image Maladies des os, des articulations et des muscles

Fracture de la main et ses séquelles (enfant)

Je découvre les médecins experts

Mise à jour le 30 juin 2020 - Revue par Docteur Arielle Salon

  • Qu'est-ce qu'une fracture de la main chez l'enfant ?

    La main est composée de 27 os répartis en 3 groupes :
    • les 8 os du carpe, situés à proximité du poignet qui forment deux rangées. Le scaphoïde, le lunatum, le triquetrum et le pisiforme sont situés sur une première rangée tandis que le trapèze, le trapézoïde, le capitatum et l’hamatum sont sur une seconde rangée.
    • Les 5 os du métacarpe, localisés entre la seconde rangée des os carpiens et les doigts.
    • Les 14 phalanges, chaque doigt étant composé de 3 phalanges (proximale, intermédiaire et distale). Seul le pouce ne possède que 2 phalanges.
    Une fracture de la main peut toucher n’importe lequel de ces os, voire plusieurs à la fois. Une fracture fait généralement suite à un traumatisme comme une chute ou un choc. On parle de fracture déplacée lorsque les fragments osseux sont éloignés les uns des autres, et de fracture non déplacée lorsque ce n’est pas le cas. Elle peut être complète (avec au moins 2 fragments osseux) ou incomplète (semblable à une fêlure). Elle peut être ouverte ou fermée en fonction d’une éventuelle effraction de la peau.

    Les fractures chez les enfants sont différentes de celles de l’adulte. Les os en croissance ont un grand potentiel de remodelage. Ainsi, une fracture déplacée ne nécessite pas forcément toujours de réalignement, car la croissance peut corriger secondairement un défaut d’axe.

    La résistance mécanique des os de l’enfant est moins importante que celle d’un adulte. Par ailleurs, les zones de croissance situées aux extrémités des os sont encore cartilagineuses (l’ossification est progressive avec la croissance) et sont donc plus molles et plus fragiles. Ainsi, un enfant peut faire des fractures suite à un traumatisme moins violent qu’un adulte.
  • Quel est l'intérêt d'un deuxième avis pour une fracture de la main chez l'enfant ?

    Pourquoi demander un deuxième avis pour une fracture de la main chez l'enfant ?

    Un deuxième avis médical est parfaitement indiqué pour les cas complexes de fracture de la main chez l’enfant. L’objectif est d’assurer une bonne réduction de la fracture tout en évitant des gestes invasifs qui peuvent abîmer les zones de croissance. Chaque tableau médical mérite d’être étudié au cas par cas puisqu’il n’existe pas de méthode standard de prise en charge de cas complexes. Si une chirurgie est envisagée, elle est nécessairement différente chez l’enfant et chez l’adulte, du fait de la constitution particulière des os chez l’enfant. Plus fragiles, ils bénéficient cependant d’une meilleure capacité à se restructurer. Comme pour toute intervention, la réduction chirurgicale d’une fracture présente des risques. Lorsqu’il y a des séquelles, elles ne se révèlent que tardivement avec un impact sur la croissance notamment. Un diagnostic et une prise en charge adaptés et précoces favorisent la guérison et la bonne récupération fonctionnelle de la main pour le patient.


    Quelles sont les questions les plus fréquemment posées ?

    • Quels sont les os touchés ?
    • S’agit-il d’une fracture déplacée ?
    • Y a-t-il des lésions associées ?
    • Est-ce que le port d’une attelle est suffisant pour guérir la fracture ?
    • Y a-t-il un risque de séquelles ?
    • On a prescrit des médicaments antalgiques à mon enfant, mais la douleur persiste. Y a-t-il d’autres options ?
    • On propose une chirurgie pour mon enfant. Est-elle absolument nécessaire ? Quelle méthode va être utilisée ? Quels sont les risques associés ? Va-t-il avoir mal ? Devra-t-il faire une rééducation ?
    • Quand la main de mon enfant pourra-t-elle être mobilisée à nouveau ?
    • Faut-il une surveillance à long terme de la croissance après cette fracture ?
    Mais aussi toutes les autres questions spécifiques que vous vous posez.
  • Deuxiemeavis.fr c'est quoi ?

