) dans une attelle ou un plâtre pendant 6 semaines.

    Un traitement chirurgical est utilisé pour les fractures déplacées donc instables qu’elles soient simples ou comminutives. L’intervention consiste alors à ouvrir le genou afin d’effectuer une réduction (remise en contact et en bonne position des fragments osseux déplacés) et de les maintenir en bonne position grâce à une ostéosynthèse (broches, vis, cerclage métallique...).

    Les fractures de la rotule consolident généralement en 6 semaines, délai à partir duquel une rééducation chez le kinésithérapeute pourra être envisagée.

    Lors de la prise en charge initiale, les traitements médicamenteux sont les antalgiques pour diminuer la douleur et les anticoagulants pour diminuer le risque de faire une phlébite.
    Il est parfois recommandé de réaliser une ostéodensitométrie à la recherche d’une ostéoporose (fragilité osseuse) qui, si elle est confirmée, fera l’objet d’un traitement pour tenter de renforcer le tissu osseux.
    Un suivi est ensuite organisé avec le chirurgien afin de surveiller que la consolidation osseuse est acquise et d’adapter la rééducation en fonction des progrès constatés.

    On observe cependant dans certains cas des complications :

    • nécrose cutanée (mort de la peau qui a été fortement abîmée par le traumatisme à l’origine de la fracture),
    • infection favorisée par une plaie de la peau en regard de la fracture qui peut évoluer si elle n’est pas soignée vers un sepsis (inflammation générale de l'organisme en réponse à une infection bactérienne) qui peut aussi évoluer vers une arthrite (affection articulaire),
    • déplacement secondaire : les fragments osseux qui ont été remis en bonne position lors de l’intervention se re-déplacent,
    • cal vicieux : lors de fractures comminutives, il est parfois impossible de remettre tous les fragments en parfaite position ce qui induit une consolidation (cicatrisation de l’os) dans une position imparfaite,
    • raideur du genou...
Je télécharge la fiche

Les autres maladies du genou