    Deux avis valent mieux qu'un

    Que vous soyez patient ou médecin, deuxiemeavis.fr vous permet d'obtenir l'avis d'un médecin expert en moins de 7 jours alors que les délais de consultation peuvent excéder parfois 6 mois.

    Un deuxième avis médical auprès d'un médecin référent dans votre problème de santé peut vous permettre d'approfondir les avantages et inconvénients de votre traitement et parfois d'identifier des alternatives. Un patient plus informé et qui participe au choix de son traitement a généralement de plus grandes chances de guérison.

    Je découvre les médecins experts
    discover experts
    EXPERTISE

    Expertise des médecins vérifiée et garantie par le conseil scientifique

    discover experts
    RAPIDITÉ

    Avis médical sous 7 jours, délai compatible avec une prise de décision rapide

    discover experts
    CONFIDENTIALITÉ

    Données de santé protégées et jamais communiquées à des tiers

    discover experts
    PRIS EN CHARGE

    Sans avance de frais, pris en charge à 100% par les complémentaires santé partenaires

  • Quel est le spécialiste de la fracture de la main chez l'enfant ?

    Un chirurgien orthopédiste. C’est le chirurgien spécialiste de l’appareil locomoteur. Il doit être spécialiste de la main.
  • Quels sont les symptômes d'une fracture de la main chez l'enfant ?

    Les symptômes d’une fracture de la main sont :
    • des douleurs,
    • parfois une déformation visible,
    • un œdème, c’est-à-dire un gonflement,
    • une ecchymose ou un bleu,
    • parfois une ouverture au niveau de la peau s’il s’agit d’une fracture ouverte,
    • parfois un trouble vasculaire ou neurologique en cas de complication.


    Les séquelles potentielles d’une fracture de la main sont :
    • une trouble d’axe d’un doigt ou un trouble de rotation,
    • une perte de mobilité au niveau d’une articulation,
    • des douleurs,
    • une atteinte des cartilages articulaires avec arthrose précoce,
    • une mauvaise consolidation de la fracture (pseudarthrose),
    • une atteinte définitive des zones de croissance.
  • Comment diagnostiquer une fracture de la main chez l'enfant ?

    Le diagnostic requiert :
    • un examen clinique visant à identifier la localisation de la fracture et d’éventuelles complications.
    • des radiographies de la main à la recherche d’un trait de fracture. Elles permettent de visualiser les fragments osseux et de vérifier le déplacement éventuel des fragments osseux.
  • Comment soigner une fracture de la main chez l'enfant ?

    La prise en charge repose sur :
    • un traitement orthopédique via le port d’une attelle pendant 3 à 4 semaines afin d’immobiliser la main et de réduire la fracture si nécessaire. On appelle réduction le repositionnement des fragments osseux avec réalignement.
    • Une chirurgie en cas de fracture complexe : déplacement important, fracture au niveau d’une articulation, fracture ouverte. L’utilisation de broches et parfois nécessaires.
    • La rééducation est rarement nécessaire chez les enfants qui ont peu de problèmes de raideur et récupèrent vite. Souvent, la rééducation est même délétère, car trop agressive, elle peut entraîner des raideurs secondaires.

    La prise en charge dépend :
    • de l’âge du patient,
    • du ou des os touchés,
    • du caractère déplacé ou non de la fracture,
    • du caractère ouvert ou non de la fracture,
    • de la présence d’un traumatisme associé comme une luxation.
Je télécharge la fiche

Les autres maladies pour fracture

Nos articles de blog

Nous vous proposons des articles réguliers sur les maladies que nous couvrons, les associations qui peuvent vous aider, les progrès en termes de télémédecine...

Actualité du 06/07/2020
Votre enfant a honte de sa maladie ou de son handicap ? Il a peur de ne pas être accepté, voire d’être moqué ? Tout particulièrement, les problèmes orthopédiques peuvent être davantage visibles que d’autres pathologies : bosse calcifiée au milieu...
Lire la suite...
Actualité du 15/06/2020
Il n’est parfois pas facile de concilier la vie au travail avec ses problèmes de santé. Si certains éprouvent des difficultés à assurer leur emploi comme ils le faisaient avant la maladie, aménager et adapter les conditions de...
Lire la suite...